Football - Amical : les Étoilistes contraints au nul (1-1) face aux Nationaux de Marseille-Consolat

30 juillet 2017

 

Vainqueurs (3-1) de la réserve de l’AS Monaco mercredi dernier, une semaine après avoir concédé le nul à une autre réserve, celle de l’OGC Nice – deux adversaires que l’on retrouvera en championnat de National 2 –, les Étoilistes recevaient une opposition encore plus relevée ce samedi, avec l’équipe de Marseille-Consolat (4e de National la saison passée), et qui pourrait faire partie des bonnes équipes de National 1 (la nouvelle appellation) cette année encore.

Une troisième rencontre donc pour les joueurs intercommunaux et une troisième opportunité, pour Charly Paquille et le staff est-varois, d’avancer dans leurs (in)certitudes à deux semaines du premier rendez-vous du championnat, le 1é août au Stade bordelais.

Mouhamadou Diaw tente un retourné au milieu de la défense marseillaise

 

Le championnat, c’est dès la semaine prochaine en revanche pour les Marseillais, un peu plus affûtés que les Étoilistes, un peu plus avancés dans leur appréhension tactique des matches. Pour autant, ce sont les Fréjusiens qui entraient le plus vite en action, concrétisant dès leur première incursion dans le camp adverse, d’un maître tir de Mouhamed Soly à l’entrée de la surface de réparation (3e).

Raphaël Delvigne effectuait sa rentrée après s'être ouvert l'arcade dernièrement

 

Encore du boulot pour l’Étoile

Paradoxalement, cet avantage au score semblera endormir quelque peu les Étoilistes, à moins que ce ne soit également l’adversaire, hiérarchiquement supérieur ne l’oublions pas, qui ait alors mis le pied sur le ballon. Toujours est-il que, par manque de communication, manque de pressing sur le porteur du ballon – des constats que ne manquera pas de fustiger coach Paquille à la pause – l’Étoile laissait par trop l’initiative aux Phocéens. C’est d’ailleurs sur une touche qui aurait pu être évitée, entraînant une faute qui aurait pu être évitée, que Consolat allait égaliser juste après le quart d’heure sur un coup-franc signé Sergio qui trompait un Fabre gêné par le soleil rasant (18e).

Henry-Michel Gbizié très présent sur le côté droit de l'attaque fréjusienne

 

Ne pouvant toujours pas compter sur Baldé – reprise ce lundi après trois semaines d’arrêt suite à une déchirure au psoas, « avec une écho de contrôle et, si feu vert du médecin, retour au terrain », explique un défenseur frustré d’être ainsi stoppé –, ni sur Moreira (cheville) ou Mouillon (turn-over), Charly Paquille et son adjoint Jean-Noël Cabezas ne se privaient pas par ailleurs de faire tourner tout leur effectif pour voir quelle(s) combinaison(s), quelles associations s’avéreront les plus efficaces...

Le nouveau gardien Michaël Fabre donne ses consignes

 

Expulsion sévère de Tiberi

Ce sera notamment le cas au retour des vestiaires, entre blessure (48e) – pointe derrière la cuisse (élongation ?) sur sa première accélération pour Reynaud – et expulsion (Tiberi, 60e). Une expulsion très très sévère pour une faute, certes existante mais complètement involontaire (ce n’est pas le genre de Tiberi), et un rouge qui étonnera tout le monde, adversaires y compris, a fortiori dans le contexte d’un match amical qui se déroulait parfaitement jusqu’alors. Peut-être même dans un match en compétition officielle, l’ancien pro n’aurait pas nécessairement été exclu…

On eut pu croire que le portier phocéen vient de mettre une gifle à Cap'tain Orinel mais il n'en est rien. Juste une illusion d'optique...

 

Peu importe néanmoins puisque tous s’accorderont à remplacer Tiberi tout de même, de manière à poursuivre la préparation, but essentiel de ces rencontres d’avant-saison.

Un ultime rendez-vous du genre meublera le calendrier des Étoilistes d’ici la reprise, avec un match à Aubagne le 2 août contre l’équipe locale, pensionnaire de National 3. Ensuite, ce sera (déjà) le championnat de National 2, avec ce long voyage dans la capitale aquitaine…

Ph.C.

Samedi 29 juillet, stade Guy-David
Étoile FC Fréjus-Saint-Raphaël et Marseille-Consolat 1-1 (mi-temps 1-1)
Buts Étoile FC : Soly (3e) ; Marseille-Consolat : Sergio (18e)
Expulsion Étoile FC : Tiberi (60e)
Étoile FC 1ère période : Fabre, Adhadhi, Marignale, Dumas, Tiberi, Delvigne, Orinel, Diaw, Gbohou, Soly, Gbizié.
Étoile FC 2e période : Fabre, Adhadhi (puis R. Nadifi, 61e), Marignale (puis Gomez, 69e), Dumas, Tiberi (expulsé, remplacé Letiévant, 61e), Delvigne (puis Romey, 61e), Orinel (puis Anne, 80e), Reynaud (puis Dao Castellana, 48e) Gbohou (puis Tlili, 48e), Soly (puis Saffour, 51e, expulsé 87e, non remplacé), Mendy.

Retrouvez ici >>> la galerie photos du match contre Marseille

Classé dans
Actualité générale