Pont de la Galiote, sécurité, voirie : débats constructifs lors du conseil de quartier de Saint-Aygulf

09 novembre 2018

Applaudissements, débats, questions, échanges… Les habitants de Saint-Aygulf sont concernés par les projets et aménagements de leur quartier et cela s’est ressenti, salle Charles-Denis, ce jeudi 8 novembre.

Plus de 250 personnes étaient présentes pour rencontrer le maire David Rachline, ses adjoints et les membres du conseil présidé par Christian Rudnik.

Pont de la Galiote : le choix du projet fixé le 13 novembre ?

Au centre de toutes les attentions : le pont de la Galiote. Les débats se sont ouverts par ce sujet préoccupant tous les Aygulfois. Les services du département étaient d’ailleurs présents pour débattre du sujet avec les habitants.

Un projet doit-être mené à bien mais lequel ? Sept choix ont été avancés par les services du département du Var et de la mairie de Fréjus. Les deux entités doivent tomber d’accord pour enfin lancer les premières études. Car les débats autour du pont de la Galiote ont commencé en 2007. Il semblerait que le projet se précise.

Mardi 13 novembre prochain, le maire de Fréjus David Rachline, doit rencontrer le président du Conseil départemental, Marc Giraud, pour tenter de trouver un point d’entente sur le projet qui sera retenu. « La Ville fera tout pour faire avancer le dossier », a souligné le premier magistrat.

Casser, reconstruire, aménager ? La ville de son côté penche pour un triple projet. Le plus cher, certes (près de 10 millions d’euros), mais à priori le plus complet : reconstruire un nouveau pont, aménager la plage de la galiote et favoriser le stationnement aux alentours. Quoi qu’il en soit, les premiers coups de pioche ne se feront que d’ici quatre ans. Les procédures sont longues mais l’aménagement est nécessaire. Les Aygufois devront s’armer d’encore un peu de patience.

Le maire a confirmé qu’il organiserait une réunion avec tous les habitants intéressés pour les tenir informés de l’avancée du projet.

Lutter contre la vitesse

Le sujet sécurité est un passage obligé lors des débats lors d’un conseil de quartier. La commissaire Béatrice Fontaine a rendu compte des statistiques de la Police nationale. Si la délinquance est stable, on ne peut pas en dire autant des excès de vitesse. 1369 ont été comptabilisés depuis le début de l’année. « Nous restons très actifs sur la lutte contre la vitesse, a rappelé la commissaire. Il en va de la sécurité des piétons. »

Côté Police municipale, les agents restent intransigeants. Ils ont procédé à l’enlèvement de 15 épaves et 87 véhicules gênants puis à 68 interventions pour nuisances sonores. La brigade environnement est intervenu pour une quinzaine de procédures.

Le dispositif « citoyen vigilant », initié d’ailleurs sur le quartier de Saint-Aygulf, porte ses fruits. 246 citoyens y adhérent et 17 messages d’alerte ont été envoyés à la Police municipale. Toutefois, l’adjoint à la sécurité, Patrick Renard, a incité les Aygulfois à rejoindre le dispositif.

Projets en cours

C’était encore en pourparler en mars dernier. Cette fois, les travaux sont fixées !

Concernant la Maison des associations, les travaux débuteront en février 2019 pour s’achever fin septembre. Durant la durée du chantier un algeco sera mis en place et le bureau de l’État civil sera réquisitionné.

Pour le City stade et les deux terrains de tennis sur le stade Auzereau, les travaux commenceront en janvier prochain et le tout sera livré dans le courant du mois d’avril 2019.

Voirie et parking : la ville investit à Saint-Aygulf

« Je tiens à le rappeler, 50% des budgets de la voirie de la ville sont consacrés au seul quartier de Saint-Aygulf », a souligné le maire. C’est dans ce cadre que près d’une dizaine de rues ont été réhabilitées comme l’impasse Raymond-Poincaré, l’avenue Raymond-Poincaré, l’impasse Jules-Breton, l’avenue des Chèvrefeuilles, l’avenue Antony-Galvaing, l’avenue Antony, l’impasse Sarah-Bernhardt et des Rives d’or… En 2019, il est encore prévu que deux grandes avenues soient aménagées : l’avenue Jules Michelet et la rue Roger Martin du Gard.

À noter que le parking Balzac est en fin d’aménagement et sera mis en service d’ici quelques semaines, le 1er décembre. Il restera gratuit de 18h à 8h.

Groupes de réflexion

Le président du conseil, Christian Rudnik, a sollicité les Aygulfois pour organiser des groupes de réflexion. Sur le plan de la circulation d’abord, pour apporter des solutions dans le but de la rendre plus fluide sur certains axes. Mais aussi à propos de la place de la poste pour répertorier les idées et proposer des aménagements en terme de places de parking, et de la mise en place de bornes électriques pour les voitures et accès PMR (personne à mobilité réduite).

L’adjoint délégué au quartier Gilles Longo a présenté le projet prochainement mis en place. L’aménagement du parcours de sentier au parc Aréca, l’installation de jeux pour enfants et adolescents. Coût total du projet 230 000 euros. Encore une belle initiative la part de la ville pour les Aygulfois.

Pour conclure le conseil, l’ordre du jour a laissé place aux questions diverses. Chaque habitant est reparti avec des réponses.

Prochain rendez-vous le mardi 13 novembre pour le conseil Gallieni, Valescure, Magdeleine, à la salle de réunion Halle Sainte-Croix.

Retrouvez l'ensemble des comptes-rendus du cycle automnal des conseils de quartier sur la page dédiée ici >>>

Classé dans
Actualité générale