Le maire, David Rachline, présente ses vœux au personnel communal et annonce la création d’un pôle “vie des quartiers“ au plus près des Fréjusiens

20 décembre 2017


Cérémonies de remise des médailles aux agents communaux ayant déjà cumulé de 20 à 30 voire même 35 années au service du public, puis aux agents ayant quitté leurs fonctions pour goûter aux joies de la retraite (*), ont lancé ce mardi 19 décembre la grande soirée des vœux au personnel communal de la mairie de Fréjus. Avant que, tour à tour, le Directeur général des services précédant le maire, Philippe Lottiaux et David Rachline ne présentent leurs vœux au millier d’agents de la Ville.

Une grande famille que les quelque 1100 employés communaux, mais qui s’est récemment trouvée amputée de deux des siens, Jacques Nantois (employé aux services techniques) et Sophie Gros (archives municipales) ayant disparu ces dernières semaines. En leurs mémoire et hommage, le maire David Rachline sollicitera ainsi un instant de silence à l’assemblée.

Auparavant, Philippe Lottiaux avait avoué « aimer cette idée de vœux nous donnant l’occasion de regarder le chemin accompli durant ces douze derniers mois, et aussi celui qui nous reste à accomplir », soulignant néanmoins au passage « que les plus beaux moments sont toujours ceux qui nous restent à vivre ».

Un dynamisme essentiel
pour continuer à se développer

Sans entrer plus avant dans le détail de tout ce qui a été réalisé au fil des douze derniers mois, le directeur général des services mettait en exergue « les innovations (…) qui portent le sceau du nouveau dynamisme de Fréjus. Un dynamisme qui attire des habitants, des touristes, des entreprises etc., et est en ce sens le garant de notre attractivité et de nos recettes. Ce dynamisme, l'ensemble du personnel municipal en est tout à la fois le comptable et l’acteur ».

À Fréjus, 1100 agents, ainsi que les personnels des autres structures que sont le CCAS, les SEM, la Régie du stationnement ou encore l’office de tourisme « travaillent pour notre commune avec implication et professionnalisme à la réalisation des projets décidés par l’équipe municipale ».

S’attardant sur la liste des points qu’il reste encore à améliorer pour plus de proximité et plus de services aux administrés, le DGS terminait son propos en soulignant, « il nous faut gagner en efficience, car la contrainte budgétaire est extrêmement forte. Mais aussi en qualité, sur l’accueil du public et la précision des réponses apportées. Et, enfin, en convivialité dans les relations entre collègues ».

Et avant de laisser le micro au maire de Fréjus, le directeur général des services l’en assurait de « la volonté intacte de travailler en 2018 au service des Fréjusiens et de tous ceux qui viendront séjournée ou s’installer dans notre ville, pour la rendre plus belle et agréable encore »

« 2017 aura une année importante pour Fréjus »

Abondant en ce sens, David Rachline a de son côté noté « cette année importante pour Fréjus qu’aura été 2017. Elle a vu la création de nouveaux équipements – base nautique, courts couverts et rénovés au Tennis club Gallieni… –, nous poursuivons la rénovation de notre centre historique, nous avons finalisé la mise en sécurité de nos écoles, conclu un marché important en matière d’éclairage public et avec des ambitions écologiques et d’économie d’énergie(s) ». Enchaînant, « nous avons également initié d’autres projets, je pense au futur pôle enfance de Sainte-Croix, ou aux travaux en matière de lutte contre les inondations, à La palud, sur les digues du Reyran, voire encore au déménagement annoncé des services techniques qui quitteront ces lieux vétustes où ils travaillent actuellement ».

Des locaux, des hangars qui, « comme je le souhaitais depuis 2014 et notre arrivée aux affaires municipales, seront détruits et où seront réalisés en lieu et place de nouveaux équipements utiles au dynamisme et à l’attractivité de Fréjus : un aquarium, un hôtel, une discothèque ».

Le maire de Fréjus s’est encore évertué à montrer son attachement au bien-être des agents : « je veux que vous vous sentiez bien dans votre travail (…), mais aussi pleinement reconnus dans ce que vous faites, que vous conserviez cet esprit de service pour apporter chaque jour votre pierre à l’édifice ».

Un pôle “vie des quartiers“ créé début 2018

« L’une de mes plus grandes satisfactions est de croiser des Fréjusiens, qui me disent du bien des agents de la Ville », ajoutait encore David Rachline. Reconnaissant, « bien évidemment, on peut toujours faire mieux, et nous devons il est vrai progresser encore pour améliorer notre offre de service ». L’occasion d’évoquer ici la prochaine création d’un nouveau pôle de services à la population.

« Un pôle “vie des quartiers“ au plus près des habitants, qui regroupera l’actuelle Direction des associations, de l’animation et de la proximité, celle des interventions techniques ou encore le service signalisation. » Ce nouveau pôle, qui sera « présenté plus en détails à la rentrée », se concentrera « sur les petites interventions au quotidien, pour encore mieux répondre aux attentes des Fréjusiennes et Fréjusiens ».

(*) Retrouvez ici >>> la liste des personnels communaux médaillés et ayant cessé leur activité professionnelle en 2017

Classé dans
Actualité générale