Foot – Coupe de France (32es) :
l’Étoile FC à Grenoble
pour entrer dans l’histoire

Après quelques jours de coupure, les footballeurs de l’Étoile ont repris le chemin de l’entraînement dès le 29 décembre avant, à nouveau, de couper 48 heures au moment de changer d’année.
C’est qu’un rendez-vous d’importance se profile à l’horizon de ce premier week-end 2017 puisque, comme l’année passée, l’Étoile FC Fréjus-Saint-Raphaël dispute les 32es de finale de la Coupe de France. Et si l’effervescence n’est pas la même que l’année passée à pareille époque, d’autant que ce 32e de finale se jouera loin du Var, c’est tout bonnement parce que l’adversaire proposé aux Étoilistes à ce stade de la compétition, n’est pas une formation de l’élite du football hexagonal – les Girondins de Bordeaux en l’occurrence – mais un club, le Grenoble Foot 38, qui évolue au même niveau, dans la poule C.
Alors, ce n’est pas faire injure aux Isérois de dire que le GF 38 n’a pas (plus) la même aura que le club bordelais. Après son passage parmi l’élite (saisons 2008-09 et 2009-10), le club grenoblois a, comme d’autres avant lui (Strasbourg, Le Mans), subi une lourde chute, sportive et financière, l’obligeant à repartir (presque) du plus bas, en CFA2 en l’occurrence. Une saison au purgatoire et, depuis 2011-2012, Grenoble stagne en CFA. Non sans s’être donné les moyens (pécuniers) de ses ambitions d’accession, les joueurs drivés depuis le début de la présente saison par l’ex-coach rémois, Olivier Guégan, pointent pour l’heure en 3e position d’une poule dominée par Le Puy, toujours invaincu, et à égalité avec Villefranche (8 victoires, 4 nuls, 2 revers).

Après un début de saison contrarié par les blessures, Raphaël Delvigne (ci-dessus avec son coach, Charly Paquille) attaque cette seconde partie de saison avec ambition, tout comme ses partenaires (en haut, le défenseur central Yasser Baldé)

Deux équipes en forme…
avant la trêve !

Avant la trêve des confiseurs, les Grenoblois semblaient néanmoins avoir trouvé la bonne formule et demeuraient invaincus depuis la mi-novembre et quatre journées marquées par trois succès de rang et un nul… devant Le Puy (1-1). À l’image de leur attaquant Edwin Maanane (5 titularisations, 6 buts), les joueurs des Alpes montaient en puissance et c’est donc en toute logique qu’ils partiront ce samedi, dans leur stade… des Alpes (20.000 places), avec les faveurs des pronostics.
Maintenant, l’Étoile avait également connu une fin d’année intéressante, enchaînant 4 succès en 5 matches lui permettant de venir se repositionner en dauphin de Rodez, à une courte (3 pts) distance du leader, fut-ce avec un match en plus. Du coup, l’équipe qui aura le mieux passé cette trêve de la mi-saison aura de fortes chances de poursuivre sa route en Coupe.
Et si le GF 38 peut compter sur Maanane, le club est-varois possède un canonnier hors pair… en Coupe de France en la personne de Karim Tlili, scoreur à 7 reprises en 5 rencontres dans cette compétition ! Et si « le plus important » pour le club intercommunal « demeure le championnat », comme le souligne sur le site officiel du club un Raphaël Delvigne qui aborde 2017 avec les crocs, il est clair que la perspective d’entrer dans la jeune histoire de l’EFC FSR – une qualification en 16es de finale serait en effet une grande première – peut également amener les coéquipiers du capitaine Gaëtan Deneuve à aller chercher l’exploit et renverser une montagne au pied des Alpes…

C'est au stade des Alpes, magnifique écrin avec vue sur le massif alpin que se jouera samedi 7 janvier, à partir de 18h, ce 32e de finale de la Coupe de France 

• Leurs parcours respectifs.
=> Grenoble Foot 38 (CFA, gp C).

4e tour : Vs US Millery Vourles (Promotion Honneur Régional) 10-0 ;
5e tour : à FC d’Annecy (CFA), 3-2 AP ;
6e tour : à Aix FC (Honneur ligue), 2-1 ;
7e tour : à AS Miserieux Trevoux (Honneur régional), 0-0, 4-1 aux TAB ;
8e tour : à CA Pontarlier (CFA2), 1-0.

=> Étoile FC Fréjus-Saint-Raphaël (CFA, gp D).
4e tour : à SC Toulon (CFA), 2-1 ;
5e tour : au Pontet (CFA), 2-0 ;
6e tour : Vs FC Marignane-Gignac (CFA), 3-0 ;
7e tour : Vs FC Bourg-Péronnas (L2), 3-1 ;
8e tour : à la FA Le Cendre (Rég.3), 4-0.

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.