La route mythique du chanteur des “Mots bleus“ est passée par la chapelle Cocteau

11 septembre 2017

Il aurait pu y déclamer ses Mots bleus, ou venir y retrouver sa chère Aline. Christophe, le chanteur dandy des sixties, dont le dernier album “Les Vestiges du Chaos“ et la tournée marchent du tonnerre (il sera le 18 novembre à l’opéra Garnier de Monaco), a découvert avec un bonheur non dissimulé la chapelle Notre-Dame de Jérusalem du côté de la Tour de Mare, chapelle encore baptisée chapelle Cocteau (*). Une découverte opérée dans le cadre de l’émission Sur les routes mythiques de France, dont la saison 2 (**) sera proposée dès la fin octobre sur la chaîne “Voyages“.

En première partie de Vince Taylor en 1960 !

Dès l’entrée dans le parc boisé de la chapelle de la Tour de Mare, « je me suis senti bien, apaisé », avouait le chanteur. « J’ai passé plusieurs étés ici, du côté de Valescure où je louais une maison (…) J’ai même chanté à Saint-Raphaël, l’un de mes premiers concerts. Je devais avoir 14-15 ans, ça devait être en 1960, je faisais la première partie de Vince Taylor, je chantais du blues », l’une des passions de Christophe. « Mais jamais je n’étais venu dans ce parc, voir cette chapelle », dont il ne soupçonnait pas davantage l’existence.
Et c’est là toute l’ingéniosité de l’équipe de Terroirs Production, la société qui produit ce programme. Christophe Debien, le producteur, en explique le concept : « Une personnalité choisit sa route. Le temps d’une balade, guidée par l’animatrice Nathalie Shræn-Guirma, cette personnalité parcourt un bout de route. Voyage étonnant à travers le temps et les cultures régionales, avant tout convivial, sympathique. L’invité choisit des escales, l’équipe de production, en fonction du ressenti et de la personnalité de celui-ci, propose certaines autres haltes. »

L'univers de Christophe se découvre

Le déplacement en combi-van renforce l’idée de voyage, sur la route, « avec de nombreuses caméras qui filment et enregistrent les états d’âme, les impressions, les commentaires »
Trois jours de tournage, « deux avec l’invité, un 3e pour faire des images », le programme de la chaîne Voyages nous fait, dans le cas présent, « pénétrer l’univers de Christophe », confie son manager. Dans ce département du Var qu'il aime tant, depuis Port-Grimaud, où il réside dorénavant une partie de l’année, sur son bateau, en passant par Saint-Tropez, Fréjus et la chapelle Cocteau, mais encore les Arènes, qu’il désirait voir – avec, pourquoi pas, l’envie de venir y chanter un jour prochain – et le théâtre romain, autre écrin vestige de la romanité.

À la chapelle Cocteau, Christophe et Nathalie Schræn-Guirma retrouvent Philippe Cantarel, guide-conférencier de l’office de tourisme de Fréjus – ce tournage est également le fruit d’un travail entre la société de production et le Bureau d’accueil des tournages (BAT) de la ville de Fréjus. Pendant de longues minutes, à l’extérieur puis à l’intérieur de l’édifice religieux, pour « une séquence essentielle, qui sera l’essence même de cette émission », ajoute la photographe de plateau, la caméra tourne, captant l’émotion, enregistrant les impressions, l’émerveillement de Christophe pour l’une des plus belles œuvres de Cocteau. Peut-être un jour reviendra-t-il jouer avec des mots, bleus ou pas, comme Cocteau savait si bien le faire ?...

Ph.C.

(*) La chapelle Notre-Dame de Jérusalem a été voulue par un banquier niçois, Jean Martinon, qui souhaitait un lieu de culte pour les habitants du quartier de la Tour de Mare. Suite à la visite de Jean Cocteau à Fréjus en 1962, Martinon fait appel au poète pour décorer l’intérieur de la chapelle. L’architecte Jean Triquenot et le peintre niçois Raymond Moretti l’assisteront. La mort prématurée du poète en 1963 n’empêchera pas la réalisation de ce projet, Édouard Dermit, ami intime de Cocteau, réalisant les peintures et fresques d’après les croquis laissés par ce dernier.

(**) La route mythique de Christophe sera l’une des 8 empruntées par le programme dans le cadre de la saison 2, diffusée à l’horizon fin octobre. Nicoletta (Haute-Savoie), Philippe Lavil (Bretagne), Catherine Jacob (Saint-Malo, Cancale, Saint-Brieuc), Bruno Putzulu (Normandie), Michel Fugain (Calvi et l’Île-Rousse), Didier Van Cauwelaert (Nice et la Côte d’Azur) ou encore François-Xavier Desmaisons (Collioure) seront les prochains compagnons de voyage de Nathalie Shraen-Guirma.
La saison 1 avait emmené les spectateurs sur la route Napoléon (Maud Fontenoy) ou la route Grand-Cœur (Yann Queffelec), sur celle des grandes Alpes (Jean-Louis Étienne), celle des vins d’Alsace (Tom Novembre), sur la RN7 (Pascal Legitimus) ou la via Domitia (Corinne Touzet), sur la route royale d’Arnaud Gidoin ou à la rencontre des Châteaux de la Loire en compagnie de Nicolas Vanier.

Classé dans
Actualité générale