Surveillance des plages : premières fermetures de postes dès ce dimanche 3 septembre au soir

02 septembre 2017

Quand vient la fin de l’été… ferment les plages ! On le constatera dès ce dimanche 3 septembre au soir, puisque le dispositif de surveillance des plages sur le littoral communal, fréjusien et aygulfois, sera allégé à compter de cette date.

Dès lundi 4 septembre en effet, ne demeureront opérationnels que les postes “République“ (secteur 1 Fréjus-plage), “Port-Fréjus“ (secteur 2 Port-Fréjus / base nature) et “Galiote“ (secteur 3 Esclamandes / Saint-Aygulf). L’amplitude d’ouverture de ces postes est elle aussi quelque peu modifiée puisque ramenée de 10h à 18h (contre une plage 9h-19h auparavant).

Le poste “Argens“, qui a fermé dès le 31 août, est donc rejoint au soir de ce premier dimanche de septembre et au rang des postes de secours qui en ont terminé de cette saison estivale 2017, par les postes “Sablettes“ et “Capitole“ (secteur 1 Fréjus-plage), “PC-plage Dominique-Barbé“ (secteur 2 Port-Fréjus / base nature) et, enfin, “Esclamandes“ (secteur 3 Esclamandes / Saint-Aygulf).
Les trois postes pré-cités (République, Port-Fréjus et Galiote) restent donc ouverts en l’état actuel (7j/7, 10h->18h) jusqu’au dimanche 17 septembre, date de clôture de la saison 2017. À noter que les bornes d’appel d’urgence demeurent en place dans les calanques de Saint-Aygulf, et bien évidemment en service. Elles vous permettent de joindre les secours en cas de souci ou d’accident dont vous pourriez être victime ou témoin.

Baigneurs de septembre, toujours vigilants !

Enfin, comme il n’est jamais vain, en pareilles circonstances, de se répéter, écoutez les conseils du lieutenant Franck Cuomo, en charge de la surveillance des plages au sein des sapeurs-pompiers de l’agglomération. Pour cette fin de saison, que ce soit « jusqu’au 17 septembre, date de clôture de la surveillance des plages, mais aussi au-delà si les conditions météorologiques le permettent », il convient de demeurer « vigilants en ce mois de septembre », qui voit souvent un public plus âgé arriver sur nos plages, « public pour majeure partie composé de retraités, et par là-même plus fragile physiquement parlant. Les journées peuvent être encore chaudes, il convient de bien choisir ses moments pour aller se baigner, de privilégier les baignades accompagnées ou en groupes et éviter les nages d’efforts. Et de nager plutôt parallèlement à la plage que vers le large ».
« A contrario, le mistral qui a soufflé ces derniers jours a repoussé au large les courants d’eau chaude et la température de l’eau a chuté en ce premier week-end de septembre, ce qui justifie notamment de hisser la flamme orange sur les plages afin de sensibiliser le public à ces changements de température. »
 

Enfin, alors que nombre des pompiers que l’on retrouve sur les plages œuvrait encore à éteindre les flammes de l’incendie qui s’est déclenché sur les pentes de l’Estérel en ce début septembre, l’occasion est belle de saluer le travail de tous ces hommes, car bien souvent, ce sont les mêmes qui sont au feu et à la plage. Travail de l’ombre, difficile et pas nécessairement reconnu à sa juste valeur.
Messieurs, chapeau, merci et bonne fin de saison !

Ph.C.

Classé dans
Info en bref