Volley-ball (Ligue B - ¼ de finale retour) : Fréjus pousse Cambrai au set en or mais quitte les play-off

06 avril 2019

On a failli croire en l’exploit ! En se branchant sur le Live Score du site de la Ligue nationale de volley que l’AMSLF, 7e de la saison régulière et battue la semaine dernière trois manches à une par Cambrai (2e) dans sa salle Sainte-Croix, avait mis dans sa poche les deux sets inauguraux (25-22, 25-23) de ce quart de finale retour, cette fois disputé dans les Hauts-de-France.

Mais les Nordistes (2es de saison régulière) sont programmés on le sait pour, sinon s’assurer l’accession en Ligue A, du moins aller chèrement la disputer aux Parisiens. Et les partenaires du passeur Bazin surent renverser la vapeur, revenir de l’enfer pour finalement s’imposer en cinq manches (25-23, 25-20, 15-5).

Il n’y aura donc pas de match d’appui ce dimanche et c’est la fin de l’aventure et de la saison pour l’équipe fréjusienne. Une saison dont on refera le “vrai“ bilan prochainement, mais dont on peut d’ores et déjà affirmer qu’elle a été pleinement réussie pour une équipe promue qui, initialement, visait simplement le maintien sportif. Loïc Geiler et les siens auront donc fait mieux en allant chercher les play-off, qu’ils quittent certainement à regrets car ils penseront à coup sûr toujours, le coach en tête, qu’ils avaient les moyens d’aller a minima chercher cette troisième manche dimanche…

Mais c’est aussi la fin d’une aventure tout court, et le demi-millier de spectateurs présent samedi dernier pour le match aller de ces quarts de finale aura vu plusieurs joueurs fréjusiens – et pas des moindres – disputer leur dernière prestation sous les couleurs amsélistes.

L’AMSLF ambitieuse pour 2019-2020

On l’a dit, les derniers échanges viennent à peine d’avoir lieu, et l’heure n’est pas encore à évoquer la prochaine campagne. L’on peut simplement confirmer que l’AMSLF Volley-Ball se présentera avec un effectif bien remanié en septembre prochain pour les premières sorties amicales de préparation. Mais non sans de grandes ambitions. Un an après, l’AMSLF est cette fois vraiment rentrée dans le monde professionnel, celui où l’on fait peut-être un peu moins de sentiments.

Une chose est sûre cependant, Loïc Geiler, (con)sacré meilleur entraîneur de Ligue B par ses pairs, sera toujours aux commandes du bateau fréjusien !

Si tous les quarts se sont conclu en deux manches sèches, il est à noter deux surprises néanmoins, l’une dans chaque partie de tableau. Les promus aquitains de Saint-Jean d’Illac (5es), irrésistibles et invaincus depuis le 7 février, ont aligné leur huitième victoire de rang pour écarter Le Plessis-Robinson (4e, 3-2 en Gironde, puis 3-1 en région parisienne). Ils retrouveront Paris VB (1er), vainqueur d’Avignon (8e, 3-0 à deux reprises en demi-finale.

L’autre demi-finale, celle du bas de tableau, verra donc Cambrai d’un côté, opposé… aux Nazairiens, qui ont sorti (deux fois 3-1) un autre promu, Martigues (3e de saison régulière), qui semble bien essoufflée en cette fin de saison.

Classé dans
Sport