Course sur route – 10 Km de Fréjus : vers une édition record !

15 juin 2017


Sixième édition des 10 Km de Fréjus ce samedi 17 juin, au départ (et à l’arrivée) de la base nature, avec – l’un des organisateurs, Akim Zilali, en est persuadé – « 1000 coureurs sur la ligne de départ ». 1000, chiffre fatidique au-delà duquel l’AMSLF Athlétisme – club support de l’évènement avec Yves Brénier à sa tête et de 100 à 150 bénévoles pour assurer la gestion de l’épreuve – ne souhaite pas aller. « Plutôt bien gérer que se retrouver dans le dur et que ce soit la pagaille au final, poursuit à ce titre Akim Zilali. Au-delà des 1000 dossards, la gestion est plus délicate en effet, donc on bloquera à cette hauteur. Pour l’heure, à 48h du jour J, nous sommes à plus de 800 inscriptions en ligne. Sachant qu’il reste encore une journée pour s’inscrire en ligne (jusqu’à vendredi 16 juin, 14h, à 16 € le ticket d’entrée, samedi sur place ce sera 20 €) et si l’on ajoute les 150 inscriptions de dernière minute que l’on fait généralement sur place, on devrait donc atteindre les 1000 dossards. »

Romain Rybicki : bis repetita après Bandol ?

Et parmi ceux-ci, l’on notera la présence de quelques têtes d’affiche. Comme le Gardéen Romain Rybicki, qui « a déjà fait moins de 30’ sur 10 bornes (29’28 à Nice en janvier 2016). Il sera un sérieux client samedi », d’autant qu’il reste sur un succès samedi dernier, à la Salomon Bandol Classic. Une course de 12,4 km (courue en 41’33), au palmarès de laquelle le sociétaire du Team Endurance Shop La Garde a inscrit son nom pour la 3e fois, devançant Yohan Le Berre (AJS La Garde) et Nicolas Navarro (Aix). Et Rybicki a par ailleurs dominé le 10 Km de La Garde fin avril !

Fouad El Azzaoui, vétéran mais toujours l'un des meilleurs Amsélistes, 5e l'an passé

À ses trousses, l’on retrouvera Paul Omuya, un Kenyan… de Marseille au parcours singulier, puisqu’éleveur de bétail dans son pays de naissance et qui a décidé de ne faire son métier de la course à pied que sur le tard. Licencié au SCO Sainte-Marguerite, Omuya – vice-champion de France de cross court en 2015 et 7e aux “France“ de 10 km la même année – tentera de poursuivre la tradition des coureurs des Hauts plateaux, qui font toujours bonne figure sur les courses de ce calibre. On pense ici au lauréat 2016, Landan Wanjiku qui, en 30’50, avait devancé de peu l’Avignonnais Redouane Mejdoub et le Niçois Mike Njuguna.

Boris Pierre, devenu champion de France, catégorie cadets, sur le cross hivernal en mars dernier
Valenti, El Azzaoui et Pierre
pour défendre les couleurs amsélistes

À suivre encore le compatriote d’Omuya, également Phocéen, Kogo Elphaz Kipchumba, capable de courir en 29’10 ou 29’51 sur la distance. Ou encore le Marocain, ancien Niçois désormais licencié à l’AC Montpellier, Youssef Jaadi, vainqueur cette année des 10 Km de Monaco (12 mars) et Menton (14 mai) et 3e à Chalon-sur-Saône (26 mars), lui aussi capable de descendre sous la demi-heure (29’52.
Sans oublier les locaux de l’AMSLF, les jeunes et prometteurs Boris Pierre, champion de France cadets de cross cet hiver, son compère Paul Georgenthum ou encore Franck-Marie Diez, et les moins jeunes mais plus que confirmés Fouad El Azzaoui, meilleur Amséliste sur les 10 Km de Fréjus 2016 (5e), ou Stéphane Valenti, lequel avait mis ses ambitions personnelles entre parenthèses l’an passé et son énergie à pousser la joélette du jeune Léo…

Natacha Shaw sera l'une des chances amsélistes sur ces 10 Km de Fréjus
Et Natacha Shaw chez les féminines !

Côté féminines, l’on suivra avec attention la dauphine de Kurgat en 2016, la spécialiste du marathon de Marseille, Morgane Zawierta, sans réelle référence sur le 10 Km depuis mars dans la cité phocéenne (39’10), ou encore d’autres habituées des plus longues distances. Qu’il s’agisse des Kenyanes Maximilla Jerotich, 3e féminine dimanche 11 juin dernier en 2h53 sur le marathon des Courants de la Liberté à Caen, ou Béatrice Cherono qui a couru le semi à Caen (12e au scratch en 1h15) et vaut aux alentours de 35’ sur 10 Km comme en attestent en 2017 ses temps sur les épreuves de Toulouges, Brive-la-Gaillarde ou tout récemment Embrun !
Natacha Shaw – même s’il ne s’agit pas là de sa distance fétiche – et la cadette Tamara Perez Liarte défendront quant à elles les chances de la section amséliste.

Bien s’hydrater tout au long de la journée

Avec plus de 900 inscrits déjà l’année passée, l’édition 2016 avait établi son record de participants. 2017, qui marquera la 6e édition de cette course fréjusienne – qui existait auparavant sous l’appellation Foulées d’Hermès et un format plus long –, abattra-t-elle une nouvelle marque en ce sens ? On semble bien parti pour en tout cas.

En revanche, faire tomber le chrono record de Nourdine Jalal (30’21), établi lors de l’édition 2014, ne sera pas chose aisée dans des conditions de chaleur qui risquent de s’avérer encore difficiles, quand bien même la course se déroule “à la fraîche“ (départ 20h) et, pour une bonne partie en front de mer, ce qui apportera donc quelques souffles de vent bienvenus…

Justement, les fortes chaleurs un peu soudaines qui règnent actuellement sur la Côte d’Azur et l’est-Var pourraient engendrer quelques dégâts. « Déjà retarder l’heure du repas vers 13h30-14h puis, vers 17h, une collation, à la guise de chacun, conseille Akim Zilali. Et bien sûr, bien s’hydrater tout au long de la journée, sans trop boire non plus. Deux ravitaillements sont disposés au fil du parcours. Donc ceux qui courent en moins d’une heure n’ont pas nécessairement besoin d’emporter une gourde… »

 Ph.C.

Retrouvez ici >>> notre article dans la rubrique Agenda

“10 Km DE FRÉJUS“, 6e édition
Samedi 17 juin, course Élite à 20h
Départ et arrivée : Base nature François Léotard
À partir de 18h30 : Kid’Run (boucles réservées aux enfants) et Family Run (boucle de 2km avec 5 obstacles, épreuve familiale).
À partir de 19h : 2 km et 1km (épreuves enfants)
20h : départ 10 Km de Fréjus
+ d’infos :
Parcours :
www.amslfathletisme.com - Facebook 10 KM Fréjus 2017
Inscriptions : www.sportips.fr


 

Classé dans
Actualité générale