“Nuit du visiteur“
à la Médiathèque villa-Marie :
une première appréciée

Ce samedi 14 janvier 2017 marquait la première édition d’une nouvelle manifestation initiée par le ministère de la Culture : la Nuit de la lecture. L’objectif : mobiliser les acteurs autour du livre – librairies, auteurs, éditeurs, médiathèques, bibliothèques… – pour proposer au public un événement populaire centré sur le livre et la lecture.
Comme nombre d’établissements, la médiathèque villa-Marie de Fréjus a adhéré au projet et décliné l’évènement en une Nuit des visiteurs, entre la fin d’après-midi et le début de soirée.
Cette première a été couronnée de succès, au regard d’un public venu nombreux, parents accompagnant enfants, et emplissant la grande salle de conférence au 1er étage de la Médiathèque. À la grande satisfaction de Williams Aureille et Catherine Lecat, respectivement adjoint à la culture et directrice de la structure municipale.
Mobilisé depuis plusieurs semaines sur l’événement, le personnel de la Médiathèque villa-Marie avait concocté un programme divisé en trois moments forts, et agrémenté d’indices disséminés pour permettre aux enfants de résoudre des énigmes et « découvrir de manière ludique les différents secteurs de la Médiathèque », souligne Filippine Vanbelle, responsable de la section jeunesse.

Mise en scène de la “Nuit des visiteurs“
revisitée de Benoît Jacques

Un ciné-junior, “Jean-Michel, le caribou des bois“, ouvrait ainsi l’après-midi, à l’issue duquel les enfants gagnaient le secteur jeunesse pour une chasse au trésor à la lanterne et une lecture dans la pénombre, tandis que parents et adultes s’en allaient en salle de musique écouter une lecture… en musique de textes signés Sartre et Musset, orchestrés par Laurent Le Touzo et Virginie Terry.
Pour finir, Claire Mouton (dans le rôle de la mère-grand), Solange Laugier (voix off et une performance appréciée en terme de bruitages) et Angélique Théry (accompagnement musical) ont revisité la… “Nuit des visiteurs“, l’adaptation originale de l’histoire du Petit Chaperon rouge, signée Benoît Jacques où cet artiste singulier, consacré par le prix Baobab en 2008 sur ce livre précis, met en scène une grand-mère complètement sourde, ce qui laisse bien entendu la place à des situations plus cocasses les unes que les autres.
Au final, cette première Nuit des visiteurs à la Médiathèque villa-Marie aura donc été une belle réussite, laissant d’ores et déjà espérer une 2e édition l’année prochaine.

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.