Boxe : Gus’ Tamba, le “Marvelous“, champion de France professionnel super-moyens

09 mars 2019

 

Il l’a fait ! Et plutôt bien ! Gustave Tamba est devenu ce samedi 9 mars champion de France professionnel de boxe, catégorie poids super-moyens (76 kg), en dominant le Nantais Shamil Ismailov par arrêt de l’arbitre dès la 1er des 10 rounds au programme. Un championnat qui se déroulait au Palais du Littoral de Grande-Synthe en banlieue de Dunkerque et en dernière partie d’un gala qui aura vu au préalable le Polonais Kamil Szeremata conserver sa couronne européenne des poids moyens en écartant nettement aux points le Français Andrew Francillette.

Moins de 3’ pour devenir
champion de France !

Dans l’impossibilité de joindre le Fréjusien sur le coup – téléphone saturé –, nous nous sommes rabattus sur le site du quotidien national sportif n°1. L’on pouvait y lire que Gustave Tamba a attaqué très fort, et comme il nous l’avait annoncé, ce qui était « le plus grand combat de ma carrière », avant d’être néanmoins cueilli par un crochet de celui qui fut champion de France de la catégorie voici deux ans avant de devoir l’abandonner en janvier 2018, dominé par Kevin Lele Sadjo.

Ce dernier laissait cependant sa couronne vacante, ce qui expliquait le duel proposé ce samedi soir entre Tamba et Ismailov, un boxeur expérimenté, do’irigine du daguestant mais surtout expérimenté, lui qui, à 32 ans, compte 22 combats (16 victoires, 1 nul et désormais 5 défaites).

Ce titre vient aussi récompenser l'abnégation et la persévérance de Gus' Tamba au côté de son coach, Yannick Paget

Paget et Chamayou ne sont plus seuls !

L’aventure aurait pu se terminer tout aussi prématurément pour “Marveous“ Tamba, cueilli à froid donc par ce crochet, envoyé au tapis et compté.
Le combat reprenait de plus belle, les deux adversaires se rendant coup pour coup. À son tour, Ismailov touché allait mordre la poussière, se relevant difficilement avant que l’arbitre n’arrête les frais, laissant en moins de 3 minutes – mais des semaines et des semaines de travail et de sueur – Gustave “Marvelous“ Tamba décrocher son premier titre national et, déjà, envisager une suite de carrière de tous les espoirs…

À 27 ans, Tamba ajoute une 12e victoire (dont 9 avant la limite) à une carrière qui compte 13 combats professionnels. Surtout, il comble un “trou“ de 19 ans à l’AMSLF Fréjus, où il vient succéder sur la plus haute marche nationale à son coach Yannick Paget (champion de France en 1998 et 1999) et Julien Chamayou (titré en 2002).

Félicitations MONSIEUR TAMBA !!!

Classé dans
Actualité générale