Un millier de personnes pour l’inauguration de la base nautique Marc-Modena

21 avril 2018

 

Soleil, chaleur, un millier de personnes, une Harmonie Aurélienne qui proposa un magnifique accompagnement musical et même un corps de bravadeurs venus saluer le nouvel équipement public, l’inauguration, ce samedi matin, 21 avril 2018, de la base nautique s’est déroulée dans des conditions idéales. L’inauguration mais aussi le baptême puisque la base nautique de Fréjus-plage porte désormais officiellement le nom de Marc Modena, du nom de ce navigateur, né à Fréjus en 1927, fils du premier guide des Arènes, et surtout auteur de nombreuses transocéaniques (Atlantique et Pacifique)… sur des radeaux (il détient d’ailleurs le record mondial avec 572 jours passés en mer sur ces embarcations de fortune).

Le maire David Rachline et Sylvie Modena découvrent la plaque “Base Nautique Marc-Modena“

Autour du maire David Rachline sur l’estrade dressée sur la cale de mise à l’eau entre les deux bâtiments, de stockage matériel à tribord (en regardant la Grande Bleue), abritant vestiaires et bureaux administratifs à bâbord, l’on retrouvait Sylvie Modena, l’une des deux filles de Marc Modena ( l’autre, résidente canadienne, n’a pu effectuer le déplacement), mais également Richard Sert, premier adjoint, Fabrice Curti, adjoint aux sports, ou encore Pascal Miclotte, ancien directeur de la base nautique qui vient de passer le relais à Sébastien Grenier.
L’on notera encore la présence dans la foule des spectateurs, de Christian Seys et Jean-Marie Garnier, qui présidèrent eux aussi en leur temps aux destinées de la base nautique de Fréjus.

Sylvie Modena, fille de Marc Modena, découvre la vitrine qui présente des documents relatant les expéditions de son père, Marc Modena

Marc Modena :
l’appel inexorable du grand large

Mais la véritable réjouissance aura été la présence de nombreux Fréjusiens, venus à leur manière saluer ce nouvel équipement public, fonctionnel depuis la rentrée des vacances de février… le 12 mars. Une base nautique moderne, en bardage bois, parfaitement intégrée dans ce paysage de bord de mer et “première pierre“ du futur aménagement du front de mer fréjusien.

« Une structure digne de la commune de Fréjus et de sa volonté de s’imposer comme une ville tournée vers les opportunités liées au domaine maritime », évoquera justement dans son discours le maire, David Rachline. À l’image de toutes ces opportunités que ne manquait jamais de saisir Marc Modena dès que pouvait s’annoncer une expédition, aussi “ folle“ et impensable soit-elle, à travers les mers et océans du globe. « On ne pouvait pas l’arrêter, soufflait sa fille Sylvie. Maman pas davantage. Elle savait qu’elle avait épousé un homme de la mer. Et elle disait en rigolant que, si elle avait dû se remarier un jour, elle prendrait cette considération davantage en compte… »

Un millier de personnes défile…

À peine édifiée, tout juste ouverte qu’on nous envie déjà cette magnifique base nautique. Il fallait voir, ce samedi matin, à l’issue des discours, du dévoilement de la plaque “Base nautique Marc-Modena“, de ce ruban découpé simultanément par le maire et Sylvie Modena, le public se presser à l’intérieur de la base nautique – bénie par le père Maroun comme il est de tradition dans la vie marine –, pour découvrir et s’approprier les lieux, pour apprendre sur la vie et les pérégrinations du navigateur dans une vitrine spécialement aménagée…

Des émissaires de la Fédération française de voile sont déjà venus s’enquérir du potentiel de cette nouvelle structure tournée vers la mer et les activités nautiques aussi diverses soient-elles. Rappelons en effet que la base nautique accueille chaque année des centaines de stagiaires et de scolaires, qu’elle est également un centre de formation fédéral d’où sortent chaque année une trentaine de moniteurs diplômés, ou même encore qu’elle propose une épreuve de planche à voile au baccalauréat, fait unique en France.

« Le “serpent de mer“ devenu réalité »

Elle est un « véritable pôle d’excellence au cœur de la Côte d’Azur », la qualifiera même David Rachline, soulignant que « le “serpent de mer“, expression employée lorsqu’on évoquait la nouvelle base nautique, est bel et bien aujourd’hui une réalité, là, présent devant vos yeux ».

Cette base nautique « flambant neuve est un commencement audacieux à l’image de notre envie de changement pour Fréjus », conclura finalement le maire, avant d’inviter le millier de personnes présentes à partager un rafraîchissement bienvenu et venir découvrir la base nautique de l’intérieur.
« Il y avait même tellement de monde, que certains nous ont dit être partis se restaurer avant de revenir découvrir nos locaux à leur tour dans le courant de l’après-midi, et surtout dans un contexte beaucoup plus calme. » Cette anecdote signée Sébastien Grenier est en tout cas le témoignage d’une attente de la part des Fréjusiens, attente latente aujourd’hui récompensée…

Revivez l'inauguration en images ici >>>

Classé dans
Actualité générale