Direction de la sécurité publique : « Une police municipale efficace et présente, un travail qui paie »

16 janvier 2018

Ce mardi 16 janvier, comme il a pris l’habitude de le faire depuis trois ans, Hervé Eygazier, directeur de la sécurité publique, présentait un bilan de l’action de la police municipale de Fréjus. Au premier rang de ses interlocuteurs, le 1er magistrat de la ville bien sûr, David Rachline, son adjoint à la sécurité, Patrick Renard, mais également quelques autres adjoints (Mmes Meunier, Lechanteux et Rigail, MM. Aureille, Chiocca et Marchand) et la quasi-totalité des fonctionnaires de la PM, hors les agents en service bien évidemment.
Une brigade, justement, qui compte à ce jour 132 agents, entre policiers municipaux (68), AVSP (4), personnels administratifs, techniques et agents d’accueil (14), opérateurs de vidéosurveillance (15) ou encore agents de l’environnement (7), gardiens de parcs (2) et “papys-mamies trafic“ (22).

« Le bilan que je vous présente, agrémenté de nombreuses statistiques établies d’après les rapports et retours des personnels, n’est rien d’autre que la continuité du travail amorcé et effectué ces deux dernières années », avançait d’emblée Hervé Eygazier.

Implication et dévouement au quotidien

Les statistiques énoncées par le Directeur de la sécurité publique se montreront en tout cas quasiment toutes en hausse. Qu’il s’agisse des missions effectuées par chacune des brigades, permanentes (environnement) ou saisonnières (nautique, équestre), mais aussi des réquisitions diverses, opérations au quotidien, opérations de prévention, voire encore de la verbalisation, des mises en fourrière, des objets trouvés, etc.

« Quelque part, si l’on arrive à faire baisser ces statistiques, ce sera bon signe », continuait Hervé Eygazier. Arguant que « cela sera là la confirmation que le travail mis en place depuis trois ans porte ses fruits. La police municipale doit être une police de proximité. Une police d’intervention, certes, mais aussi une police proche de la population ».

« À travers moi, c’est votre action qu’ils saluent »

Ce que confirmera ensuite le maire, évoquant des courriers d’administrés, « M. Untel qui vous félicite pour votre dévouement et votre rapidité, cette dame pour votre écoute et votre action déterminante face à son mari qui la battait, cette autre dame âgée qui soulignait votre patience et votre compréhension, cette mère de famille simplement rassurée de vous voir assurer la sécurité aux abords de l’école de ses enfants… Les habitants de Fréjus m’écrivent à moi mais, à travers moi, c’est à vous qu’ils s’adressent, vous qu’ils remercient, votre implication et votre dévouement au quotidien qu’ils saluent... À mon tour, permettez-moi ici, en mon nom et en celui de tous les habitants de Fréjus, de vous remercier et vous féliciter pour tout le travail accompli, et ces résultats plus que satisfaisants que vous venez e nous livrer ».

Patrick Renard, adjoint à la sécurité, ne dira pas autre chose, saluant « cet engagement », rappelant « ce droit fondamental » qu’est « la sécurité », martelant encore « on fera respecter la loi ».

Les promotions 2018

Et, comme il est de coutume, cette cérémonie s’est conclue par la distribution des nouveaux grades. Ont ainsi été promus au grade de brigadier Franck Martinez, Fabrice Rivet, Jennifer Toupin et Mammar Bacha, à celui de brigadier-chef principal Teddy Mammery, Frédéric Dos Santos, Sébastien Lainé et Mickaël Colas, au grade de chef de service principal de 1ère classe Éric Ulmer, et enfin respectivement à ceux de directeur stagiaire et directeur principal, Didier Marcelli et Hervé Eygazier.

Classé dans
Actualité générale