Football – Coupe de France :
une “CFA2“ adversaire
de l’Étoile en 16es de finale !

Bon ou mauvais tirage, que la perspective, pour l’Étoile FC Fréjus-Saint-Raphaël d’accueillir en 16e de finale de la Coupe de France, le 31 janvier ou le 1er février prochain, le vainqueur du duel devant opposer l’AS Prix-les-Mézières à l’Entente Feignies-Aulnoye FC ?
Certains avanceraient que l’on ne saura si ce tirage est bon (ou pas) que s’il y a qualification (ou pas) au bout.
Pour l’heure, le seul élément que savent avec certitude les Étoilistes – après, rappelons-le,  leur brillante et historique qualification en 32es à Grenoble (2-1) – est qu’ils ne… savent justement pas (encore) de manière totalement précise quel sera leur adversaire en 16es de finale !

Première satisfaction :
un 16e à domicile !

Le match devant effectivement désigner ce futur adversaire n’a pu se déroulé ce week-end en raison des conditions climatiques délicates qui règnent actuellement sur l’est du pays. Là, en plein cœur des Ardennes, dans les proches alentours de Charleville-Mézières, l’Association sportive de Prix-les-Mézières aurait donc dû accueillir ce samedi 7 janvier l’Entente Feignies/Aulnoye FC, club issu d’une fusion entre deux communes Feignies et Aulnoye-Aymeries, distantes d’une vingtaine de kilomètres et situées près de Maubeuge et de la frontière belge. Mais la neige et le gel en ont décidé autrement et contraint à un report de ce 32e de finale.
Charly Paquille et le staff intercommunal auront donc le temps de “potasser“ le petit monde du CFA2, puisque c’est de cette division que sont issus Prix-les-Mézières et Feignies-Aulnoye.

La L1 se refuse à l’Étoile
La formation nordiste occupe ainsi la 6e place de la poule C, avec un bilan parfaitement équilibré (4 victoires, 4 nuls, 4 défaites, 14 buts pour, 13 contre), et a traversé les six tours de Coupe avec une aisance manifeste, à relativiser toutefois eu égard à un tirage au sort clément ne leur offrant jusqu’alors que des adversaires (très) hiérarchiquement inférieurs. Au passage néanmoins, les joueurs du Val-de-Sambre n’ont pas eu l’heur de recevoir sur ce brillant parcours de Coupe de France…
L’AS de Prix-les-Mézières, elle, évolue dans la poule D du CFA2. Avec un espoir d’accession intact puisque les Ardennais, actuels 2es, pointent certes à 5 longueurs du leader Schiltigheim, mais avec un match en moins. Et si leur parcours à l’occasion de cette 100e Coupe de France fut moins spectaculaire, il n’en est pas moins solide puisque Prix-lès-Mézières est donc encore présent en 32es de finale, niveau auquel les Pirisiens (ils s’appellent ainsi…) s’étaient hissés en 2011-2012 déjà, alors battus par les pros de Montpellier (4-0). 

L’Étoile ne doit pas tirer
de plans sur la comète

Un beau saut dans l’inconnu en tout cas pour l’Étoile qui, pour ce qui sera un match-piège par excellence, peut tout de même se réjouir d’éviter un périple à l’autre bout du pays, a fortiori en plein cœur de l’hiver. Et s’il faudra donc se méfier et aborder cette rencontre avec le mors aux dents, la perspective de poursuivre la belle aventure un tour de plus est plus que tangible. Et l’autre perspective serait alors d’espérer “tirer une L1“, un club de l’élite qui se refuse à elle pour l’instant.
Maintenant, pas de plan sur la comète pour l’Étoile mais un premier week-end 2017 au top pour le club est-varois, avec trois bonnes nouvelles. Outre la qualification en 16es de finale – la première dans l’existence de l’entité intercommunale depuis sa naissance en 2009, on ne se lasse pas de le rappeler –, un tirage si ce n’est aisé du moins abordable, Gaëtan Deneuve et se partenaires ont pu accueillir avec bonheur la nouvelle de la surprenante défaite de Rodez (0-1) en match en retard sur le terrain du Pontet. Si les Vauclusiens sortent ainsi de la zone rouge, le plus important pour l’Étoile (2e) que l’écart (3 pts) avec les Ruthénois, leaders, reste le même, les deux formations se retrouvant aujourd’hui avec le même nombre de matches disputés.

À propos de championnat, les Varois sont attendus du côté du Rocher monégasque en fin de semaine, avant d’accueillir Marignane-Gignac, déjà battus deux fois cette saison : 5-2 dans le “13“ en championnat, 3-0 à Louis-Hon pour le compte de la Coupe…

• Le parcours étoiliste.
=> Étoile FC Fréjus-Saint-Raphaël (CFA, gp D).

4e tour : à SC Toulon (CFA), 2-1 ;
5e tour : au Pontet (CFA), 2-0 ;
6e tour : Vs FC Marignane-Gignac (CFA), 3-0 ;
7e tour : Vs FC Bourg-Péronnas (L2), 3-1 ;
8e tour : à la FA Le Cendre (Rég.3), 4-0 ;
32es de finale : à Grenoble F38 (CFA), 2-1.

• Le parcours de l’adversaire en 16es.
=> AS Prix-les-Mézières (CFA2, gp D).

3e tour : à AV.S. Bourg Rocroi (District 1 département) 2-1;
4e tour : à MJ Educ. Pop. Cormontreuil (DH) 6-1 ;
5e tour : à Argonne FC (DHR), 6-2 ;
6e tour : Vs RC Épernay Champagne (DH), 1-0 ;
7e tour : à Homecourt CS (PH), 3-1 ;
8e tour : Vs US Maubeuge (CFA2), 3-1 ;
32es de finale : Vs Entente Feignies/Aulnoye FC (CFA2), reporté.
OU
=> Entente Feignies/Aulnoye FC (CFA2, gp C).

3e tour : à Bachant SC (Promotion District D1) 14-0 ;
4e tour : à ES Cappelle Pont-à-Marcq (Excellence départementale) 6-1 ;
5e tour : à Guines (PH), 2-0 ;
6e tour : à Leers OS (PHR), 3-1 ;
7e tour : à CL A Designer 10 ( ? ), 3-0 forfait ;
8e tour : à Kaysersberg SR (PH), 9-0 ;
32es de finale : à AS Prix-les-Mézières (CFA2), reporté.

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.