David Rachline inaugure la nouvelle crèche privée inter-entreprises “Les Petites Canailles“ à Natura Parc

08 septembre 2017

La crèche privée inter-entreprises “Les Petites Canailles“ a ouvert ses portes au Gargalon le 31 août dernier. D’une capacité d’accueil de 43 berceaux, elle était officiellement inaugurée ce vendredi 8 septembre, en présence du sénateur-maire de Fréjus, David Rachline, de son adjointe à la petite enfance, Julie Lechanteux, de plusieurs autres élus et personnalités institutionnelles, sans oublier bien évidemment les premiers concernés, les parents.

Des locaux accueillants, neufs, fonctionnels, idéalement situés : la crèche “Les Petites Canailles“, qui propose 43 berceaux de 10 semaines à 4 ans, est décidément bien née...

S’il n’arrive pas en toute première place, il n’en est pas moins un questionnement majeur de jeunes parents ou de jeunes couples qui s’apprêtent à le devenir. Le mode de garde de l’enfant, lorsqu’il s’agit de retrouver le chemin du travail, a fortiori quand ceux-ci ne disposent pas de solution, notamment familiale.

19e crèche du groupe, la 1ère en Paca !

Fabienne Hudelot-Guizien, président du conseil d’administration de la Caisse d’allocations familiales (CAF) du Var, ouvrira d’ailleurs son discours en mettant cet aspect en exergue. En ce sens, toute ouverture d’une structure telle que cette crèche “Les Petites Canailles“ est toujours accueillie avec une extrême bienveillance et, parfois, un “gros ouf“ de soulagement. “Les Petites Canailles“ sont « un opérateur de crèches, expliquera Damien Tondelli, l’un des deux associés avec Sébastien Martin, non présent ce vendredi. Nous sommes une société de la région parisienne et, si cette ouverture est la 19e pour notre groupe, elle est la première, non seulement dans le Var mais également en région Paca ».

La nouvelle structure, installée dans des locaux tout neufs au cœur de la dernière partie sortie de terre de “Natura Parc“, cité jardin au-dessus du péage du Gargalon, à l’entrée de la route éponyme, est « une crèche privée inter-entreprises », proposant « 20 places réservées pour les familles de Fréjus (l’attribution en est gérée par le service municipal de la Direction de l’enfance, de la jeunesse et de l’éducation, Ndlr), et les 23 autres restantes pour les enfants de salariés d’entreprises » du Grand Capitou ou d’autres pôles économiques du territoire intercommunal.

« Concilier plus sereinement
vie professionnelle et familiale »

Pour sa part, David Rachline se réjouissait de « la volonté marquée de la ville de Fréjus, à travers cette réservation de 20 places, de privilégier les familles et les enfants de la commune, dans le cadre d’un marché public liant la société et la municipalité, à proximité du pôle Grand Capitou, parc d’activités dynamique et attractif s’il en est ». Cette proximité est un atout permettant de concilier plus facilement et ainsi plus « sereinement vie professionnelle et vie familiale ».

À 10 mois à peine, Camille a déjà pleinement trouvé ses marques au sein de son nouvel environnement

Le tout dans un cadre idéal, au cœur de locaux découverts à l’occasion d’une visite guidée par la directrice Hortense Gendre, mettant en exergue de « jolis espaces ouverts et spacieux pour laisser les enfants aller et venir, et ainsi explorer leur environnement en développant leur motricité. Des espaces tous liés les uns avec les autres, modernes et fonctionnels » pour un réel épanouissement des enfants.

Six emplois induits

Si la nouvelle directrice la crèche, Hortense Gendre, revient dans sa région d’origine profitant d’une mutation, l’ensemble de ses collaboratrices – une éducatrice jeunes enfants, 2 auxiliaires puéricultrices, 2 agents petite enfance et un agent polyvalent – « ont été recrutées localement ». “Les Petites Canailles“, qui fonctionnent en multi-accueil de 7h30 à 18h30 – « les familles viennent en fonction de leurs besoins bien sûr, mais il est clair qu’il s’agit majoritairement de journées pleines » –, accueillent pour l’heure 22 enfants, « de deux mois et demi à deux ans et demi ». « Nous attendions la rentrée et nous allons progressivement augmenter le nombre d’enfants accueillis jusqu’à notre capacité maximale, qui est de 43 enfants, de 10 semaines à 4 ans. »

Près de 300 places dans le “parc municipal“

Conventionnée par « la CAF, qui a investi dans cette opération à hauteur de 507.000 €, la crèche bénéficie d’une aide au fonctionnement (via la PSU) qui va permettre aux familles d’être accueillies aux mêmes conditions tarifaires qu’en structures municipales ». Elle est en tout cas bien née et vient agrandir le parc disponible sur la ville, avec 128 berceaux disponibles dans les 5 crèches municipales, 53 places (réservées pour la ville) sur les structures privées telles “Les Petites Canailles“ (20), “Les Marjolaines“ (30) et la crèche hospitalière “La Maison des doudous“ (3), et sans oublier 116 places auprès d’assistantes maternelles agréées.

Ph.C.

Classé dans
Actualité générale