Bilan de la sécurité :
prévention et surveillance
renforcées en 2016

La Direction de la Sécurité de Fréjus a présenté, ce vendredi après-midi, son bilan d'activités 2016. Réunis à la Villa aurélienne, en présence du Sénateur-Maire David Rachline, de l'adjoint à la Sécurité Patrick Renard et de l'adjoint à la Proximité Pascal Pipitone, les policiers municipaux ont été particulièrement félicités et confortés pour l'efficacité de leur action au service de la population.

Dans les conditions difficiles générées par "l'état d'urgence" consécutif aux attentats terroristes, leurs missions ont été très fortement étendues et multipliées. C'est ce qui ressort des statistiques présentées par le directeur de la Sécurité Publique Hervé Eygazier, faisant notamment état de 14 000 heures de surveillance pour les manifestations et événements de la ville, contre 9 400 en 2015. Un renforcement notoire a également été consacré à la surveillance et la sécurisation des écoles (7 140 heures).

Et au total, avec de nouveaux moyens de caméras de surveillance également, un bilan de 27 000 opérations de prévention en 2016, soit deux fois et demi de plus qu'en 2015 !

"À la hauteur de nos espérances"

Ce qui produit en outre des résultats probants au niveau des arrestations de délinquants, avec +24% de personnes mises à disposition des services judiciaires.

Cette priorité accordée par la Municipalité à la sécurité a été réitérée en cette occasion par David Rachline.

"Les policiers municipaux ont un rôle de premier plan pour rassurer et protéger la population. Les résultats sont à la hauteur de nos espérances, je suis fier de la Police Municipale, et à travers moi, la population, confiante en l'avenir de l'ordre et de la sécurité à Fréjus".

Le Sénateur-Maire et l'adjoint à la Sécurité ont remis, au terme de cette cérémonie les insignes de leurs nouveaux grades à : 

Chef  de service : Denis Brand.
Brigadier Chef Principal : Jonathan Pedrabissi, Maurin Edon, Malec Aït Ibrahim.
Brigadier : Reyadh Chemakhi, Philippe Mapu, Nicolas Le Jolivet, Jean-François Thoquenne, Zohra Daimallah.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.