Football - National 2 (29e journée) : l’Étoile FC (presque) sans illusion à Colomiers

11 mai 2018

Tout s’est sans doute arrêté du côté du stade Francis-Turcan de Martigues le dernier samedi d’avril, lorsque l’Étoile FC Fréjus - Saint-Raphaël n’a su profiter de ses temps forts pour faire la différence sur le terrain du 6e, ni même de sa supériorité numérique suite à l’expulsion du portier martégal Maddaloni à un quart d’heure du terme, le score étant alors à 1-1.

Du coup, le second but des joueurs de l’équipe de la Venise provençale et la défaite qui s’en est suivie a anéanti les derniers espoirs d’accession, et abattu une formation qui surfait sur une série de six succès et un nul en sept matches. Une série ayant permis cette magnifique remontada et, parallèlement, engendré et entretenu l’espoir d’une formidable issue pour le club intercommunal.

Mais, dans le même temps, justement opposé à Marignane-Gignac, Colomiers a craqué sur sa pelouse (0-2) et laissé filer l’équipe de Patrice Eyraud, qui aura donc très bien réagi après son revers (0-1) à Louis-Hon la semaine précédente. D’autant que le suivant immédiat, le SC Toulon, a lui aussi sans doute laissé passer une partie de ses chances en concédant le nul à Mont-de-Marsan dans les Landes (2-2).

Aussi, à deux étapes du terme de ce championnat particulièrement serré, les joueurs de l’entente Marignane-Gignac ont certainement fait le plus dur. La menace toulonnaise demeure néanmoins, car si les joueurs de l’ouest-Var faisaient le plein, ils contraindraient Marignane à en faire de même. À noter néanmoins que Marignane possède le goal-average particulier face aux Toulonnais (1-1, 1-0), élément déterminant pour différencier deux équipes par ailleurs à égalité parfaite en terme de goal-average général à +12, le même nombre de buts marqués (37), le même nombre de buts encaissés (25).

Le but (alors) égalisateur de Gonçalves n'a pas suffi l'autre samedi pour ramener un résultat positif de Martigues

Accession : Marignane ou Toulon !

Mais si la course à la montée concerne encore cinq équipes sur un strict plan mathématique (voir détails ci-dessous), elle semble bien se circonscrire cependant aux seuls Marignanais et Toulonnais. Car un certain nombre de circonstances extrêmement favorables sera désormais nécessaire aux Fréjusiens, 3es, et plus encore à leurs poursuivants columérins et martégaux pour attraper le wagon du National en compagnie du Mans (seule équipe des trois autres groupes de N2 déjà promue).

Colomiers, qui accueille Fréjus ce samedi 12 mai (à 18h), a craqué dans le final, tout comme Bergerac, l’équipe périgourdine étant pour sa part complètement écartée de la course à l’accession. Martigues, dans le coup à mi-championnat, s’est montrée trop irrégulière par la suite, ne signant aucune victoire en sept matches entre mi-janvier et mi-mars.

Le feu-follet étoiliste Karim Tlili a effectué son grand retour en deuxième période devant Marignane, après sa grave blessure de l'automne au genou. Il peut être le joker de fin de saison pour le groupe de Cabezas

Aller chercher la 2e place

Et si l’abattement a logiquement marqué le groupe étoiliste au sortir du revers à Martigues, Jean-Noël Cabezas et son staff vont devoir remonter le moral de leurs troupes. Car si la montée directe n’est (certainement) plus possible, la course à la 2e place peut peut-être servir. Il se murmure en effet que Marignane-Gignac pourrait connaître quelques difficultés financières au moment de présenter leur budget en vue de la saison prochaine.
Dépasser Toulon d’ici au 19 mai peut donc se révéler fort intéressant, afin de bénéficier d’un éventuel repêchage – chaque intersaison est toujours marquée par des rebondissements de la sorte – vers le National. Même si, là encore, au regard des ambitions que peuvent encore nourrir les deux clubs devant, cet objectif ne sera pas tout simple non plus…
C’est en tout cas la dernière source de motivation qui devra animer les footballeurs intercommunaux au moment de monter dans le car pour gagner la Haute-Garonne… 


Le calendrier des cinq premiers,
encore concernés par la montée
-> 1er Marignane-Gignac, 53 pts, goal-average à + 12 (37P, 25C),
Reçoit Bergerac (6e, J29), va à Paulhan-Pézenas (16e, J30).
-> 2e Toulon, 51 pts, + 12 (37P, 25C),
Reçoit Hyères (10e, J29), va à Tarbes (15e, J30).
-> 3e FRÉJUS - SAINT-RAPHAËL, 49 pts, + 11 (39P, 28C),
Va à Colomiers (4e, J29), reçoit Stade Bordelais (13e, J30).
-> 4e Colomiers, 48 pts, + 16 (39P, 23C),
Reçoit Fréjus-Saint-Raphaël (3e, J29), va à Bergerac (6e, J30).
-> 5e Martigues, 47 pts, + 13 (41P, 28C),
Va au Stade Bordelais (13e, J29), reçoit Grasse (11e, J30).

Classé dans
Actualité générale