Port-Fréjus : un conseil de quartier dynamique et animé

18 octobre 2018

C’est une nouvelle fois un espace municipal rempli qui a accueilli ce jeudi 18 octobre le conseil du quartier de Port-Fréjus. Quelque 250 à 300 personnes avaient en effet répondu à l’invitation du maire et de la présidente du conseil de quartier, Nadine Warcollier, à venir débattre de ce quartier atypique, considérablement impacté par la saisonnalité et où la cohabitation riverains - commerçants est parfois délicate à envisager et installer.

David Rachline évoqua d’ailleurs à ce sujet la prochaine tenue de réunions pour « trouver un point d’équilibre entre l’activité économique et commerciale et la tranquillité à laquelle aspirent les riverains et habitants. Le but est d’établir une charte qui établirait les règles et fixerait le cap. Mais l’important est avant tout de réinstaurer une dialogue qui est parfois difficile ».

2019 marquera les 30 ans de Port-Fréjus

Un chapitre important de ce conseil de quartier aura par ailleurs été consacré à la sécurité. Nadine Warcollier rapportant le constat par les habitants d’une « recrudescence des vols et pas assez de présence policière ». Constat confirmé par le commissaire Cédric Faivre, relevant « une augmentation des vols par effraction (27 depuis janvier) par rapport à la même période sur 2017 (14) et des vols avec violence (42) », et stigmatisant néanmoins un taux de résolution de ces délits « facilité par le nombre conséquent de caméras de vidéoprotection installées sur le quartier », 2e quartier le plus équipé après le centre-ville (35).

Patrick Renard, adjoint délégué à la sécurité et élu référent du quartier de Port-Fréjus, ajoutait d’autres statistiques, parlantes : « 435 PV ont été dressés pour stationnement, 44 pour des délits routiers, auxquels il faut ajouter 11 mises en fourrière. Je rajouterai 49 interventions pour nuisances sonores ».

Pour autant, Port-Fréjus demeure avant tout un quartier où il fait bon vivre. Un quartier toujours en développement et animé, la Capitainerie et la SEM de gestion du port y prenant une part non négligeable. Glenn Fauchon, directeur du port, tirait ainsi un bilan « satisfaisant de la saison, concrétisé par une augmentation des passages en escale et des nuitées. En 2019, nous allons continuer à investir et travailler au développement du port. Notamment en aménageant des pontons à même d’accueillir de plus grosses unités, mais encore à travers un portail informatique et une appli mobile pour être au plus proches des plaisanciers tout en étant parfaitement réactifs ».

En place du 15 juin au 15 septembre, la navette municipale aura transbordé quelque 55.000 personnes d'un quai à l'autre de Port-Fréjus : un record !

55.000 passagers pour la navette municipale !

Côté animations, hors la Fête du port, « excellente répétition avant de célébrer les 30 ans de Port-Fréjus l’an prochain », deux nouveautés ont vu jour en 2018. L’une sera reconduite (la Semaine Affoilante), l’autre non (Spi Dauphine) : « La Spi Dauphine, régate étudiante, a été un succès… pour les étudiants, mais a généré trop de nuisances sonores pour les riverains. La Semaine affoilante, elle, fait partie de ces évènements que nous souhaitons faire perdurer. »

La Semaine Affoilante est appelée à devenir un rendez-vous récurrent des animations “made in Port-Fréjus“

Et le directeur du port d’évoquer la mise en place d’une visite, « par des agents spécialement formés », des nurseries installées l’été dernier, « avant, à terme la création d’un sentier pédagogique », ou encore le succès de la navette municipale qui, « à raison de 50 rotations/jour à 12 passagers par rotation, aura fait asser de l’est à l’ouest, et vice-versa, pas moins de 55.000 personnes sur la saison » !

Le parcours de santé
bientôt en place sur la base nature

La propreté, qui nécessite des « passages plus fréquents, notamment sur la base nature eu égard au nombre de visiteurs qu’on y recense », reconnaissait Marcel Sabbah, en charge de ce domaine en mairie de Fréjus, mais également « les moustiques » ou encore le devenir évolutif du marché nocturne se sont également invités au cœur des débats.

Avant que, toute fierté dehors, Nadine Warcollier ne salue la concrétisation du projet souhaité par les habitants et porté par le conseil de quartier, « la mise en place d’un parcours de santé sur la base nature ».

Port-Fréjus revêt un tout autre visage en saison. Un quartier devenu touristique où la cohabitation entre commerces et riverains s'avère parfois orageuse

Il s’agira d’un « circuit plat de 2,3 km, avec 21 ateliers et deux niveaux de difficultés, financé grâce au budget participatif accordé par M. le maire aux conseils de quartier », qui sera installé dès réception du matériel tout juste commandé.
Pour 2018-2019, le nouveau projet consistera à « amener le Qi-Gong sur le port ». Une gymnastique douce et lente inspirée de la médecine traditionnelle chinoise axée sur la respiration et la maîtrise du souffle. Une toute autre dimension mais un projet tout aussi méritoire pour le conseil de quartier de Port-Fréjus, toujours aussi dynamique…

 

Prochain arrêt pour le grand tour des (conseils de) quartiers de Fréjus, le jeudi 25 octobre, à Fréjus-plage.

Retrouvez l'ensemble des comptes-rendus du cycle automnal des conseils de quartier sur la page dédiée ici >>>

Classé dans
Actualité générale