Stationnement sur voirie : le point sur ce qui change

03 avril 2018

Depuis près de trois semaines, les agents de contrôle de la voirie sillonnent les rues de Fréjus, dépliants en mains, pour expliquer à tous les usagers que le stationnement sur voirie change en ce début avril, suite à l'entrée en vigueur de la "loi MAPTAM"(1).
Aujourd'hui, mardi 3 avril, c'est chose faite.
Les nouvelles modalités et les nouveaux équipements sont en action.

Gratuité entre midi et 14 heures

En matière d'équipements, les horodateurs présents dans le centre historique et les zones touristiques permettent de régler directement le stationnement. Une fois la plaque d'immatriculation du véhicule entrée dans la machine, les utilisateurs peuvent payer leur temps de stationnement en espèces, par carte bancaire, smartphone sans contact ou par l'application Whoosh (lire ci-dessous).
Bonne nouvelle : la gratuité reste de mise entre 12 et 14 heures !

En matière de modalités, pas de changement sur le fond pour les usagers citoyens qui règlent leur stationnement dès lors qu'ils sont sur un emplacement payant. Les fraudeurs, eux, devront s'acquitter d'un Forfait Post-Stationnement (35 € en centre‑ville, 30 € en zone touristique) laissé par un agent de contrôle de la voirie en cas de non paiement de la "redevance de stationnement" à l'horodateur.
Avec un tarif de 0,60 euros pour la première heure en zone touristique, se garer à Fréjus reste nettement moins cher que la moyenne nationale(2). Et c'est sans compter les 400 places gratuites dans le cœur historique, et plus de 2800 dans les parcs de stationnement où la première demi-heure est gratuite.

1. La loi de Modernisation de l'action publique territoriale est entrée en vigueur avec deux objectifs principaux : renforcer l’accessibilité et l’attractivité des centres-villes et améliorer le taux de rotation des véhicules. L'amende pénale est désormais remplacée par un Forfait de post-stationnement.

2. Selon une étude de la Fédération des Villes moyennes.

Pour plus de renseignements  >>>

Whoosh : késako ?

Whoosh est une solution de paiement dématérialisé efficace et pratique, déjà plébiscitée dans de nombreuses villes de France. Via cette application gratuite, l'automobiliste achète à distance son ticket et a la possibilité de le prolonger depuis son téléphone mobile ou Internet sans retourner à sa voiture.
Il peut même recevoir une alerte avant la fin de la durée de son stationnement. Il suffit juste de télécharger l'application (disponible sous Android et iOS), de s'enregistrer et de créer son profil. La validité de votre ticket virtuel est vérifiée par un agent de contrôle de la voirie, muni d’un terminal spécifique connecté au service Whoosh, en saisissant le numéro d’immatriculation de votre véhicule.

Plus de renseignements sur whooshstore.fr

 

Classé dans
Actualité générale