Sports - Ça roule pour le Pôle Enduro de l’AMSL Fréjus VTT Le Club !

25 janvier 2018

La section VTT de l’AMSL Fréjus explose littéralement ces dernières saisons au point d’en être devenue l’une des plus représentatives en terme de licenciés. Elle présentait ce mercredi 24 janvier son tout jeune Pôle Enduro, groupe compétition drivé entre autres par deux spécialistes en la matière, Cédric et Cécile Ravanel, qui visera ni plus ni moins cette saison que la victoire dans la Coupe de France dédiée, mais également d’autres accessits sur des compétitions nationales et internationales.

Le Public House – l’un des partenaires (**) du club fréjusien, aux côtés du fidèle de la première heure, Patrick Béraud, ou encore des cycles Cannondale « grâce à qui le Pôle bénéficiera de véritables “machines de guerre“ » –, accueillait donc mercredi cette présentation en grande pompe qui voyait même la présence de la presse spécialisée, Vélo Vert en l’occurrence.

Les petits plats dans les grands l'autre soir pour Jérôme Dursapt, président de la section VTT de l'AMSLF, et Cédric Ravanel au moment de présenter le Pôle compétition Enduro, appelé à faire briller le club fréjusien, en France et à l'international

Ce « Pôle Enduro sous cet aspect performance est un concept unique en France », précisait un Cédric Ravanel à l’origine du projet avec Cécile ou encore Giacomo Basile et l’appui, bien évidemment de la section et de son président, Jérôme Dursapt.

Souvenons-nous, comme le rappelait Giacomo Basile, précurseur du pôle au sein de l’ASMLF VTT Le club en 2008, que « nous étions… trois à partir nous entraîner. Aujourd’hui, nous sommes plus de 40 dans le groupe Enduro avec les jeunes, plus de 200 licenciés au club ! Comme quoi, ça a bien évolué… ».

Surtout, aujourd’hui, et pour ce Pôle compétition notamment, les jeunes viennent du cru, toujours, mais également de tout le grand sud-est à l’image d’une des recrues 2018, Noa Seret, un jeune junior prometteur vauclusien, voisin du Mont Ventoux.

Et ce groupe compétition propose aujourd’hui un effectif plus homogène et plus relevé, car « nous avons privilégié les CV présentant des podiums régionaux, a minima, mais également aux “France“ voire sur de l’international », continue Cédric Ravanel.

Groupe homogène et high level

Composeront ainsi le groupe compétition Fabien Volet (catégorie master), Maxime Alessandroni, Yannick Pontal ou encore Mathieu Ruffray (seniors Élite), Théo Boutemy , Johann Lamy Loïs Saiby et Noa Seret (juniors)et encore le petit dernier de la bande, Arthur Lachemi (cadet).

Et l’ambition sera bien sûr cette année de monter a minima sur la boite de la Coupe de France des clubs, si possible sur la plus haute marche. Un objectif largement dans les cordes – ou les roues – des Amsélistes, en témoigne la 4e place arrachée au classement final de cette même compétition la saison passé, « résultat magnifique et surtout très encourageant pour une année “1“, au regard des forces en présence qui plus est » (classement en annexe *).

Les Fréjusiens ont d’ailleurs parfaitement lancé cette campagne 2018 le 21 janvier du côté de Dolceacqua, site d’accueil de la première manche de l’Urge 1001 Enduro Tour, avec des victoires de catégorie (Seret chez les juniors, Lachemi en cadets) et une présence remarquée dans le Top 15 scratch (Alessandroni 5e, Seret 7e, Lachemi 15e), alors que Johann Lamy pointait une dizaine de rangs plus loin (25e).

Victoires, podiums et accesits ont déjà marqué la première sortie 2018, la semaine passée du côté de Dolceacqua en Ligurie, pour la manche inaugurale des “1001 sentiers“

Et un encadrement digne d’un team pro !

Niveau encadrement, le Pôle Enduro s’appuiera sur du lourd là encore, voire du très lourd. Entre Cédric et Cécile Ravanel bien sûr, mais encore Gatien Pernet et Romuald Laplanche ou encore Giacomo Basile. Et Cédric Ravanel a même apporté de son expérience professionnelle de “general manager“ du team “Commençal Vallnord“ sur les Enduro World series, en dotant le groupe Enduro d’un kiné (Romuald Lapanche, également présent sur les EWS) et d’un médecin.

Bref, « un projet enthousiasmant, avec cette attention toute particulière portée à la formation, domaine auquel nous sommes très sensibles », a commenté Fabrice Curti, adjoint au maire David Rachline, délégué aux sports, tous les atouts sont là pour faire de l’AMSLF VTT Enduro l’un des bastions tricolores de la discipline. À suivre…

(*) Le classement final 2017 de la Coupe de France des clubs

(**) Au rang des partenaires principaux du groupe Enduro VTT, on retrouve les Cycles Patrick Béraud, Culture Vélo Fréjus, Proman Kenny Racing Suzuki, Frema Assurances, les Boulangeries du Soleil, l'AMSL Fréjus, la ville de Fréjus, le Public House, BET Walker, T9 Boeshield

Classé dans
Actualité générale