Les Aygulfois à l’écoute de leur conseil de quartier

27 avril 2018

Pour l’avant dernière étape du cycle des conseils de quartier, c’est une salle Charles-Denis comble qui attendait le maire David Rachline, ses adjoints et les membres du conseil présidé par Christian Rudnik. Si l’on devait ne dire qu’une chose de cette réunion c’est qu’elle fût très riche en échanges après un ordre du jour bien fourni.

Beaucoup de questions donc de la part des habitants et surtout beaucoup de précisions de la part du premier magistrat pour qui ces discussions avec les administrés  « sont toujours précieuses pour pouvoir continuer à avancer ensemble pour le bien de notre ville ».

Dans ce quartier à forte connotation pavillonnaire, il était bien évidemment question de sécurité. La commissaire Béatrice Fontaine a fait état de « l'arrestation de quatre cambrioleurs. Je dois dire que le système des Citoyens vigilants trouve ici toute son utilité et nous avons à Saint-Aygulf des référents qui sont très actifs. En matière de sécurité routière, 2227 verbalisations pour excès de vitesse ont été signifiées. »

Une campagne contre les incivilités

Les questions ont bifurqué vers la propreté et l’entretien avec l’invitée récurrente des conseils de quartier : l’incivilité. Mégots, déjections canines, et autres objets « oubliés » sur les trottoirs, les Aygulfois ont manifesté leur lassitude face à ces manquements citoyens.
« Il y a un arrêté municipal qui indique que l’amende est de 68 euros pour les déjections canines qui ne sont pas ramassées », a indiqué David Rachline.
« Comme c’est un problème récurrent dans tous les quartiers de notre ville, j’ai décidé de lancer une campagne contre les incivilités, qui concerne d’autres points, pour rappeler ce que l’on risque dans ces cas-là. Vous la découvrirez dans les prochaines semaines. Sachez que j’ai demandé à la police municipale et à la brigade de l’environnement encore plus de vigilance que d’ordinaire ».

Voirie : de nouvelles rues inscrites au plan pluriannuel

Au chapitre de l’entretien, Gilles Longo, l’adjoint délégué au quartier a mentionné que le nettoyage des criques et des accès était en cours, même chose pour les fossés. « En matière d’espaces verts, nous nous étions engagés à aménager un petit espace situé à côté de l’hôtel le Catalogne, côté Issambres. Cela va être fait dans les prochaines semaines avec des oliviers, des bancs et un coin fleuri ».

L’ordre du jour est ensuite passé par la case « travaux » avec l’annonce du début de la réalisation du City stade et des deux terrains de tennis, sur le stade Auzereau, dans le courant du mois de septembre, comme promis.
« En revanche, l’aire de jeux d’enfants du parc Areca sera mise au programme un peu plus tard pour des raisons budgétaires car cela représente quand même 150 000 euros. Nous privilégions pour l’instant la réfection des aires de jeux des écoles sur l'ensemble des établissements scolaires de la ville », a expliqué Gilles Longo.

La voirie reste l'un des chantiers majeurs du quartier de Saint-Aygulf, à l'image de l'impasse Maurice-Ravel dotée d'un tapis tout neuf !

« Dans le cadre du plan pluriannuel de voirie, ont été mises au budget les réfections des voies suivantes : l’impasse Raymond-Poincaré, l’avenue Raymond-Poincaré, l’impasse Jules-Breton, l’avenue des Chèvrefeuilles, l’avenue Antony-Galvaing, l’avenue Antony, l’impasse Sarah-Bernhardt et des Rives d’or, pour un montant de plus de 450 000 euros. C’est une promesse de campagne, qui représente près de la moitié du budget voirie de la ville. Nous en sommes déjà à plus de deux millions d’euros investis sur ce quartier en quatre ans », a souligné l’adjoint.


Une remise en beauté du sentier des douaniers

Le président Christian Rudnik a profité de cette réunion pour dévoiler le projet du conseil aux habitants. Il devrait ravir les Aygulfois : la rénovation du sentier des douaniers grâce à l’enveloppe budgétaire allouée par la commune. « Cette partie du territoire, bien qu'appartenant au Département,  fait partie de la vie quotidienne de toutes et tous, c’est la promenade du dimanche, celle où tout le monde se croise et se rencontre, c’est notre patrimoine. Aussi avons-nous choisi de le rendre plus beau et plus praticable pour que tout le monde puisse désormais en profiter en toute sécurité », a expliqué le président. Ce projet est désormais dans les tuyaux. Une affaire à suivre…

Sur l’avancement de la Maison des associations, l’actuelle va être prochainement détruite pour faire place à huit maisons individuelles. Quant à la nouvelle, les études sont en cours. Par ailleurs, les services communaux chiffrent actuellement les travaux de rafraîchissement de la salle Charles-Denis afin de le proposer au budget 2019.

Enfin était abordé le pont de la Galiote ! Un sujet toujours suivi par le conseil de quartier mais qui n’est pas du ressort de la municipalité. Cet édifice appartient en effet au département. « Le département est sensibilisé par ce problème, c’est certain », a noté Gilles Longo. « Une prochaine rencontre devrait avoir lieu fin mai avec le département pour nous présenter le projet. Bien sûr, nous vous en ferons part dès que nous en aurons connaissance. Cela fera l’objet d’une prochaine réunion. »

Une fois cet ordre du jour épuisé, la séance des questions diverses était lancée pour se terminer autour d’un verre comme le veut la convivialité des conseils de quartier.

 

Dernier rendez-vous pour le conseil de quartier de Villeneuve, le lundi 14 mai à 18h30, salle de réunion au centre d’animation.

 

Classé dans
Actualité générale