Volley-ball - Ligue B (J6) : la constance de l’AMSLF efface Mende !

18 novembre 2018

Ils étaient attendus – notamment par leur coach –, ils ont répondu présent et ont glané, devant le Mende Volley Lozère, leur deuxième succès (3-1) de la saison. Les volleyeurs fréjusiens, guerriers de bout en bout, se replacent en milieu de classement et maintiennent leur objectif en ligne de mire.

« S’il y a encore du travail », concède-t-il, « si l’on a vu de belles choses au Plessis-Robinson déjà, comme ce soir », Loïc Geiler, l’entraîneur amséliste, pouvait souffler à l’issue de cette seconde victoire. Démarrée sur les chapeaux de roue par une série au service de Corentin Suc (7-0, 10-3, 16-7, 20-12, 23-16), et alors que Mende perdait son central brésilien Ilidio dès le premier point de jeu, l’équipe varoise confirmait la tendance observée sur les dernières sorties, à savoir une excellente entame de match (25-17 en 22’).

Attié (en haut) et Pajic (ci-dessus), les deux attaquants fréjusiens, auront apporté un écot important à ce second succès amséliste

La suite n’allait pas être du même acabit, les Lozériens, offensifs, ne s’en laissant bien évidemment pas conter. Efficaces en mise en jeu, les hommes de Constant Tchouassi firent la course en tête (8-5, 16-13), le retour des locaux (20-21, 22-23) se révélant trop tardif pour empêcher le MVL d’égaliser à une manche partout.

L’apport du public !

Allait-on voir à nouveau le jeu fréjusien s’étioler pour laisser l’adversaire prendre sans coup férir l’avantage ? Non, car cette fois, l’on était à Sainte-Croix. « Ici, le public nous pousse à rester sur notre niveau de jeu, à être plus constants, reconnaissait Julien Laporte, coach adjoint. Ça joue immanquablement. D’ailleurs, regarde, on est à 7 points sur 9 possibles à la maison, 0 sur 9 à l’extérieur. Ça parle. »

Poussés par quelque 300 fidèles supporters, les Amsélistes, après avoir repris les devants dans le 2e set (25-22, non sans avoir soufflé le chaud et le froid), surent maintenir leur niveau de jeu dans la manche suivante (12-8, 16-11). Un public qui jouera encore plus son rôle dans le money-time et sur les huit balles de match qui s’offraient à leurs joueurs (24-16). Deux suffiront aux partenaires d’un Pajic magistral – et en réussite à l’image de cette manchette qui lobera la défense lozérienne – remarquablement secondé par un Attié omniprésent, pour aller quérir cette deuxième victoire.

Ouvrir le compteur à l’extérieur

Et si le « bilan est conforme à ce que l’on attendait », admettait le président Chassagnard, ajoutant, « on est à notre place », les Fréjusiens auront l’occasion d’ouvrir leur compteur points… à l’extérieur dès la semaine prochaine. Ce sera à l’occasion de leur déplacement dans l’Hérault, pour y affronter les jeunes espoirs du Centre national de volley-ball, une équipe aujourd’hui dénommée “France Avenir 2024“ en référence aux Jeux de 2024, objectif de cette jeune pépinière de talents tricolores…

Classé dans
Actualité générale