Handi-athlé longueur : l’Amséliste Jean-Baptiste Alaize “bronzé“ européen

07 septembre 2018

Beaucoup moins médiatisés que leurs homologues réservés aux “valides“ au début août, les championnats d’Europe handisport d’athlétisme, à la fin du même mois du côté de Berlin, n’en ont pas moins apporté leur lot de médailles à la délégation tricolore (39 au total : 17 en or, 13 en argent, 9 en bronze) !
Une collection de breloques “bleu-blanc-rouge“ à laquelle un athlète estampillé Amslf a apporté son écot, au saut en longueur et sous la forme d’une médaille de bronze.
Avec 6,95 m puis 7,20 m à ses 5e et 6e tentatives, Jean-Baptiste Alaize a délogé du podium final l’Italien Marco Cicchetti, lui-même monté sur la boite à la faveur de 3e et 4e sauts plus performants que le Français (6,87 m puis 6,41 m pour le Transalpin contre 6,19 m puis 6,69 m pour le Tricolore).

Et si Jean-Baptiste laisse loin devant lui deux sauteurs germaniques – Markus Rehm médaillé d’or avec le nouveau record du monde à 8,48 m au passage, et son dauphin Felix Streng à 7,71 m –, la satisfaction de la médaille, agrémentée de sa meilleur perf’ sur la saison (et quelle perf !), emporte tout.
D’autant que les 7,20 m de l’ultime saut ont été enregistrés avec un vent défavorable (-0,8 m/seconde), ses deux devanciers bénéficiant quant à eux de conditions plus favorables sur les performances retenues, respectivement à +1,3 et +1,1 m/sde.
Sans toutefois que cela ne vienne bousculer la hiérarchie, on en est bien d’accord…

Jean-Baptiste Alaize aux côtés du champion d'Europe allemand et recordman du monde, Markus Rehm (© photos D.R.)

Au milieu des sauteurs valides

Ce concours berlinois occupera en tout cas une place à part dans la carrière et l’armoire aux souvenirs de l’athlète fréjusien, explosant sur le coup son précédent record de France (à 6,97 m) pour le porter 23 centimètres plus loin !

Passer la barre des 7 m en concours était d’ailleurs là l’un des objectifs de sa saison, ce que « seuls deux athlètes avaient réussi jusqu’à présent », confiait-il récemment encore à la presse locale.

Accompagner cette performance d’une place parmi les trois meilleurs sauteurs européens complète donc idéalement le tableau. À moins que ce ne soit l’inverse… mais un double exploit qui couronne une magnifique saison, encore marquée au début de l’été par une incursion au sein des sauteurs valides lors des championnats de France Élite.

Enfin, si l’on mentionne la 6e place en finale du 200 m européen, avec là encore un record personnel à la clé (en 24’’57), l’on mesure le bonheur de l’athlète amséliste à l’issue d’une saison vraiment pleine.

Horizon Dubaï 2019

Car rappelons que le sauteur en longueur amputé tibial avait dès janvier et sa première compétition officielle sous la tunique amséliste, ni plus ni moins battu le record de France de la spécialité, tant indoor qu’extérieur. Cette marque à 6,91 m – ensuite portée à 6,97 m lors du meeting international de Barcelone – avait alors valu à Jean-Baptiste Alaize de… valider cette « invitation à concourir avec… les valides aux championnats de France Élite » d’Albi l’été dernier.

Jean-Baptiste Alaize compte encore à son palmarès une 5e aux Paralympiques de Rio 2016, une médaille de bronze l’année suivante aux Mondiaux de Londres. Après une légitime période de repos, l’athlète burundais de naissance et naturalisé Français pense déjà à l’année prochaine avec l’ambition, d’une part de revenir se frotter aux sauteurs valides à l’échelon hexagonal, d’autre part de préparer au mieux les championnats du monde handisport à Dubaï en novembre… 2019 !


Vedette… du grand et du petit écran !

Ses performances sur les pistes en tartan lui ont également valu de faire ses premiers pas dans d’autres domaines… plus artistiques. Si son histoire pour le moins hors du commun avait valu à Jean-Baptiste Alaize d’être l’invité vedette de l’émission de SFR Sport, Le Vestiaire en novembre 2017, l’athlète est-varois a également fait son apparition au cinéma, avec un rôle dans le film Tout le monde debout de (et avec) Franck Dubosc, où l’humoriste français donne la réplique d’Alexandra Lamy.
Et ce vendredi 7 septembre, Jean-Baptiste Alaize est l’un des protagonistes du jeu de TF1, Ninja Warrior : le parcours des héros. Sera-t-il le premier athlète handisport à franchir tous les obstacles du célèbre jeu ?...

Classé dans
Actualité générale