Football - championnat National 2 (J12) Étoile FC Vs OGC Nice (B) : le début de la passe de quatre

23 novembre 2017

Avec la réception de la réserve niçoise ce samedi, l’Étoile FC Fréjus-Saint-Raphaël aborde un dernier mois de compétition avant la trêve des confiseurs qui pourrait compter au moment du décompte final. Sur les quatre matches rpogrammés d’ici à Noël, trois le sont à Louis-Hon, Martigues (16 décembre) et Colomiers (20 décembre) succédant donc à Nice ce samedi. Entre-temps, le club varois sera également allé se frotter au surprenant (en ce sens où il n’était pas attendu aussi haut en début de campagne) leader, Marignane-Gignac (9 décembre).

On le voit, à quelques encablures de la fin de la phase aller, l’Étoile entame une importante passe de quatre, au terme de laquelle on pourra peut-être dire, ça… passe ou ça casse !

Alors que la saison est malheureusement terminée pour Karim Tlili (en haut), l'Étoile comptera sur Saffour et Gbizié, tous deux buteurs en amical récemment contre Hyères, pour trouver à nouveau le chemin des filets face à Nice

Jugez plutôt : un carton plein à domicile – dans les cordes étoilistes – et une perf’ chez Patrice Eyraud – pas davantage inenvisageable, Marignane ayant un peu perdu de sa superbe ce denrier mois – et l’Étoile pointerait sans nul doute non loin du podium au moment de basculer, et en 2018, et dans les matches retours.

Cette hypothèse, certes la plus optimiste, ne serait pas superflue en tout cas, quand on sait en plus qu’Orinel et ses partenaires débuteront l’an neuf (le 13 janvier) dans l’antre de Bergerac !

Stéphane Marignale et Damien Tiberi, à l'expérience toujours précieuse au sein de l'arrière-garde étoiliste

 Trois mois d’insuccès pour la réserve niçoise

En attendant néanmoins, il faudra prendre les matches les uns après les autres et commencer, en ce dernier samedi de novembre, de dominer une nouvelle réserve professionnelle, celle de l’OGC Nice en l’occurrence. À l’instar de son aînée en Ligue 1, la formation niçoise n’est pas au mieux actuellement, voguant juste au-dessus de la ligne de flottaison (12e), une zone relégable dont elle est sortie à la faveur de son récent succès à Tarbes (3-1). Une première victoire après trois mois et huit matches de disette.

Après des débuts tonitruants en effet (victoires 2-0 à Marseille puis 1-0 devant Toulon), les Aiglons avaient enchaîné huit matches sans succès, et surtout cinq défaites, dont les cinglants 1-6 à Bergerac, 0-2 devant Paulhan-Pézenas et 1-2 à Mont-de-Marsan à suivre en octobre !

Jean-Noël Cabezas aura apprécié que Neupoc Mendy ait retrouvé le chemin des filets à La Turbie la semaine dernière

L’Étoile, pour sa part, continue d’étaler sa série d’invincibilité, portée à six matches à la faveur de son nul à Monaco la semaine dernière (égalisation de Mendy après que le club du Rocher ait ouvert la marque). Cette série compte même un match supplémentaire puisque les hommes de Jean-Noël Cabezas avaient dominé Hyères le 10 novembre (3-1, doublé de Gbizié et un but de Saffour), lors d’une sortie amicale destinée à meubler la trêve “Coupe de France“.

Il faudra simplement essayer de faire preuve d’autant d’efficacité samedi devant une défense niçoise parmi les plus poreuses de la poule.

Après Sidibé, Cédric Gonçalves
prolonge l’axe Clermont - Fréjus

À noter qu’après Aboubakar Sidibé voici quelques semaines, l’Étoile continue d’ajuster son effectif puisque l’entité intercommunale a enregistré cette semaine l’arrivée de Cédric Gonçalvès (ci-dessus). Et comme pour l’autre recrue d’octobre, Cabezas n’a une nouvelle fois pas pioché au hasard, puisque Gonçalves, âgé de 24 ans, évoluait dans les rangs du Clermont Foot, son club formateur où son apport de milieu polyvalent l’avait propulsé jusqu’en Ligue 2 entre 2014 et 2016 – 18 matches de L2 à son actif, 6 autres de Coupe(s) –, mais sans qu’il soit prolongé au-delà du 30 juin 2016.

Après quelques mois sans club, Gonçalves avait rebondi au dernier mercato d’hiver du côté de l’AS Saint-Priest pour 8 matches en CFA2 et 5 buts jusqu’au terme de la saison 2016-17. Depuis l’été dernier, titulaire inamovible au sein d’un club promu et en difficultés en National 2 (relégable après 11 journées dans la poule B), Cédric Gonçalves totalisait 11 matches, une statistique agrémentée de trois réalisations.

Gonçalves, 1,75 m pour 68 kg, viendra renforcer le milieu de terrain étoiliste, devrait être qualifié ce samedi – la commission se réunissait ce jeudi soir, 23 novembre – mais ne sera pas nécessairement pour autant titularisé par l’entraîneur fréjusien. Ce dernier peut en revanche compter sur presque toutes ses forces vives, hors les blessés de longue date. Le latéral Evander Moreira (cheville opérée) poursuite sa convalescence alors que son homologue Amir Adhadhi, en proie à de récurrents soucis musculaires, reprend progressivement l’entraînement avec le groupe. Enfin, l’attaquant Karim Tlili sait pour sa part que sa saison est d’ores et déjà terminée, puisque la décision de se faire opérer d’une rupture des ligaments croisés (blessure survenue à Consolat, en Coupe de France) a été prise récemment.

 


FOOTBALL - CHAMPIONNAT NATIONAL 2 - 12e JOURNÉE
ÉTOILE FC FRÉJUS - SAINT-RAPHAËL Vs OGC NICE (B)
Samedi 25 novembre, 19h - stade Louis-Hon, Saint-Raphaël

Entrée gratuite

Les groupes
Étoile FC :
Fabre, Ousseni - Marignale, Dumas, Tiberi, Baldé, Romey - Letievant, Delvigne, Orinel, Diaw, Reynaud, Gbizié, Mouillon, Gançalves ( ? ), Dao Castellana – Gbohou, Saffour, Soly, Sidibé, Mendy. Entraîneur : Jean-Noël Cabezas.
Tarbes : Bezzina - Borges Varela, Pelmard, Rafetraniaina, de Oliviera Cabral, Dario, Coly, Suaut - Lloris, Srarfi, Diatta, Mahou, Mze Ali, Mestrallet, Sylvestre, Hammed - Lamine Diaby, Abdelli, Balmy, Fleury, Perraud. Entraîneur : Laurent Bonadei.


• L’Étoile reçoit le Label Jeunes Élite. La formation étoiliste est reconnue. Ce samedi 25 novembre, à 18h45, en préambule au match opposant l’équipe fanion à la réserve de l’OGC Nice, le club intercommunal recevra officiellement le Label Jeunes “Élite“, plus haute distinction en la matière décerné par la FFF (76 clubs en sont dépositaires en France selon la dernière liste révélée en juillet 2017). Ce Label vaut pour les trois prochaines saisons, jusqu’en juin 2020 par conséquent, et l’Étoile est l’un des cinq clubs en Ligue Méditerranée à l’obtenir, le 2nd dans le Var avec le SC Toulon !

À ce titre, l’entrée au stade sera gratuite, alors que sera lancée en parallèle la grande tombola du club (1er prix, un séjour pour 4 personnes à Euro Disney Paris), dont le tirage au sort sera effectué le dimanche 17 décembre, salle Sainte-Croix, à l’occasion de l’arbre de Noël et du loto du club. Prenez date !

La formation des jeunes à l'Étoile, reconnue et récompensée par l'attribution du Label Jeunes Élite, qui sera remis officiellement avant la rencontre face à Nice samedi

Classé dans
Actualité générale