Conseil de quartier de la Tour de Mare : près de 2M€ investis depuis 2014

10 avril 2019

« Depuis 2014 et jusqu’en 2018, cela ne paraît sans doute pas, mais ce sont près de 2 millions d’euros qui ont été investis sur le quartier de la Tour de Mare en terme de travaux de réfection, de création, de sécurisation, de rénovation… »
Et Brigitte Lancine, élue référente du quartier, d’énumérer ensuite les dernières réalisations, concrétisées sur l’année 2018, entre « débroussaillement, mise en place de nouveaux réverbères, création de trottoirs pour sécuriser la circulation des piétons et notamment des jeunes – on pense ici à l’avenue Henri-Giraud, « qui sera quasi entièrement équipée d’ici fin 2019 », précise encore Richard Sert, 1er adjoint –, travaux d’amélioration sur le réseau pluvial, réalisation de la crèche Arc-en-Ciel (coût : 600.000 €) ou encore investissements (à hauteur de 101.000 €) dans les groupes scolaires Aurélien et René-Char… »

Crèche Arc-en-Ciel (pour un coût de 600.000 €) ou travaux dans les groupes scolaires (ci-dessus électrification, l'été dernier, de volets roulants à René-Char) pour un peu plus de 100.000 € sont partie intégrale des quelque 2 millions d'euros investis par la Ville sur la Tour de Mare depuis 2014

Ajoutant encore, « ces investissements arrêtés à 648 K€ en 2018 et évalués à 540 pour cette année : un budget en baisse puisqu’évidemment, il y a désormais moins de réalisations à projeter ». Le maire, David Rachline, à la rencontre des habitants comme lors de chaque réunion du genre, acquiescait sur ces investissements, tout comme sur quelques projets énoncés par Joëlle Leusie, présidente du conseil de quartier. « J’adhère totalement à votre idée de relancer la Fête de la Tour de Mare, il est important de maintenir nos traditions et moments conviviaux au cœur de nos quartiers. »

Délinquance et cambriolages en forte diminution

Ce chapitre aura été l’un des principaux sujets débattus ce mardi soir lors du 3e conseil de quartier (après Port-Fréjus et Fréjus-plage) de ce printemps 2019. Devant une assistance fournie dans la salle Robert-de-Madron, et faisant face à un parterre d’élus comprenant notamment MM. Renard (délégué à la sécurité), Beaumont (travaux), Marchand (transports), Aureille (culture) et Chiocca (tourisme) ou encore Mmes Lechanteux (enfance et petite enfance) et Meunier (affaires sociales), l’environnement s’est également invité à la discussion dans un quartier, « pionnier en matière de collecte, gratuite, de déchets verts, une opération lancée voici déjà plusieurs mois et qui, face au succès rencontré, a été étendue sur de nombreux autres quartiers pavillonnaires de la commune ». Un riverain s’inquiétera encore des escargots qui se sont “invités“ sur les rives et au cœur du lac Saint-Esprit, un problème dont la Ville tient bien évidemment compte mais rappelle qu’il est « aux mains de la Communauté d’agglomération, dont il s’agit là d’une de ses compétences » (Richard Sert).

Relance de la Fête de quartier
et restauration du presbytère
de la chapelle Cocteau

Comme lors de chaque conseil de quartier, la sécurité figurait bien sûr à l’ordre du jour. Béatrice Fontaine, commissaire-divisionnaire du commissariat de Fréjus, annonçait avec satisfaction « une baisse conséquente de la délinquance, notamment des cambriolages : 54 enregistrés en 2018 et 14 depuis le début 2019, contre des statistiques flirtant avec les 80 délits du genre les années précédentes ». Patrick Renard, élu délégué à la sécurité, y voyait là le fruit de la mise en place du dispositif “Citoyens vigilants“, « même si tout n’est pas dû à ça, bien sûr », tandis que la commissaire complétait en saluant « l’excellente collaboration avec la police municipale, très efficace, et l’ensemble des partenaires associatifs ».

Côté sécurité routière, « l’accidentologie est due à de nombreuses incivilités. Plus d’un millier de verbalisations a été enrgistré sur le secteur, dont la majeure partie concerne les excès de vitesse ». Des statistiques corroborées par Hervé Eygazier, directeur de la sécurité publique, évoquant par ailleurs « peu de nuisances sonores, mais 34 constats de dépôts sauvages par la Brigade de l’environnement », rappelant la présence d’un bureau de la PM attenant à la mairie annexe et invitant la population « à ne pas hésiter à y venir, pour quel que problème que ce soit ».

Invitation au Jardin du Souvenir

Avant de conclure en soulignant justement les derniers (ré)aménagements réalisés sur les bureaux de la mairie annexe – « 2e bureau de l’état civil en terme d’accueil de population (après le centre-ville), pour les demandes de passeports, CNI et autres documents administratifs » –, ou d’évoquer le projet de restauration de l’ancien presbytère de la chapelle Cocteau, Brigitte Lancine et Joëlle Leusie parlaient de concert des travaux au cimetière de la Colle de Grune, dont la création d’un « magnifique Jardin du Souvenir » (ci-dessous), qui ne manque pas d’inviter à la méditation…

Classé dans
Actualité générale