Athlétisme : Jean-Baptiste Alaize et les cross(wo)men amsélistes au top !

30 janvier 2018


La section athlétisme de l’AMSLF fait feu de tout bois en cette période hivernale, consacrée au cross en extérieur, aux championnats en salle pour ce qui concerne l’indoor. La preuve !

Et à tout seigneur tout honneur, avec le sauteur en longueur amputé tibial Jean-Baptiste Alaize qui, pour sa première compétition officielle sous la tunique amséliste, l’autre samedi à la salle Veyrassi de Montpellier, a ni plus ni moins battu le record de France de la spécialité, tant indoor qu’extérieur. Ce bond à 6,91 m est parallèlement la 3e meilleure performance de tous les temps et, pour 2018, la meilleure marque mondiale actuelle !

Surtout, comme il l’annonce lui-même sur les réseaux sociaux et notamment le Facebook de l’AMSLF à travers une petite vidéo, Jean-Baptiste Alaize, Burundais de naissance et naturalisé Français, validait à Montpellier lors de ces championnats régionaux « sa première invitation à concourir avec… les valides ». Et quelle première par conséquent… magnifiquement ignorée d’ailleurs par les instances fédérales nationales quand on regarde le site internet de la FFA !

Cinquième aux JO à Rio, Jean-Baptiste Alaize avait grimpé de deux rangs pour prendre le bronze aux Mondiaux 2017 à Londres

Qu’à cela ne tienne, Jean-Baptiste Alaize, 5e aux Paralympiques de Rio 2016, médaillé de bronze l’année suivante aux Mondiaux de Londres, a remporté ce concours valide régional devant trois athlètes martégaux (déjà une perf’ en soi !), et est en route pour une « très très belle année 2018 et une saison en or ».

Autres perf’ amsélistes, celles réalisées dans le cadre des championnats départementaux puis régionaux de cross, respectivement à Draguignan le 14 janvier, puis à Miramas deux semaines plus tard.

Un podium aux deux tiers amséliste chez les juniors aux Régionaux avec Boris Pierre tout en haut, et Paul Georgenthum en bronze

Cross hivernaux :
Digne avant Plouay

À Draguignan déjà, ce sont quinze médailles (*) qui sont tombées dans l’escarcelle amséliste : 11 à titre individuel et 4 par équipes. Manon Brénier (poussine), Léo Fernandez (minime garçon), Ismaël Issaoui (cadets), Fouad El Azzaoui (masters) et Steph Valenti (As masculins) ont ajouté un titre départemental à leur palmarès, Léo Fernandez doublant la mise d’une couronne par équipes avec ses camarades minimes (Nathan Richomme, 5e ; Damien Fiorucci, 8e, Ruben Bruzzese, 10e).
Sur le plan régional, Léo Fernandez a poursuivi sur sa lancée en s’imposant chez les minimes, montant sur la deuxième match du podium par équipes (avec Nathan Richomme, 5; Ruben Bruzzese, 23; Milan Macagno, 85e).
Autre titre, celui glané chez les juniors par celui qui est encore pour quelques semaines le champion de France… cadets en titre, Boris Pierre. Accompagné sur le podium par con camarade de club, Paul Georgenthum. Enfin, en catégorie cadets, Baptiste Passemard obtient l’argent chez les garçons, Lou Berland le bronze chez les jeunes filles.

Côté accessits, on notera la 4e place d’Akim Zilali (ci-dessus) sur les As régionaux, la 7e de Fouad El Azzaoui en masters ou encore les 10e et 11e places respectives de Natacha Shaw (cross court féminin, ci-dessous) et Melissa Madoun chez les juniors filles, et les 5e et 8e rangs occupés par les cadets Esteban Olivero et Hugo Schropfer pour un joli tir groupé derrière Passemard !

Du coup, une importante délégation gagnera Digne-les-Bains le 18 février prochain, stade des demi-finales des championnats de France de cross, où seront attribués les billets pour la phase finale à Plouay le 11 mars.

(*) Retrouvez les résultats complets des cross départementaux à Draguignan, et ceux des quarts de finale du championnat de France à Miramas

 

Classé dans
Actualité générale