Football - championnat National 2 L’Étoile FC annonce ne pas reconduire son entraîneur, Jean-Noël Cabezas

15 mai 2018

“Suite à l’information parue ce mardi sur le site officiel de Var Matin, l’Étoile Football Club Fréjus - Saint-Raphaël indique que Monsieur Jean-Noël Cabezas ne sera pas reconduit dans sa fonction d’entraîneur principal pour la saison 2018-19. La direction de l’Étoile FC tient à préciser que le nom du nouvel entraîneur n’a pas été communiqué et que les mots prononcés dans l’article relèvent de la responsabilité de M.Cabezas. L’Étoile Football Club Fréjus - Saint-Raphaël remercie M.Jean-Noël Cabezas de la qualité de son travail, de son investissement et de son professionnalisme.”

Jean-Noël Cabezas ne sera plus l'entraîneur étoiliste l'an prochain, un club où il est arrivé l'été dernier comme adjoint de Charly Paquille, et auquel il avait succédé dès le début septembre comme entraîneur principal

Telle est la teneur du communiqué officiel lancé ce mardi 15 mai en début de soirée par le club intercommunal, via Fabien Sgarra responsable du pôle communication de l’EFC FSR. Une annonce quelque peu surprenante, qui fait donc suite à l’information parue sur le site internet officiel du quotidien régional sous la plume de Laurent Seguin.

Le journaliste y évoque un coup de tonnerre, orchestré par le désormais ex-entraîneur du club étoiliste puisque c’est Jean-Noël Cabezas qui a annoncé lui-même qu’il ne poursuivrait pas l’aventure avec Fréjus - Saint-Raphaël.

La joie après le succès contre Marignane le 21 avril dernier, qui voyait l'Étoile revenir à une longueur du leader marignanais. Ci-dessus avec la préparateur physique Frédéric Gacon et le kiné Fred Heudiard, ou plus haut avec Karim Tlili, qui effectuait ce jour-là son retour à la compétition après sa rupture du ligament croisé

Rencontre Barbero-Cabezas lundi dernier

« J’ai appris qu’il (le président Alexandre Barbero, que Cabezas a rencontré lundi soir, Ndlr) faisait venir un autre entraîneur. Ce sera André Blanc, l’entraîneur qui est aujourd’hui à Hyères, précise Jean-Noël Cabezas. Je suis surpris et même déçu car je rappelle que j’ai repris l’équipe pour la sauver de la descente et que les résultats venant, on a fini par penser à la montée. Alors on a raté un match à Martigues (défaite 2-1), qui nous a condamnés pour l’accession en National, mais toutes les séries ont une fin. Et je tiens quand même à dire que, si je fais mon bilan depuis que je suis à la tête de l’équipe, nous sommes premiers (1er ex-aequo avec Colomiers, et 42 points engrangés, Ndlr). Je ne me sens pas trahi, mais je suis surpris de l’apprendre comme ça, à une semaine de la fin du championnat, et j’ai juste l’impression que ça dessert d’être trop réglo dans la vie ».

Jean-Noël Cabezas, né à Martigues, était arrivé à l’été 2017 pour occuper le poste d’adjoint de Charly Paquille. Il débarquait du Clermont Foot Auvergne, où il occupait le même poste d’adjoint auprès de Corinne Diacre, tout en veillant en parallèle aux destinées de l’équipe réserve depuis la saison 2009-2010. Cabezas y avait notamment coaché Aboubakar Sidibé (milieu de terrain de 21 ans) ou encore Cédric Gonçalves (milieu polyvalent de 24 ans), deux joueurs qui ont rejoint l’Étoile en octobre et novembre 2017.

Premier entraînement, celui de la reprise le 1er juillet 2017

Qui pour lui succéder ?

Signalons tout de même que le communiqué officiel de l’Étoile précise qu’aucun nom d’un nouvel entraîneur n’a pour l’heure été communiqué précisément. Et notamment pas celui d’André Blanc, Hyérois d’origine, dont la carrière, de joueur puis d’entraîneur, a essentiellement épousé le destin du club hyérois. Blanc est ainsi aux commandes de l’autre club de l’ouest-Var depuis 2010 et, si Hyères (6e) était tout proche des Toulonnais (4es) et Fréjusiens (3es) la saison passée, l’actuelle campagne a été un peu plus délicate puisque le HFC pointe à la 11e place, après une mauvaise série en cours marquée par quatre défaites et deux nuls en six matches.

Avant de s’attaquer au recrutement proprement dit, l’Étoile FC Fréjus - Saint-Raphaël doit donc déjà trouver celui qui conduira le club est-varois pour une troisième saison en National 2 la saison prochaine (lire notre article ici >>>). Affaire à suivre…

Classé dans
Actualité générale