Sécurité en mer : le sénateur-maire et la police municipale réceptionnent le nouveau zodiac® de la brigade nautique

02 août 2017

 

Vingt-trois ans de bons et loyaux services, et quelques milles au compteur : l’ancien zodiac® de la brigade nautique de Fréjus, service de la police municipale, a bien mérité de goûter aux joies de la retraite. Et en retraite, ce bateau l’est officiellement depuis ce mercredi 2 août, puisque la police municipale de Fréjus, en présence du sénateur-maire, David Rachline, et de son adjoint à la sécurité, Patrick Renard, ont réceptionné une embarcation toute neuve, à peine mise à l’eau.

Depuis 2001, Xavier Riff passe ses étés sur l'eau... à assurer la sécurité des baigneurs et plaisanciers

Il s’agit en l’occurrence d’un nouveau semi-rigide – pourvu d’une coque en dur et, donc, insubmersible en cas de crevaison du pneumatique – de 16 pieds et 70 chevaux. Ce qui autorise « une vitesse de pointe de 50-55 nœuds, soit 90 à 100 km/h, précise Hervé Eygazier, directeur de la sécurité publique. Une vitesse et une capacité d’accélération largement suffisantes dans le cadre des missions de la brigade ».

Dans le cadre du renouvellement
du matériel alloué à la police municipale

Surtout, la réception de ce nouveau zodiac® entre dans le cadre du « renouvellement du matériel de la PM, insufflé depuis deux ans déjà et qui s’est concrétisé par de nouvelles voitures et nouvelles motos, ajoute le sénateur-maire. La sécurité, des Fréjusiens à l’année et, en l’occurrence ici, des nombreux touristes qui nous font l’amitié de choisir notre ville comme lieu de vacances, est et demeure l’une de nos priorités. Il convient par conséquent de pourvoir les personnels de la police municipale de moyens en adéquation pour mener à bien leurs nombreuses missions ».
Ce renouvellement se poursuivra d’ailleurs dans les prochaines semaines et jusqu’à la fin de l’année par la réception de deux nouveaux véhicules et d’une nouvelle moto, et il représente un certain coût financier. « C’est effectivement un investissement conséquent, poursuit David Rachline, puisque ce nouveau zodiac® semi-rigide, remorque de transport comprise, coûte 31.500 €. »

L'acquisition de “PM-Nautic“, nom de code du nouveau zodiac® de la brigade nautique de Fréjus a coûté un peu plus de 31.500 €

Le sénateur-maire, accompagné de son adjoint et du directeur de la sécurité publique, a ensuite embarqué avec Xavier Riff, responsable de la brigade nautique, pour tester dans les conditions du réel ce nouvel outil.

À l’instar de son homologue à cheval, la brigade nautique a un fonctionnement saisonnier. « Du 1er juillet au 31 août, 7j/7, de 10h à 18h, explique Xavier Riff. Pour un travail de police sur la zone des plages (respect des zones de baignade, des chenaux d’accès aux rivages, des bandes littorales 100 et 300 m et de la vitesse des embarcations aux abords des plages), travail davantage axé sur la sécurité du côté des calanques de Saint-Aygulf. Notre périmètre d’intervention s’étend effectivement des Sablettes au Grand Boucharel, à la limite des Issambres. »

En cette période de forte affluence sur les plages et rivages fréjusiens, le respect des normes et règlementations est indispensable pour la sécurité et le bien-vivre ensemble de tous

Sécu’ en mer lors des grands concerts

Pour ce faire, Xavier Riff fait équipe avec un ASVP (agent de surveillance de la voie publique) saisonnier (quatre sont recrutés pour l’été, à raison de deux en juillet et deux autres en août), étant par ailleurs suppléé dans son rôle de responsable par Raoul Regaieg, également policier municipal à Fréjus, les jours de repos.

D’autres missions, plus ponctuelles, viennent encore s’ajouter au planning de la brigade nautique, de l’observation d’un « périmètre de sécurité » pour les nombreux plaisanciers présents sur le plan d’eau « lors des feux d’artifice », à la sécurisation de certaines manifestations – « bénédiction des bateaux au large à l’occasion de la fête de Port-Fréjus » – ou autres grands évènements – les concerts de Johnny en 2016 ou celui de Bob Sinclar à venir le 13 août prochain, « pour lesquels nous patrouillerons du côté du PC-plage et de la plage du Pacha pour protéger l’accès base nature par la mer ».

Le sauvetage du 11 août 2016 !

Et parfois, la mission déborde du strict aspect sécuritaire pour porter un secours parfois vital. Titulaire des brevets PSE1 et PSE2 (premiers secours en équipe), ou encore du BNSSA pompier volontaire, surveillant sur la plage, Xavier Riff est à même de porter les premiers secours en cas de besoin.
Cela avait été le cas l’été passé, voici quasiment un an jour pour jour (c’était le 11 août) lorsqu’en ce jour de mauvaise mer, 9 personnes dont 3 enfants de 6 et 7 ans se sont retrouvés en grandes difficultés au large d’une calanque aygulfoise, repoussés vers le large par les vagues et dans l’impossibilité de regagner la terre ferme. Avec son bateau, et sa jeune coéquipière saisonnière, Justine, Xavier Riff était allé prêter main forte aux pompiers pour porter assistance aux naufragés et participer de ce sauvetage. Le binôme Xavier Riff – Justine a d’ailleurs été honoré pour cet acte, recevant récemment une lettre de félicitations de la part du préfet du Var (lire l’article consacré par le quotidien Var Matin >>>).

Aujourd’hui dotée d’un bateau tout beau tout neuf, la brigade nautique de Fréjus est en tout cas fin prête pour entamer la deuxième moitié de sa saison 2017 !

Ph.C.

Classé dans
Actualité générale