Football - National 2 (8e journée) - L'Étoile reçoit Hyères ce samedi 14 octobre 19h, à Louis-Hon

Quand
Le samedi 14 octobre 2017 - 0:01 à 23:59
Stade Louis-Hon - 83700 Saint-Raphaël

Football - championnat National 2 (J8) :
maintenant, tout pour le championnat !!!

Sans faute actuellement pour le nouvel entraîneur fréjusien, Jean-Noël Cabezas, avec deux victoires en deux matches en championnat dont un important succès du côté de la Rade

L’affaire est passée presqu’inaperçue le week-end dernier avec, d’un côté le Roc d’Azur véritable monopolisateur d’actualité, de l’autre un match joué loin de Louis-Hon. En attendant, l’histoire d’amour entre Dame Coupe de France et l’Étoile semble bien terminée cette fois. Dame Coupe ne semble plus en effet avoir les yeux de Chimène pour l’un de ses petits poucets préférés de l’édition écoulée. Le club varois a ainsi perdu sans s’incliner (3-3 AP), cédant aux tirs au but (6-7) dans l’antre de marseile Consolat, équipe de National, ce niveau que Fréjus entend retrouver au plus vite.

Et aussi cruelle fut cette élimination – Mendy et Mouillon avaient donné deux buts d’avance aux Varois dès avant la pause, mais les Phocéens ont su ne pas lâcher et revenir dans le match en égalisant à la 90e +2, prenant l’avantage en prolongation puis, finalement l’emportant d’un TAB 7-6 –, elle doit aujourd’hui servir aux Étoilistes dans leur quête de “remontada“ vers les sommets du classement où plane toujours Marignane-Gignac.

Anthony Saffour, à la pointe de l'attaque étoiliste, devra trouver la faille dans la défense hyéroise

Battus mais pas abattus

Une satisfaction au moins, cette élmination en Coupe n’a pas semble casser la (nouvelle) dynamique née… après la démission de Charly Paquille. Même s’il est toujours délicat et (peut-être) innoportun d’évoquer le fameux choc psychologique – « pour ma part, mon message ne passait plus, il m’apparaissait donc normal de laisser la place », confiait il y a quelques jours encore l’ex-coach, qui aura au moins cette satisfaction de rester le maître ès Coupe de France –, force est de reconnaître que l’Étoile s’est remise à l’endroit depuis un peu plus d’un mois en championnat, cumulant deux succès (Stade Montois, 2-1, et surtout Toulon dans la Rade, 2-1) après cette défaite… à Marseille face à la réserve olympienne (0-2).

Par la même occasion, le club du président Barbero a signé un bond en avant au classement, pour atterrir sur le 6e strapontin, à distance relative (9 points) néanmoins du leader Marignane. L’Étoile est à trois points du podium (Toulon), à deux du 4e (son adversaire du soir, Hyères). Avec les perspectives qui se devinent donc au moment d’aborder, comme la saison passée, ce 2e derby de rang – derby “varois“ s’entend car, en terme de distance géorgraphique, le “vrai derby“ se jouerait plutôt avec Grasse, non ?...

Hyères plus facile à l’extérieur ?

Voici un an, après avoir dominé Toulon (1-0) à Bon-Rencontre, un but de Mendy (10e) avait suffi pour faire plier l’équipe d’André Blanc et, alors, s’emparer du fauteuil de leader. Pour sa part, le HFC pointait alors en avant-dernière position au classement, avec une victoire à son actif alors.

Double buteur en terre toulonnaise, Karim Tlili aimerait sans aucun doute récidiver face à l'autre club de l'ouest-Var

Cette année, la donne n’est plus tout à fait la même, car Hyères a bien négocié cette entame de championnat, semblant surtout parfaitement à l’aise loin de ses bases, en témoigne son succès à Mont-de-Marsan (3-1) suivant, surtout, celui glané à Bergerac (1-0). Parallèlement, à Perruc, les partenaires du gardien Manero ont laissé s’échapper des points devant Colomiers et Paulhan-Pézenas, deux rencontres s’étant soldées sur le score de 1-1.

Aussi, il ne faudra pas s’attendre ce samedi, sur la pelouse de Louis-Hon où les Étoilistes nont plus joué depuis leur victoire sur les Landais – au passage, le club du sud-ouest, dauphin de Rodez l’an passé, est aujourd’hui en perdition, dernier avec une seule victoire et six défaites au compteur –, à voir le Hyères FC partir à l’assaut des buts est-varois. Il comptera plutôt sur sa solidité défensive (5 buts encaissés en 7 matches) pour jaillir et mener des contres incisifs avec son attaque de feu menée par l’ex-Toulousain, Angevin et Tarbais Manuel Delgado (5 réalisations à son actif déjà), Morgan Pottier ou encore Alexandre Mourabit.

Côté étoiliste, l’envie est donc là de poursuivre cette remontée au classement et de tout donner pour que l’objectif initial de cette saison demeure encore enivsageable alors que l’on dépassera tout juste le premier quart du championnat.

Michaël Fabre attentif dans ses buts, cherchera à garder sa cage inviolée face aux redoutables attaquants du HFC


FOOTBALL - CHAMPIONNAT NATIONAL 2 - 8e JOURNÉE
ÉTOILE FC FRÉJUS - SAINT-RAPHAËL Vs HYÈRES F.C.
Samedi 14 octobre, 19h - stade Louis-Hon, Saint-Raphaël

 Les groupes
Étoile FC :
Fabre, Ousseni - Marignale, Dumas, Tiberi, Baldé, Romey - Letievant, Delvigne, Orinel, Diaw, Reynaud, Gbizié, Mouillon, Dao Castellana – Gbohou, Saffour, Soly, Tlili, Mendy. Entraîneur : Jean-Noël Cabezas.
Hyères FC : Manero, Scolan, Dicchi - Aleo, M. Blanc, Decugis, Gainnet, Gazzaoui, Lemaire, Oyedotun, Souames - Aho, J.-B. Blanc, Buisson, Pottier, Ressa, Rosset -   Barthélémy, Brun, delgado, Mauffret, Mourabit, Pellat, Pin. Entraîneur : André Blanc


A ne pas manquer