Sécurité publique : des policiers municipaux félicités et distingués

21 novembre 2017

Les policiers municipaux de la brigade de Fréjus ont décidément droit aux honneurs ces derniers mois. Après Xavier Riff, brigadier-chef principal, et la jeune saisonnière estivale Justine, honorés en mai dernier pour leur acte de bravoure qui avait permis de sauver plusieurs vacanciers de la noyade lors d’une intervention l’été précédent dans une calanque de Saint-Aygulf, d’autres policiers ont été mis à l’honneur ce mardi 21 novembre.

C’est à l’occasion d’une patrouille pédestre dans le cœur historique que le 19 mai 2017, le brigadier Audrey Denans et les gardiens Sylvain Zammith et Anthony Guignon sont intervenus sur un feu d’appartement qui s’était déclaré rue du Docteur Ciamin. En dépit de flammes impressionnantes et d’une épaisse fumée, les trois agents de la PM sont intervenus, Anthony Guignon pénétrant dans l’immeuble, “protégé“ par ses collègues faisant usage d’extincteurs, pour aller chercher l’habitante prisonnière et paniquée et l’extirper du brasier, lui sauvant littéralement la vie.

Médaille de bronze pour Anthony Guignon, lettre de félicitations pour Sylvain Zammith et mention honorable pour Audrey Denans, les trois agents de la PM étaient intervenus sur un feu d'appartement en mai dernier pour sortir des victimes du brasier

« On ne fait pas ça pour les médailles,
on fait ça parce qu’on y croit »

La préfecture a décidé d’honorer cet « acte de courage et de dévouement », décernant à ce titre et par la voix de Patrick Renard « la médaille de bronze » à Anthony Guignon, « une lettre de félicitations » à Sylvain Zammith, et « la mention honorable » à Audrey Denans.

Rappelons qu’en février 2016, en compagnie de Jean-Michel Annibal, Audrey Denans était déjà intervenue pour sauver la vie d’une septuagénaire en arrêt respiratoire à la suite d’une chute sur la voie publique.

Pour leur part, Jean-Philippe Palci et Fabrice Rivet ont reçu une lettre de félicitations signée de la commissaire-divisionnaire du commissariat de Fréjus, Béatrice Fontaine, pour leur rôle dans l’interpellation d’un fuyard à Saint-Aygulf dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 novembre dernier. L’individu, roulant en état d’ébriété, s’était rendu coupable d’un homicide sur la personne d’un agent de la police nationale, en fonçant délibérément sur lui en voiture sur le parking d’un restaurant aygulfois, avant de prendre la fuite. Grièvement blessé aux jambes, le brigadier de la police nationale, âgé de 43 ans, avait subi plusieurs interventions chirurgicales complexes et est toujours aujourd’hui en convalescence.
Cet individu avait été interpellé quelques heures après l’accident, grâce notamment au renfort des policiers municipaux sus-nommés.

Fabrice Rivet et Jean-Philippe Palci félicités par madame la commissaire-divisionnaire, Béatrice Fontaine

Le succès du Forum des métiers de la Sécurité

Enfin, au lendemain du premier Forum des métiers de la Sécurité et de la Défense qui s’est tenu le week-end dernier à l’espace Caquot, le brigadier-chef principal Valérie Dujardin a été chaleureusement félicitée par le “patron“ Hervé Eygazier. Valérie Dujardin s’est énormément investie dans l’organisation de cette première manifestation du genre, par ailleurs couronnée de succès, « au regard des retours satisfaits de tous les intervenants qui ont déjà confirmé qu’ils reviendraient pour la deuxième », s’est réjoui Hervé Eygazier. Ajoutant aux louanges, pour leur magnifique démonstration qui porte un nouveau regard sur un métier à part et par trop méconnu au sein de la police municipale, les maîtres-chiens de la brigade cynophile, Tony Torres, Anthony Guignon et Gaspard Stephan, sans oublier encore les MMA (moniteurs en maniement des armes) Jean-François Thoquène et Jonathan Pedrabissi.

Valérie Dujardin, principale cheville ouvrière du premier Forum des métiers de la Sécurité et de la Défense, félicitée par Patrick Renard, les maîtres-chiens et les MMA également...

Et Hervé Eygazier de conclure cette cérémonie honorifique, « on ne fait pas ça pour les médailles, on ne fait pas ça pour recevoir des félicitations, on fait ça parce qu’on y croit », alors que Patrick Renard soulignait que « 11 des vôtres ont été honorés aujourd’hui, mais je sais que d’autres le méritent tout autant de par leur travail au quotidien ».

Classé dans
Actualité générale