Les enfants des ALSH découvrent la rando palmée et les fonds marins avec l’association Estérel Blue Water

30 août 2017

Toute cette semaine, l’association environnementale Estérel Blue Water, qui a pour vocation la sensibilisation du (jeune) public au monde sous-marin et, surtout, la nécessité de préserver ce milieu particulièrement fragile, a poursuivi son œuvre éducative avec les jeunes Fréjusiens des différents centres de loisirs.

Ce matin-là, c’est une douzaine d’enfants (8-10 ans) du CDL Janine-Kerjean, encadrés par Sébastien et Alexandre, qui ont répondu à l’invitation de Jean-Michel Hannibal et Laurent Brunot, fondateurs de l’association. « Comme pour chacune de nos interventions, cette rando palmée vise la découverte de la faune et de la flore méditerranéenne », avec un aspect éducatif par rapport à l’environnement, et une démarche pédagogique à travers la sensibilisation à la fragilité du milieu.

La bonne attitude...

Rendez-vous est donné au parc Areca de Saint-Aygulf, « la zone des calanques étant le seul endroit, sur le territoire de Fréjus, où l’on peut trouver des zones rocheuses propices à cette découverte ». Le jardin botanique s’avère en outre le site le plus approprié, sur le quartier aygulfois, a fortiori en pleine saison estivale, pour le bus amenant les enfants. Si l’on ajoute cet accès direct à la mer et si l’on rajoute l’intérêt de la découverte de ce magnifique jardin par trop méconnu, ou encore la valorisation du chemin des Douaniers l’association fait coup double, voire triple sur l’affaire.

En route pour la calanque

Après s’être équipés, combi, palmes, tuba, masque, direction la calanque du Pont de Bois, à travers les allées du parc. Et en chemin, quelques explications sur les arbres et la végétation rencontrés, « toujours cette démarche éducative et pédagogique, et toujours sous un aspect ludique ».

L’anémone, ça pique !

Puis l’heure du grand plongeon arrive. Pas besoin de nager bien longtemps, quelques brasses suffisent pour s’éloigner d’une trentaine de mètres de la plage et découvrir « saupes, sars, girelles, daurades, mais aussi des plantes sous-marines, différentes espèces d’anémones », lesquelles, pour la petite histoire, ont laissé un souvenir quelque peu irritant à Nicolas Blanc, qui accompagne Jean-Michel Hannibal sur cette rencontre.

Alors, si certains sont d’emblée à l’aise, se retrouvant comme des poissons dans l’eau à explorer les bas-fonds du rivage aygulfois, pour d’autres, l’entrée en matière est plus délicate. On a beau être enfant, on a beau être enthousiaste, l’appréhension ramène parfois bien vite à la réalité des choses. Mais bien vite, la beauté de ce monde inconnu et tout proche, la possibilité de tenir en mains oursins ou poulpes font oublier toutes les peurs.

Pour au final, passer une jolie matinée et apprendre… tout en s’amusant. Alors, Estérel Blue Water sait que sa mission est accomplie…

Ph.C.

Retrouvez ici une galerie photos des différentes initiations (© photos D.R. - Jean-Michel Hannibal & ville de Fréjus)

Classé dans
Actualité générale