Malpasset : commémoration du 58e anniversaire de la catastrophe ce samedi 2 décembre

29 novembre 2017

 

Le 2 décembre 1959, à 21h13, le barrage de Malpasset se rompt, libérant près de 50 millions de mètres cubes d’eau, formant une vague de 40 à 50 m de hauteur qui déferle à près de 70 km/h dans la plaine côtière de l’Argens et atteint en moins de 20 minutes les quartiers ouest de Fréjus.
En une nuit tout est dévasté, les quartiers touchés sont sinistrés. Seul le centre historique, de par sa situation géographique plus élevée, est épargné.
Mais surtout, l’on dénombre 423 victimes, dont 135 enfants. Ce qui fait de la catastrophe de Malpasset la plus meurtrière jamais observée en France. Toutes les familles de Fréjus sont touchées. Certaines sont décimées, d’autres connaissent des victimes, parents, cousins, frères, sœurs, amis.
Le désarroi est total, les secours et la solidarité s’organisent, à travers tout le pays, et même au-delà des frontières.

 

Photos d'archives © Donation Jean-Paul Vieu

Près de 60 années plus tard, le souvenir est toujours vivace, l’émotion toujours présente, pesante. Même si Fréjus a suivi cette phrase, volonté du Général de Gaulle, « Que Fréjus renaisse », inscrite sur le mur de l’hôtel de ville dans la cour de l’Évêché.

Chaque année, le 2 décembre, Fréjus est en deuil. Rend hommage à ses enfants disparus. Se recueille auprès des survivants. Les enfants de Fréjus, élèves des écoles, collèges, lycées, accompagnent les prières et ce recueillement.

“Malpasset, les Héritiers“, film hommage

Cette 58e cérémonie commémorative s’accompagnera de la projection d’un film, qui s’intitule “Malpasset, les Héritiers“, qui parle de la résilience des rescapés, orphelins de la catastrophe, et la transmission de la mémoire. Ce film sera projeté le dimanche 3 décembre au cinéma Le Vox de la place Agricola. Il a été produit par la société lyonnaise “Y.N Productions - La Cuisine aux Images“, qui avait déjà produit en 1999 le film “Vallée Rose“, c’était en 1999, à l’occasion du 40e anniversaire de la catastrophe. Et il est toujours possible de visionner ce film au musée d’Histoire locale de Fréjus, rue Jean-Jaurès.

En 2009, l'impératrice Farah Diba Pahlavi était venue se recueillir sur site lors des cérémonies du cinquantenaire. L'épouse du Shah d'Iran avait, au lendemain de la catastrophe en 1959, accueilli chez elles des enfants rescapés : il s'agissait de Simone Mercier, aujourd'hui présidente de l'Association ACCMalpasset, et de ses deux jeunes frères


Le programme des cérémonies commémoratives

SAMEDI 2 DÉCEMBRE
• 9h15 :
cérémonie au monument “Le Gisant“, en présence des familles, des autorités et d’élèves des établissements scolaires de Fréjus - dépôt de gerbes
• 10h : cérémonie au cimetière Saint-Étienne, stèle élevée à la mémoire des victimes de la catastrophe - dépôt de gerbes
• 11h : messe en la cathédrale Saint-Léonce
• 14h15 : Marche du Souvenir
-> si temps pluvieux : rassemblement devant la “Structure du Souvenir“, à proximité du péage du Gargalon (A8, direction Nice). La marche suivra le canal du Reyran jusqu’au monument du “Gisant“
-> si beau temps : rassemblement au parking du barrage de Malpasset (sous le pont de l’autoroute, D37-route de Malpasset). Marche « facile » sur le chemin qui longe le Reyran jusqu’aux ruines du barrage

DIMANCHE 3 DÉCEMBRE
• 16h :
projection du film “MALPASSET, LES HÉRITIERS“ au cinéma Le Vox
Film produit par “Y.N Productions - La Cuisine aux Images“.
Le film sera présenté par un membre de l’Association ACCMalpasset.

 

Classé dans
Actualité générale