Cantines scolaires : le dernier “self qui fait grandir“ accueille ses premiers convives aux Eucalyptus

28 septembre 2017

 

Aux côtés de la sécurisation des accès aux écoles – mise en place d’interphones vidéos dans tous les établissements de la ville –, un 2nd projet d’envergure figurait au programme des travaux d’été effectués dans les écoles durant la pause estivale, l’aménagement du réfectoire de l’école élémentaire des Eucalyptus (quartier de Villeneuve) pour passer en mode self à la rentrée.

Cet aménagement aura finalement connu un léger différé, dû à un retard de la part de l’entreprise en charge du marché devant fournir le mobilier adéquat. De fait, les quelque 200 élèves (sur 300 au total) fréquentant la cantine de l’école de Villeneuve ont simplement pris leur premier repas dans le tout nouveau self ce jeudi 28 septembre.

En matinée, des agents d’ELIOR, partenaire de la mairie de Fréjus en matière de restauration scolaire, avaient fait le déplacement, venant dispenser une petite formation aux enfants afin d’appréhender au mieux cette évolution, a fortiori pour les plus petits d’entre eux. Au final néanmoins, la présence des “dames de cantine“ n’était pas de trop pour permettre à tous de faire un choix sur les entrées (carottes râpées ou salade croquante en l’occurrence), le fromage (coulommiers ou mimolette) et le dessert (compote pommes-banane ou cocktail de fruits au sirop), le plat principal demeurant unique en revanche (tortellini à la tomate et au basilic & emmental râpé).

Un fonctionnement bien rôdé

S’il revêt un intérêt pour absorber le flux toujours plus important d’élèves restant manger à l’école, du fait d’un passage à table échelonné et d’un repas “plus rapide“, le “self qui fait grandir“ poursuit parallèlement un but pédagogique, développer l’autonomie et la responsabilité de l’enfant, en transformant la cantine qu’ils connaissaient jusqu’alors en mini-cafétéria.
Le fonctionnement est résumé en plusieurs étapes :
1. lavage des mains,
2. l’enfant prend son plateau et s’informe du menu,
3. il se rend au buffet froid, y choisit hors d’œuvre fromage et dessert,
4. Ii choisit sa table avec ses copains, y pose son plateau,
5. Il va prendre du pain, verre, couverts et serviette et peut alors commencer à déjeuner,
6. l’entrée terminée, il va chercher directement son plat chaud, servi par une “dame de cantine“, retourne à sa table et poursuit son déjeuner,
7. il “range“ son plateau (couverts, assiettes regroupées) qu’il va ensuite déposer à un endroit précis.

Toutes les écoles élémentaires en self !

Initié en 2007 lors de l’ouverture de l’école élémentaire Aurélien, le dispositif trouve ici sa conclusion puisque les Eucalyptus étaient le dernier établissement fréjusien à fonctionner en cantine traditionnelle. Hors « le cas spécifique du groupe scolaire Jean-Monnet de Saint-jean de Cannes où, le nombre de demi-pensionnaires ne nécessite pas la mise en place d’un self », précise Julie Lechanteux, adjointe au maire en charge des affaires scolaires. Les deux écoles, maternelle et élémentaire, prennent d’ailleurs leur repas au même endroit et simultanément.

Depuis dix ans, chaque été ou presque, l’un des 11 établissements concernés était aménagé, de manière à étaler l’investissement, plus ou moins conséquent selon la rénovation et l’aménagement à effectuer eu égard à la disposition du réfectoire. Les Eucalyptus, où le coût de la transformation s’est élevé à 18.000 € (travaux + mobilier), resteront donc comme la dernière école élémentaire fréjusienne à avoir adopté le self.

Classé dans
Actualité générale