Les “gestes qui sauvent“ : démonstration ce samedi matin 4 août à Fréjus-plage à l’occasion de la Paddle Race “Dominique-Barbé“

01 août 2018

Chaque été, les noyades engendrent plus de 500 décès. Soit quatre morts par jour en moyenne entre juin et septembre. Survenant à 80 % dans un contexte de baignade, pour moitié en mer, mais également dans les piscines (25 % des cas, et l’actualité récente nous l’a malheureusement douloureusement rappelé voici quelques jours avec le décès de cette jeune fille de 19 ans dans la piscine familiale à La Tour de Mare) ou les cours d’eau et plans d’eau (22 %).

La noyade est enfin la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 15 ans. Bien avant les chutes ou les brûlures. Pour autant, le nombre de décès par noyades chez les enfants de moins de six ans a été divisé par deux sur les dix dernières années, preuve notamment de l’impact des campagnes de prévention.

La prévention, c’est précisément ce que s’évertuent à promouvoir les pompiers de l’agglomération, à travers de fréquentes et récurrentes campagnes des “gestes qui sauvent“ menées avec le soutien de la section secourisme de l’Union départementale des sapeurs-pompiers du Var (UDSP 83).
Des gestes qui seront toujours d’actualité une fois l’hiver venu. Car la noyade n’est qu’un des accidents de la vie courante, aux côtés des chutes, électrocutions/électrisations, suffocation et asphyxie, brûlures, intoxications, morsures...
Et une personne sur cinq en est victime chaque année. Sans possibilité de pouvoir raconter quoi que ce soit dans 20.000 de ces situations dramatiques.

Autre statistique qui interpelle : deux millions de personnes sont, chaque année, victimes d’un arrête cardiaque. Et si 40.000 de ces victimes n’en réchappent pas, les autres doivent parfois leur vie à des amis, des membres de la famille mais aussi certaines fois de parfaits inconnus qui, eux, connaissent ces gestes.

Démonstration et initiation
en marge du Challenge Dominique-Barbé

Sous la conduite d’Aurélien Micallef, pompier professionnel de Fréjus, un stand sera donc présent toute la matinée de ce samedi 4 août au devant de la base nautique Marc-Modena, avec mise à disposition de documents informatifs, et possibilité d’appréhender ces gestes, simples mais qui pourront augmenter les chances de sauver des vies – telle la PLS (position latérale de sécurité) –, et s’initier au massage cardiaque, au maniement d’un défibrillateur, au bouche-à-bouche, à la pose d’un collier cervical, etc.

 

Par ailleurs, alors que nous arrivons à mi-saison – une réunion est programmée en ce sens ce samedi 4 août, initiée par le lieutenant Franck Cuomo, responsable de la surveillance des plages au sein des sapeurs-pompiers de l’agglomération –, un premier bilan peut déjà être posé.

« Cet été 2018 est particulier, commence justement Franck Cuomo. Comme s’il avait du mal à se lancer. En terme de surveillance des plages, nous avons à déplorer deux noyades et les interventions habituelles. Je sais en revanche pouvoir m’appuyer sur une excellente équipe de professionnels et saisonniers, au vu des retours enregistrés. » Le lieutenant Cuomo se félicite notamment de l’innovation apportée lors du “stage mer“, ces quelques jours qui précèdent immédiatement l’ouverture de saison (le 1er juin en cette année 2018, Ndlr).

Les pompiers entre plage,
routes et incendies

Pour la première fois cette année, « nous avons en effet ouvert quelques postes de secours en situation réelle. Toute la journée, les surveillants de plages ont eu à faire face à l’ensemble des situations possibles. Sans compter les interventions réelles venant se greffer, interventions routières entre autres, de telle sorte que la fiction était véritablement au plus près de la réalité », ou vice-versa.

Les accidents sur la voie publique, autre domaine d’intervention des pompiers, « en nombre d’ailleurs en cet été, avec malheureusement des décès à la clé », constate avec regret le lieutenant Cuomo, alors que la saison des incendies, elle, n’a pas encore commencé. Les pluies de l’hiver et du printemps, mais également les conditions climatiques enregistrées jusqu’alors ont pour l’heure permis de ne pas connaître de départs de feu, mais « le risque augmentera à partir de la mi-août », prévient Franck Cuomo. Avec l’espoir de ne pas connaître une saison comme celle de l’été 2017 !

Pour l’heure néanmoins, place est laissée en ce premier samedi d’août aux “gestes qui sauvent“. Pour, toujours, avoir le bon réflexe si malheureusement, l’une des situations évoquées précédemment survenait !


“Les gestes qui sauvent“
Atelier-démonstration, samedi 4 août
À partir de 9h30, base nautique Marc-Modena, Fréjus-plage

Organisateur : Union départementale des sapeurs-pompiers du Var (UDSP 83), section secourisme

+ d’infos. page FB : https://fr-fr.facebook.com/UDSPVAR/

Classé dans
Actualité générale