Rue Jean-Jaurès : reprise
du chantier début février

Le vaste programme d'aménagement du centre-ville de Fréjus se poursuit en ce début d'année 2017. Après une première tranche rénovée, et entièrement redessinée, de Vernet à la rue Girardin, l'heure est venue de poursuivre le chantier. Une nouvelle phase de travaux qui s'étend de la rue Girardin au bas de la rue Jean-Jaurès, jusqu'au croisement avec les rues du Général de Gaulle d'un côté et Grisolle de l'autre.

Tout sera fin prêt avant l'été

Dès le début février, la partie basse sera donc fermée à la circulation, pour une durée avoisinant les trois voire quatre mois selon les aléas météorologiques comme l'explique le premier adjoint, Richard Sert. 

"Nous allons poursuivre sur la lancée de la première tranche pour donner une unité et offrir un nouveau cadre aux commerçants notamment. Le chantier sera normalement terminé pour le mois de mai". Aucune crainte, donc, pour la saison estivale.  Le cœur de ville sera prêt à accueillir les vacanciers !

A l'ordre du jour donc, des travaux par Veolia, sur les réseaux d'eau, obsolètes, suivis de la réfection de la chaussée et des trottoirs, de la mise en place de containers enterrés sur la place de la Liberté. 

Côté mobiliers, sept pots d'oliviers similaires, pour conserver une continuité, seront placés de part et d'autre de la chaussée pour agrémenter le site.

450 000 euros pour la partie basse

Un vaste chantier estimé à quelque 450 000 euros, soit quasimement autant que pour la première partie, qui s'avère indispensable pour redonner des couleurs et de la vie au centre-ville.

Durant cette phase de travaux, des modifications de circulation seront nécessaires.

Le sens de la rue de Général de Gaulle sera inversé, permettant ainsi aux automobilistes de rejoindre la rue Grisolle. Un sens de circulation susceptible d'être modifié en fonction de la nécessité du chantier.

Des informations pratiques vous seront transmises en temps et en heure pour limiter toute gêne.

Plus de 3 millions d'euros pour le cœur de ville 

Quant à l'aménagement final, il comprendra sept places de véhicules, deux arrêts minute, deux aires de livraison, qui auront vocation à devenir des arrêts minute l'après-midi, une place handicapé, trois emplacements deux-roues et des emplacements vélos.

Viendra ensuite le tour, en 2018 et 2019, des rues de Gaulle et Grisolle. Soit, sur la durée du mandat, un peu plus de 3 millions d'euros consacrés exclusivement au centre ancien.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.