Volley-ball : la Ligue B se précise pour l’AMSLF

04 juin 2018

On attendait la validation par la Ligue nationale de volley-ball qui tenait une AG extraordinaire ce dernier week-end. La réforme des championnats de l’élite professionnelle (Ligue A et Ligue B) a donc été adoptée, la LMA passant de 12 à 14 clubs, sa “petite sœur“ (la LMB) accueillant pareillement deux candidats supplémentaires pour offrir 12 places dès septembre prochain.
Et cela intéresse au plus haut chef l’AMSL Fréjus !
Souvenons-nous : voici un petit mois, le club du président Éric Chassagnard concluait ses play-off par un ultime et franc succès (3-0) devant Amiens, scellant la 3e place finale au classement de cette seconde phase du championnat, une longueur devant Mende.

Le président Chassagnard sait pouvoir compter sur le soutien de la municipalité et du premier magistrat, David Rachline

Le retour du volley pro à Fréjus

Une place importantissime puisque, dans le cadre de cette réforme, deux clubs d’Élite devaient être invités à rejoindre eux aussi la Ligue B, aux côtés de Martigues et Illac, respectivement 1er et 2e des play-off et déjà invités à l’étage supérieur à ce titre. L’une de ces deux places étant dévolue au Centre national de volley-ball (CNVB), basé dans l’Hérault, et… le 3e des play-off. Donc Fréjus !!!
« Administrativement, on bénéfice de l’une des deux wild-cards attribuées par la LNV, assure Éric Chassagnard. Il y en aura peut-être une troisième pour Mende si les problèmes financiers d’Orange se confirment, mais cela ne nous concerne pas. Nous sommes 3es des play-offs et, à ce titre, invités à rejoindre la Ligue B. »

Stanislav Simin, qui regarde ici son compatriote serbe, Mihailo Pajic, était certain d'être de l'aventure puisqu'il bénéficiait d'une deuxième année de contrat

Recrutement bouclé aux 4/5e

Du côté de Sainte-Croix, inutile de dire que la nouvelle a fait grand bruit, accueillie avec un énorme sourire, quand bien même l’officialisation de cette accession n’interviendra donc qu’« aux alentours du 15 juin », explique le coach Loïc Geiler.
« C’est effectivement le 15 juin que la DNACG (Direction nationale d’aide et de contrôle de gestion), le “gendarme financier“, donnera ses conclussions sur tous les budgets de clubs pros. C’est ce que m’a confirmé ce lundi (4 juin) après-midi la Ligue », poursuit le président. À cette date simplement, l’AMSL Fréjus, qui présentera « un budget de 540.000 € (400.000 € sont requis par la Ligue, Ndlr), avec une rallonge municipale de l’ordre de 50.000 €. J’en profite ici pour remercier ici le maire David Rachine, et la municipalité qui effectuera par ailleurs des travaux d’aménagement à Sainte-Croix, entre autres un éclairage porté à 800 Lux minimum ».

La Ligue B, une récompense aussi pour les fidèles supporters fréjusiens

Le meilleur s’annonce donc pour Loïc Geiler et son adjoint Julien Laporte, qui ont déjà « quasi bouclé le recrutement, avec quatre nouveaux joueurs ayant évolué en Ligue A ou B, au sein d’un collectif conservé en partie (Simin, Pajic, Suc, Prévit, Florent). Avec cette montée désormais en bonne voie, Loïc prendra un joueur supplémentaire. Tous seront d’ailleurs présentés lors de l’AG le 29 juin prochain ».

Qu’on se le dise, le retour du professionnalisme à Fréjus, un quart de siècle environ après les heures glorieuses du passé  “fabianiste“ et autre est là ! Tout près, tout tout près…

Mission accomplie pour le coach Loïc Geiler, déjà au boulot... pour préparer la saison prochaine (normalement) en Ligue B

L'assemblée générale du club se déroulera le vendredi 29 juin, à partir de 19h, salle Jean-Marques (salle de réunion) de la Halle Sainte-Croix

Classé dans
Actualité générale