Le sénateur-maire David Rachline en visite sur le chantier de la future base nautique

01 août 2017

Le sénateur-maire David Rachline se fait expliquer l'aménagement des locaux de la future base nautique de Fréjus

 

Avant d’aller saluer le personnel de l’école de voile municipale en plein rush estival, le sénateur-maire de Fréjus, David Rachline, est allé en ce premier après-midi du mois d’août constater l’avancement des travaux de la future base nautique, guidé par Dominique Rouby, directeur des bâtiments communaux, et Michel Sikora, en charge du suivi du projet.

Un des deux bâtiments est à présent sorti de terre (enfin, du sable), qui constituera le hangar de stockage du matériel. Un vaste et haut local de quelque 400 m2, présentant une hauteur sous plafond appréciable qui permettra de stocker en toute sécurité voiles et gréements, et jouxtant un hangar plus petit, totalement privatif qui servira de lieu de stockage pour le matériel des particuliers. Ainsi, « pas de mélange matériel municipal et privé, et donc, pas de risque de casser ou abîmer ».

Sébastien Grenier, responsable de l'école de voile, accueille le maire et son adjoint au sport, Fabrice Curti

 

À quelques mètres, on ne voit pour l’heure que le plancher du bâtiment “administratif“. Sur 500 m2, seront aménagés ici un pôle accueil, une salle de cours, une infirmerie, pas moins de 8 vestiaires avec sanitaires pour les stagiaires et d’autres pour les moniteurs, un espace bureau pour l’équipe d’encadrement, deux locaux de stockage.

Rappelons que cette future base de voile, posée sur des fondations constituées de plots ou pieux béton, est totalement démontable comme l’exige la loi sur le domaine public maritime, et à l’instar des établissements de plage qu’elle côtoie. Après que la seconde partie soit totalement érigée, aux alentours de la mi-août, commencera une étape importante, celle du bardage des deux bâtiments, qui permettra au terme de celle-ci – « 4 à 6 semaines de travail », expose Michel Sikora – d’avoir une véritable perspective sur la future structure. Aménagement et équipement des locaux interviendront alors, pour une livraison estimée au début de cet automne 2017.

La saison estivale est par essence le grand rush pour l'école de voile fréjusienne

 

Multiples activités nautiques

Ravi de constater l’avancée de ce chantier, tout autant que de voir les vacanciers compréhensifs s’adapter à cette situation certes délicate et tout de même trouver de la place pour poser leur serviette, le sénateur-maire s’est réjoui de voir que « toute l’équipe de l’école de voile municipale disposerait très prochainement d’un magnifique outil pour enseigner et promouvoir non seulement l’activité voile » en général, mais également plusieurs autres disciplines nautiques.
Sébastien Grenier, qui tient bon la barre de l’école de voile depuis la retraite de Pascal Miclotte fin 2016, rappelle ainsi que sont également possibles la pratique du « paddle, de la planche à voile, du kayak de mer », évoquant la présence suer l’eau en cet instant précis là d’enfants d’un centre social, ici d’autres d’un accueil de loisirs, un peu plus loin de stagiaires, nonobstant les particuliers à qui la structure municipale loue du matériel »

Toujours bien rincer le “matériel“ après une sortie en mer, n'est-ce pas M. Le Draoullec ?...

 

Bref, une activité intense en cette période estivale pour une équipe qui prend son mal en patience et sachant que si elle évolue pour l’heure dans des conditions quelque peu spartiates et au creux de la vague, c’est pour mieux rebondir avec une base flambant neuve dans quelques semaines…

Ph.C.

Classé dans
Actualité générale