Site Natura 2000 "Embouchure de l'Argens": dix ans et un bilan

28 février 2018

Le comité de pilotage Animation du site Natura 2000 « Embouchure de l’Argens » s’est réuni ce matin, mercredi 28 février, au Palais des sports Jean-François-Krakowski, pour dresser le bilan de dix années d’actions, de 2007 à 2017, en présence notamment du Premier adjoint Richard Sert et de l'équipe du service Environnement de la Ville.
C’est également à cette occasion qu’a été entériné le transfert de la compétence d'animation du site à la CAVEM (qui, par ailleurs, anime déjà le site Natura 2000 Estérel).


Ce matin, un état des lieux minutieux a été présenté pour ce dixième anniversaire : démarches, dates clés, objectifs…
Revenons sur ce qui a été fait depuis la rédaction du document d’objectifs, ce que l’on pourrait appeler plus communément le plan de gestion du site.

Désensablement de l’embouchure de l’Argens (2012)

Des travaux qui ont permis une meilleure circulation des flux entre la mer et le fleuve et de faire sauter le bouchon sableux, problématique lors des épisodes crues. Mais Dame Nature étant toujours la plus forte, la récurrence du phénomène est inévitable. En effet, la rencontre des masses d’eau mer/Argens conduit inévitablement à un ensablement. Raison pour laquelle de nouveaux travaux sont actuellement envisagés, sous réserve de l'autorisation de l'État.

Création d’une mare pour la Cistude d’Europe

Cette tortue aquatique d’eau douce est une espèce rare et protégée. Après la reconnexion entre fleuve et mer, le reptile s’est retrouvé en panne d’habitat et même en danger entre son intolérance au sel et la surmortalité causée par la circulation automobile aux abords des endroits où il tentait de trouver refuge.

Mise en place d’aménagements de protection dunaire sur la plage des Esclamandes

Grâce aux ganivelles, fini le sable transporté par le vent sur la route! Piégé par ces toutes simples installations en bois, il se fixe, formant ainsi la dune, prête à accueillir une végétation typique comme le joli, mais piquant, chardon des dunes.

Arrachage des espèces végétales exotiques envahissantes

Mimosa, herbe de la Pampa, figuier de Barbarie ont tendance à asphyxier les espèces végétales locales.

Enfin, dans une énumération non exhaustive, on terminera par l’aménagement en bois de sentiers piétonniers, la construction d’un observatoire sur les étangs, la signalétique, le nettoyage raisonné des plages, le relevé des espèces végétales et animales, les bacs à marée... 

Des étangs de Villepey, jusqu'à la plaine agricole de l'Argens en passant par les plages de Saint-Aygulf jusqu'au bout de la base nature, le site Natura 2000 est protégé, valorisé et intouchable. Une politique qui sera maintenue à l’horizon 2018-2021, afin de préserver durablement la remarquable biodiversité du site.

Document d’Objectifs consultable sur: embouchure-argens.n2000.fr / rubrique «Le site Embouchure de l’Argens», menu Bibliothèque/Presse

 

Classé dans
Actualité générale