Un jardin pour se souvenir

22 novembre 2018

Le jardin du souvenir du cimetière de la Colle-de-Grune

« Nous avons souhaité offrir des espaces cinéraires adaptés aux attentes des administrés et rendre aux familles des défunts des espaces plus agréables et plus propices au recueillement. » Sonia Lauvard, adjointe aux Affaires Générales de la ville de Fréjus a présenté les aménagements réalisés depuis 2014 dans les trois cimetières de la ville, lors de l’inauguration du jardin du souvenir de la Colle-de-Grune, ce jeudi 22 novembre.
De nouveaux équipements très attendus par les administrés.

Enfeus, columbariums et cavurnes à la Colle-de-Grune

La commune a dû s’adapter aux nouveaux comportements en matière funéraire. « La crémation augmente d’année en année », expliquait Sonia Lauvard. Rien n’existait en matière cinéraire, la municipalité a alors décidé de créer des columbariums (cases où sont disposées les urnes) pour les personnes incinérées. D’abord une première tranche de 32 cases installées l’an dernier et déjà complètes. Puis, une deuxième tranche de même ampleur a été finalisée cette année.

Les columbariums de la Colle-de-Grune.

Pour ceux souhaitant se faire inhumer, il a été créé 24 enfeus - des caveaux hors sol destinés à accueillir jusqu’à deux personnes.

Nouveauté 2018, des cavurnes sont mis à disposition dès ce mois-ci. « On n’en avait dans aucun des cimetières de la ville. Il fallait enrichir et diversifier notre offre », détaille l’adjointe. Ces petits caveaux individuels peuvent accueillir jusqu’à quatre urnes funéraires.

Enfeux hors sol et cavurnes.

Le jardin du souvenir

C’est un espace totalement unique. Le jardin du souvenir est chargé en symbolique. Il a été pensé et réalisé par l’artiste Béatrice Habbes du golf de Saint-Tropez. Le jardin se compose d’un mur d’eau, d’un puit aux cendres surnommé « l’infini », d’un Ginkgo biloba - arbre sacré originaire de Chine - et d’un mur des veilleurs où sont disposées des plaques nominatives portant le nom des défunts. Un lieu solennel, faisant partie intégrante du cimetière de la Colle-de-Grune. 

La municipalité a également souligné les installations apportées au cimetière Saint-Étienne notamment la création d’un deuxième puits aux cendres et d’un ossuaire.

Des aménagements nécessaires afin de respecter la mémoire de nos disparus.

Le puit aux cendres en forme de "l'infini" sur la jardin du souvenir.


+infos :

Pour tous renseignements, s’adresser au service des affaires funéraires au 04 94 17 67 15

Classé dans
Info en bref