AMSLF : le rugby féminin engage deux équipes en championnat !

14 octobre 2017

Une seule année d’existence, et déjà un grand pas en avant ! Le rugby féminin est né à Fréjus il y a à peine un an. Intégré à « cette grande famille qu’est l’AMSLF », comme remercie Mathias Garcia, à l’origine de cette naissance avec son frère Thomas.
Aujourd’hui – enfin, ce dimanche 15 octobre – le rugby féminin fréjusien disputera même son premier match officiel du côté de Saint-Laurent-du-Var, dans le cadre du championnat “Promotion fédérale de développement à 7“. « Une poule régionale, précise Thomas Garcia, qui nous emmène de Nice à Toulon, avec cinq équipes, le premier se qualifiant pour la phase nationale pour jouer le titre de champion de France. Ce ne sera pas là notre ambition. Nous, nous voulons juste jouer, emmagasiner de l’expérience et voir où nous nous situons. Et si on peut tirer notre épingle du jeu... »
Car la satisfaction pour Thomas (entraîneur des lignes arrières) et Mathias (celui des avants) Garcia, sans oublier le 3e larron, Xavier Le Draoullec, qui s’occupe de la préparation physique, est de pouvoir aligner, non pas une, mais deux équipes en championnat dès cette 2e saison. « Nous engageons en effet une équipe -18 ans, catégorie cadettes, mais leur match d’ouverture, ce samedi à Toulon, est reporté en novembre. »

Rugby éducatif, cadettes et seniors

Elle a bien grandi la section rugby féminin de l’AMSLF, aujourd’hui présidée par Alexandra Garcia Biancone. Et au pari, un peu osé tout de même, lancé par les deux frangins et leur compère il y a un an, ont adhéré à ce jour plus d’une vingtaine de filles, « de 12 à 35 ans, du rugby éducatif aux seniors en passant par les cadettes. Nous comptons en ce début octobre 3 licenciées -15 ans, 8 en -18 ans qui vont constituer l’ossature de l’équipe cadettes en championnat et 11 seniors. Les plus jeunes ne peuvent être alignées en compétition, elles demeurent en loisir pour l’instant, mais elles prennent part une fois par mois à des rassemblements avec des jeunes filles d’autres clubs ou départements »

Du coup, aussi jeune soit-elle, la section rugby féminin peut-elle déjà aller jouer dans la cour des grandes. Et se permettre d’organiser une soirée dédiée aux partenaires, pour présenter en parallèle la tenue officielle, siglée Quentalys, que porteront dès ces premiers matches de championnat les rugbywomen fréjusiennes.

Un ensemble de couleur bordeaux, que n’ont pas manqué d’apprécier ce vendredi 13 octobre – pas superstitieuses en plus les filles ! – les partenaires et représentants de la municipalité et d el’AMSLF, Fabrice Curti et Hervé de Serna en tête. Le président de l’Association a notamment salué ce qui, au final, n’est « que le 4e sport collectif de l’AMSLF », derrière le volley, le basket et le hand.
Mais un sport co’ qui ne connaît pas de crise de croissance. Au contraire…

Classé dans
Actualité générale