Commémoration des combats de Bazeilles : un 147e anniversaire dans la tradition

01 septembre 2017

Comme il est de coutume depuis 1986, la ville de Fréjus célébrait hier l’anniversaire des combats de Bazeilles, épisode douloureux de la guerre de 1870 où Marsouins et Bigors, réunis pour la première fois au sein de la division de Marine, surnommée la division bleue, commandée par le général de Vassoigne, tentèrent de reprendre la ville de Bazeilles qui venait de tomber dans les mains ennemies.

Au terme d’une lutte farouche, mais vaine, la division bleue perdit plus de 2650 des 9000 hommes engagés. Fréjus, berceau des Troupes de Marine, elle qui accueille sur son territoire le 21e RIMa, accueille donc ce rassemblement annuel placé sous le signe de la solennité et de la fraternité d’armes, symbole de l’unité et de la cohésion de ces Troupes.

La coopération militaire à l'honneur cette année

Plusieurs temps forts auront marqué cette édition 2017, 31e en terre fréjusienne, et célébrant le 147e anniversaire de ces combats. Une édition placée sous le signe de la coopération militaire, suite à la création du Commandement de l’assistance militaire opérationnelle de l’armée de Terre (COM AMO-terre), en même temps qu’elle marque la longue tradition de coopération militaire des troupes de marine. À noter que dans ce cadre, participeront au rassemblement une soixantaine d’officiers supérieurs étrangers, stagiaires de l’École de guerre de Paris, ainsi qu’un détachement de l’École de l’infanterie de Thiès au Sénégal (photo ci-dessus).

Mais auparavant avait tout d’abord été inaugurée, au Musée des Troupes de Marine de Fréjus, l’exposition permanente consacrée au “Voyage à travers les arts“, qui montre de nombreuses œuvres réalisées par les peintres militaires, notamment des sculptures de l’artiste Nacera Kainou. Avait suivi la traditionnelle cérémonie d’accueil et de présentation dans les jardins de la villa Aurélienne, où le sénateur-maire de Fréjus, David Rachline, a notamment reçu des mains du général Leport, président de la Fédération nationale des anciens d’outremer et des anciens combattants des Troupes de Marine, la médaille du mérite national, distinction voulant récompenser l’intérêt qu’a toujours montré la ville de Fréjus - et son premier magistrat actuel - à l’encontre des Troupes coloniales, aujourd’hui dénommées Troupes de Marine.

Tous s’étaient ensuite retrouvés aux Arènes, site emblématique de la cité romaine, copieusement garni de quelque 3000 spectateurs. Depuis plusieurs années maintenant, l’amphithéâtre romain accueille une cérémonie militaire, avec l’ensemble des régiments des Troupes de Marine, et placée cette année sous la présidence du général de corps d’armée, chef d’état-major de l’armée de Terre, Jean-Pierre Bosser.
Plusieurs décorations ont accompagné cette cérémonie militaire, avant qu’un concert proposé par les Troupes de Marine ne vienne clôturer cette cérémonie. Auparavant néanmoins, le sénateur-maire de Fréjus avait prononcé un long discours, chaleureusement applaudi, au cours duquel il ne manqua pas de rappeler la bravoure et le sacrifice des Marsouins et Bigors combattant au sein de cette division bleue, et les « héritiers d’aujourd’hui, soldats, hommes solides, frères d’armes qui, du Mali à l’Afghanistan, du Kosovo aux rues de nos villes françaises, assurent et assument les missions qui sont les leurs (…) Vous avez appris à prendre exemple sur ceux qui sont passés avant vous dans cet uniforme sacré (…) En patrouille et en faction dans nos rues, vous assurez désormaus la défense de nos familles, de nos enfants, de nos valeurs (…) Plus que jamais, la France a confiance en son armée, en ses troupes de marine, en ses soldats. Près de 150 ans plus tard, dans un contexte national et international totalement différent, les combats de Bazeilles n’en résonnent pas moins plus forts que jamais ! »

Messe et recueillement ce vendredi matin

Les commémorations de Bazeilles se poursuivent ce vendredi 1er septembre, avec une messe donnée à 9h en la cathédrale Saint-Léonce de Fréjus, avant une cérémonie de recuiellement dans la crypte du Musée des Troupes de Marine. D’autres cérémonies enfin auront lieu sur le site même de Bazeilles, au cœur de cette commune des Ardennes françaises les 9 et 10 septembre prochains. Et comme le maire de Bazeilles, Guy Lepage, avait fait le déplacement, des élus de la municipalité est-varoise (Charles Marchand, Brigitte Lancine) représenteront le sénateur-maire de Fréjus à ces cérémonies en fin de semaine prochaine.

Ph.C.

Revivez en images la cérémonie 2017 de commémoration des combats de Bazeilles

Classé dans
Actualité générale