Tennis de table, championnats par équipes : le sacré bon week-end des Amsélistes !

06 février 2018

On leur promettait l’enfer, ils sont en train, non encore de gagner le paradis, mais du moins de s’approcher de la porte qui pourrait y mener.

En dominant l’équipe réserve d’Istres ce premier samedi de février, pour le compte de la 2e journée de seconde phase, les pongistes fréjusiens demeurent invaincus (oui, oui, vous avez bien lu !) dans leur poule de Nationale 2. Mieux même, après le nul inaugural au Cannet (7-7) – qui aurait pu, on s’en souvient, se transformer en première victoire sans qu’il n’y ait rien eu à redire (lire notre article ici >>>) –, les Théophile Acloque and Co pointent aujourd’hui à une étonnante et inattendue 2e place au classement, à égalité avec Le Cannet et derrière l’ogre monégasque…

Vainqueurs de l'un des deux simples qu'ils ont eu à disputer, mais également de leur double dans lequel ils étaient précisément associés, Yanaël Cartau (en haut) et Grégory Pitiot (ci-dessus) ont apporté leur écot au précieux succès amséliste samedi devant Istres

Une belle satisfaction quoi qu’il en soit d’autant qu’avec « une réserve de club professionnel (l’équipe (1) d’Istres évolue en Pro A, Ndlr), il est toujours difficile de connaître la composition d’équipe qui sera proposée et donc d’appréhender et préparer véritablement la confrontation », explique Axel Aldeguer.

Et, bonne surprise, Istres s’est présentée samedi dernier salle Jean-Vilain avec son “quatre“ habituel, sans renfort pro. Bon, un quatuor pas manchot non plus puisque composé de Sébastien Malet (n°505 français), Gilles Lemoine (n°592), Sébastien Leroy (n°838) et Philippe Saget (19 “régional“). Là où l’AMSLF oppose le n°361 tricolore (Théophile Acloque), les n° 720 (Romain Sizun), 954 (Yanël Cartau), 997 (Grégory Pitiot).

À l'instar du leader amséliste, Théophile Acloque, Romain Sizun n'a laissé aucun suspens à la rencontre en remportant ses deux simples et son double, disputé en compagnie de Théo Acloque

Acloque et Sizun montrent la voie !

Au final néanmoins, avec « le double sans-faute d’Acloque et Sizun en simple, les deux succès en double et les points apportés par Cartau et Pitiot », les Amsélistes « ont pris la rencontre par le bon bout pour s’imposer sans trembler (ou presque) 8-2 et accomplir une magnifique performance » qui leur permet de « croire un peu plus encore en un possible maintien final » en N2.

Alors, OK, tout cela ne va (devrait) pas durer, peut-être même dès la prochaine journée où l’AMSLF, le 17 février, accueillera le relégué de N1 , Saint-Jeannais-Lyon. Mais il n’empêche, personne ne va goûter ce plaisir et surtout, surtout, tout ce qui est pris n’est plus à prendre…
D’autant que les Fréjusiens ont eu la main heureuse au tirage, le calendrier établi leur offrant un match de plus à domicile (4 contre 3) et notamment une ultime confrontation, le 5 mai prochain, contre Chilly-Morangis qui pourrait être une petite finale pour le maintien.

Mais loin de ces considérations et autres comptes d’apothicaire, il conviendra surtout pour les pongistes est-varois de jouer match après match. Qui sait ? Peut-être un nouvel exploit face aux Rhodaniens rapprochera-t-il un peu plus les Provençaux de leur Graal, à moins que le maintien ne se joue peut-être plus dans l’Hérault, face à Montpellier TT (2) le 10 mars, voire encore plus tard ?...

Étienne Passi, qui incarne la relève fréjusienne, et ses partenaires de l'équipe (2) se sont bien repris en triomphant de La Crau après avoir cédé en ouverture au Cavigal de Nice

La “réserve“ se reprend…

Pour sa part, en Pré-Nationale, l’équipe (2) – qui voyait le retour dans ses rangs de son leader Axel Aldeguer (19) après être allé tâter de la N2, avec succès d’ailleurs, au Cannet – et comptait en parallèle sur son effectif habituel – Greg Gerberon (19), Thoé Fenocchio (18) et Étienne Passi (13) – s’est bien reprise après sa défaite initiale au Cavigal Nice (5-8). Les garçons sont parvenus à se remobiliser pour aller chercher une belle victoire (8-5) face à une accrocheuse équipe de La Crau, emmenée par un très bon Lilian Dauphin.

L’occasion de confirmer ce renouveau sera donnée aux Amsélistes lors de la journée suivante qui les verra recevoir à Jean-Vilain, l’équipe d’Avignon, défaite à deux reprises et lanterne rouge de la poule en compagnie de Morières.

Philippe Guillemart et l'équipe (3) ont malheureusement enregistré un deuxième revers de rang, hypothéquant d'autant leurs chances de maintien, eux qui viennent de monter en Régionale 1

Pas de miracle en revanche en Régionale 1 pour l’équipe (3) des “anciens“, valeureux mais logiquement dominés par les Sorguais (8-3), alors que les “Départementaux“ de l’équipe (4) s’inclinaient à La Crau, 20-29. À noter d’ailleurs dans cette division que les vainqueurs du 1er jour ont tous été vaincus en cette 2e journée. Et vice-versa… cela va de soi !

Retrouvez les feuilles de match de la Nationale 2, de la PréNationale, de la Régionale 1.

Classé dans
Actualité générale