Natation - championnats du monde DSISO : Carla Rapicano continue sa moisson de médailles

09 août 2018

Mais où s’arrêtera-t-elle ? Alors que le footballeur Adil Rami, récent champion du monde en Russie, que la vététiste Cécile Ravanel est bien partie pour remporter pour la troisième fois le circuit EWS de VTT-enduro, la jeune nageuse Carla Rapicano s’est une nouvelle fois montrée une formidable ambassadrice du sport fréjusien.
Carla, aujourd’hui âgée de 23 ans, sort en effet tout juste des championnats du monde DSISO (*), qui avaient lieu fin juillet au Canada, plus précisément à Truro dans la province de la Nouvelle-Écosse. De l’autre côté de l’Atlantique, elle y a une nouvelle fois collectionné les accessits, notamment sur les relais, la vraie force de l’équipe de France avec ses copines et coéquipières Cleo Renou, Delphine André et Marie Graftiaux.

La confirmation à l’international

Ces quatre-là composent en effet un relais argenté sur le 4 x 100 m 4 nages (en 6’45’’21 derrière les très fortes Transalpines, 6’33’’76), ou encore bronzé sur le 4 x 50 m 4 nages – 4es des séries derrière le trio Mexique, Italie, Australie, les Tricolores ont su se retrousser les manches en finale, abaissant leur chrono de près de six secondes (3’02’’89 en finale contre 3’08’’54 auparavant) pour doubler les Aussies et monter sur le podium.

Carla et ses copines auraient même pu ajouter une autre médaille dans leur panier mais, qualifiées 5es du 4 x 50 m, nage libre cette fois, elles amélioreront bien là encore leur marque (2’47’’01 contre 2’53’’41) sans parvenir néanmoins à monter sur la boite, ne doublant “que“ les Sud-Africaines pour finir 4es, à 82 centièmes du podium, derrière le même intouchable trio (Mexique, Italie, Australie).

Photos © Nadine Rapicano

En individuel, la jeune Fréjusienne, qui voyageait au Canada avec son entraîneur Jean-Yves Gabrièle, fait 6 sur 400 m et reste en séries sur le 100 m (16e). Elle n’en améliore pas moins ses chronos personnels.

L’explosion aux Europe !

Après sa première sélection aux Trisome Games de Florence voici deux ans (avec déjà une médaille de bronze sur le 4 x 100 m 4 nages), Carla Rapicano avait déjà confirmé l’an passé aux Europe, disputés “à domicile“ (Bobigny) et marqués par la conquête de cinq titres continentaux (4 x 50 m 4 nages, 400 m 4 nages, 4 x 100 m 4 nages, 4 x 100 m nage libre et 4 x 50 m nage libre), et trois autres médailles (2 argent, 1 bronze).
Cette compétition canadienne constitue donc une nouvelle et belle étape dans la carrière de la jeune sportive de haut niveau fréjusienne !


(*) La DSISO (pour Down Syndrome International Swimming Organisation) a été créée pour permettre aux personnes atteintes du syndrome de Trisomie 21 de nager au niveau mondial. Elle permet à ces personnes de nager et se mesurer lors de championnats internationaux, dont les Mondiaux qui ont lieu tous les deux ans.

 

Classé dans
Actualité générale