Des scènes du 3e volet de “Johnny English“ tournées sur la plage de Saint-Aygulf

26 septembre 2017

Si ce n’est pas l’agitation estivale que l’on a connue il y a encore quelques semaines à peine, il n’y en avait pas moins foule sur la plage de Saint-Aygulf ces deux derniers jours. Quelque 200 personnes toutes plus ou moins liées à cette superproduction dont l’on tournait quelques scènes sur cette plage aygulfoise. Ce tournage est celui du prochain opus (le 3e) de “Johnny English“, cet OSS 117 à la sauce britannique avec, dans le rôle titre, un certain Rowan Atkinson, autrement connu sous le pseudo de Mr Bean qui a fait sa gloire au début des 90’s.

Rowan Atkinson a néanmoins souhaité poser définitivement le costume de Mr Bean, ne se sentant plus réellement en phase pour poursuivre le rôle. Mais l’acteur et humoriste britannique n’en a pas moins perduré dans ces rôles de personnages hors normes et loufoques, à l’image de Johnny English, espion – “ en carton“ – au service de sa Majesté, dont le premier opus, en 2003, a été un véritable succès commercial, avec des recettes représentant le triple de ce qu’avait coûté le film.
Une suite, Johnny English, le retour, interviendra en 2012, avant ce 3e volet que l’on retrouvera sur les écrans vraisemblablement au printemps 2018 puisqu’environ 75% des scènes sont déjà en boîte.

70 techniciens locaux
des métiers du cinéma aux affaires

Alors, l’essentiel du tournage de cet opus s’est déroulé outre-Manche, mais le réalisateur David Kerr souhaitant plusieurs séquences de son film en extérieur, la plage des Esclamandes a ainsi été choisie dans le but d’illustrer la France Riviera. Et si l’on ne dévoilera pas bien évidemment ce qui s’est tourné à Saint-Aygulf ces dernières heures, il importe tout de même de savoir que quelque 130 techniciens – membres de la société de production, “Firstep Productions“, mais également « des locaux pour plus de la moitié d’entre eux », souligne Frédéric Jouannet, responsable du Bureau d’accueil des tournages (BAT) en mairie, qui a organisé ce tournage sur le territoire fréjusien – se sont affairés deux jours durant en bord de mer, face au Venise.

 

Économiquement parlant, le tournage de ces quelques scènes à Saint-Aygulf mais également ces jours prochains dans la massif de l’Estérel, est une vraie aubaine pour le tourisme local, et notamment le secteur de l’hébergement hôtelier. Si l’on ne connaît encore les chiffres exacts, ce sont effectivement des centaines de nuits qui ont été réservées dans les hôtels de la commune et de l’est-Var. Idéal pour faire durer la saison en attendant le Roc d’Azur la semaine prochaine !

La ville s’implique aussi !

Il est à noter également le bel élan et la participation de nombreux services de la ville, dans le cadre de ce tournage. « Je pense ici, souligne Frédéric Jouannet, aux services techniques qui ont déposé le poste de secours, enlevé tous mâts et tableaux d’affichage, aux personnes du nettoyage des plages qui ont officié l’avant-veille, la veille et aujourd’hui même, jour de tournage, pour remettre la plage au propre, au service juridique qui a préparé la convention et travaillé sur l’harmonisation des tarifs, aux agents qui s’occupent de la rédaction des arrêtés municipaux, ou encore à la direction de la sécurité publique qui met à disposition moyens humains et matériels pour assurer la sécurité sur terre et en mer, dans la bande des 300 m. »

Une belle aventure donc, qui met surtout en valeur un territoire fréjusien de plus en plus prisé, comme en attestent les demandes de tournage qui affluent sur le bureau du BAT. À commencer dès ce mercredi 27 septembre, avec le tournage du dernier clip du chanteur à l’accordéon, Claudio Capéo, dans les Arènes de Fréjus.

Ph.C.

Classé dans
Actualité générale