Conseil de quartier de Fréjus-centre : un quartier qui évolue dans le bon sens

17 avril 2019

Ce mardi 16 avril s’est tenu en mairie centrale le conseil de quartier de Fréjus-centre, 4e des 11 programmés d’ici la mi-juin.
Est-ce le lieu de cette réunion – la salle des mariages de la mairie – attenant à la cathédrale Saint-Léonce ? Toujours est-il que Daniel Banck, président du conseil de quartier, ouvrit les débats en invitant l’assemblée à avoir une pensée pour une autre cathédrale, Notre-Dame-de-Paris en l’occurrence, en partie détruite par cet incendie 24 heures plus tôt, un drame qui, il est vrai, a touché la France entière et même au-delà.

David Rachline, maire de Fréjus, clôturera un peu plus tard cette réunion, en rendant hommage cette fois en mémoire de l’artiste-peintre Régis Sibra qui s’est éteint vendredi dernier et dont les obsèques seront célébrées ce jeudi en l’église Saint-François-de-Paule.

Comme il est de coutume dans les conseils de quartier, la sécurité sera le premier thème abordé. Béatrice Fontaine, commissaire-divisionnaire, évoquera « un quartier calme, avec un nombre de faits de délinquance (61 enregistrés depuis début 2019) très faible ». Hervé Eygazier, directeur de la sécurité publique, insistera pour sa part sur la vitesse (20 km/h) non respectée sur les artères traversant le cœur historique (Jean-Jaurès et Grisolle), placées en zone semi-piétonne depuis leur rénovation et accordant de fait la priorité aux piétons lorsque ceux-ci souhaitent traverser la voie. « C’est ce qui explique l’absence de passages piétons sur ces voies », justifiera David Rachline à un riverain s’en étonnant précisément.

Le passage en double sens de la rue de Moulins requiert un satisfecit général de la part des riverains et usagers. Un investissement de quelque 400.000 €

La rue de Gaulle totalement piétonne ?

De circulation et stationnement, il sera beaucoup question lors de ce conseil de quartier. Notamment de la part de commerçants (du centre même, de l’avenue de Verdun) réclamant gratuité totale ou partielle pour permettre aux Fréjusiens et visiteurs de (re)venir dans le cœur historique. « Pour le samedi après-midi entre autres, totalement désert », notera un commerçant installé depuis 30 ans rue Siéyès, « pour que les clients des quelques commerces de l’avenue de Verdun reviennent », soulignera de son côté un autre intervenante.
Charles Marchand, adjoint délégué au stationnement et aux transports, rappellera alors cette initiative mise en place depuis longtemps déjà mais par trop méconnue, où « les commerçants peuvent acheter des tickets de stationnement sur les parcs barriérés à moitié prix et les offrir à leurs clients ». Le maire embrayera en rappelant à son tour « la possibilité des abonnements » (*) ou encore en précisant, « pour l’avenue de Verdun, ce sont les commerçants eux-mêmes qui sont venus me demander d’y instaurer ls stationnement payant. S’ils s’aperçoivent que ce n’est pas une bonne solution, qu’ils reviennent me voir, on rediscutera du problème ».

1,5 M€ de travaux en 2018

La question de la transformation de la rue de Gaulle en zone totalement piétonne à l’issue des travaux en cours a également été levée. « Il est apparu que les Fréjusiens se sont réappropriés cette rue durant les travaux précisément, a justifié le maire. J’ai consulté les commerçants et j’attends tous leurs retours pour prendre une décision, les riverains y étant quant à eux favorables. Sachant que là encore, on peut faire un test et revenir en arrière si cela ne fonctionne pas. Mais rassurez-vous, nous communiquerons très prochainement sur ce sujet. »

Au terme des travaux de rénovation, la municipalité pourrait tester la rue de Gaulle en zone totalement piétonne. Réponse prochainement à l'issue d'une consultation des commerçants

Revenant sur un sujet plus pragmatique, Daniel Banck reviendra sur les réalisations 2018. « Plus de 200 interventions (petits travaux) ont été réalisés cette dernière année, la mise en place de bornes escamotables, la rénovation de l’éclairage public, le réaménagement de la rue Grisolle (400 K€), la rénovation des pavés des places Paul-Albert-Février et du Couvent (110 K€, la place Formigé venant tout juste d’être restaurée, Ndlr), la création du mur de soutènement et la mise en double sens de la rue des Moulins, réseau pluvial, travaux dans les écoles, etc. »

Au total, c’est près d’1,5 M€ (1.495.000 € très exactement) qui auront été investis en travaux d’aménagement et restauration/rénovation de voirie(s) en 2018. Un autre membre du conseil de quartier en profitera d’ailleurs pour « remercier la municipalité et ses services d’avoir accédé à toutes mes demandes et procédé aux travaux ».

Aire de jeux et Journée citoyenne (22 juin)

Côté souhaits à venir, le directeur des services techniques de la ville présentera un projet d’aire de jeux pour le parc du Clos de la Tour, « réalisé avant la fin 2019 ». « C’est un projet que nous avions demandé, se satisfera Daniel Banck. Car ce parc en plein cœur de ville, énormément fréquenté, notamment par les mamans au sortir de l’école, constitue encore un lieu de détente très apprécié des habitants. »

Voilà à quoi devrait ressembler l'aire de jeux qui sera aménagée pour les enfants au cœur du parc du Clos de la Tour (visuel non contractuel)

Enfin, suite au succès de la Journée citoyenne lancée par le quartier Gallieni, « l’initiative a été reprise par l’ensemble des conseils de quartier et une grande journée de collecte des déchets sera ainsi organisée le 22 juin prochain, en collaboration avec les établissements scolaires et l’aide logistique de la mairie et du SMiDDEV ».


(*) Pour les tickets réservés aux commerçants et pour les abonnements (infos, achat), il convient de s’adresser à la Régie du stationnement de Fréjus. Celle-ci vient de quitter ses anciens bureaux à la base nature et est dorénavant installée au 84 de la rue Aristide-Briand, dans l’ancienne maison Barale, face au laboratoire d’analyses médicales et attenante au parking de la Porte d’Orée.
+ d’infos. Tél. 04 94 17 67 38

Classé dans
Actualité générale