VTT-Enduro : Cécile Ravanel coiffe officiellement sa 2nde couronne mondiale ce week-end à Finale Ligure

29 septembre 2017

On l’avait laissée du côté du Canada à la mi-août, auréolée d’une nouvelle victoire à Whistler (la 6e en 7 courses cette saison) qui la plaçait hors d’atteinte de ses poursuivantes au classement général de la Coupe du monde, avant même la clôture de la saison. Cécile Ravanel, la vététiste enduriste fréjusienne, coiffe donc une 2nde couronne officielle de championne du monde EWS (Enduro World Series) après son succès l’an passé, déjà marqué par une domination sans partage (7 victoires en 8 courses).

Cécile Ravanel va conserver encore quelques temps sa plaque n°1 ! (Photo © D.R. Sven Martin)

En ce dernier week-end de septembre, Cécile Ravanel va donc disputer l’ultime course de la saison dans la station balnéaire italienne de Finale Ligure. Sept dernières spéciales au programme qui pourraient lui permettre d’enfoncer un peu plus le clou et enfoncer un peu plus encore la concurrence… dans l’optique des EWS 2018 !

Sur la côte ligurienne en effet, la vététiste varoise peut asseoir sa domination sur le reste du plateau, dont la Gardannaise Isabeau Courdurier et l’Écossaise Katy Winton, à égalité à la 2e place et qui joueront donc la place de dauphine sur cette finale. Mais elles trouveront aussi fort à faire avec Cécile qui peut en effet ajouter de nouveaux records à son arc.
Sur la campagne 2016, elle avait effectivement remporté 7 des 8 étapes courues, terminant 2e de la 8e. Sur 49 spéciales disputées, elle en avait remporté 33 (67,34 %).

Cécile est déjà en place du côté de la Spaggia dei Neri, à Finale Ligure, en attendant de disputer la dernière manche des EWS 2017 ce week-end. À condition de ne pas perdre trop de points à téléphone... au guidon de son VTT !!! (photos © Facebook officiel Ravanel-MTB)

En 2017, elle a déjà fait mieux que l’an dernier puisque 49 spéciales également ont été courues avant la finale ligurienne et 34 sont tombées dans son escarcelle. Sur les 7 programmées en Italie, elle pourrait donc en glaner quelques-unes supplémentaires, voire réaliser un grand chelem et ainsi, dépasser la barre des 70% de spéciales remportées sur une seule saison ! Ce qui apporterait encore une toute autre portée à l’exploit d’ores-et-déjà réalisé !
Car il faut juste souligner sur Cécile Ravanel n’a pour l’heure jamais terminé une spéciale au-delà de la 4e place…

À Finale Ligure, à une trentaine de kilomètres de Savone, les choses sérieuses commenceront dès la 1ère spéciale, la plus longue du week-end qui propose 8,6 km et un dénivelé de près de 1200 m ! Six autres spéciales (2 samedi, 4 dimanche) complèteront le programme de cette dernière manche des EWS 2017 pour un total de 23,6 km ! Les 23,6 km qui séparent encore officiellement Cécile Ravanel de son 2e titre mondial, à une unité de Tracy Moseley ! Mais ça, ce sera pour l’an prochain !

Après la détente, les choses sérieuses ont commencé en Italie pour Cécile Ravanel avec les premiers practices sur la piste ligurienne (© photos D.R. Commençal - Nico Brizin)

Classé dans
Info en bref