Volley-ball (Élite, J3) : l'AMSLF accueille le CNVB à Sainte-Croix - Samedi 14 octobre 2017

Quand
Le samedi 14 octobre 2017 - 0:01 à 23:59
Salle Sainte-Croix - 230, rue des Marsouins - 83600 Fréjus

Élite masculine - J3 : 1er test pour les volleyeurs amsélistes face au CNVB ce samedi 14 octobre

Deux matches, deux victoires : la première en abandonnant une manche à Harnes, la deuxième sans rien laisser en route du côté de Caudry. Les volleyeurs de l’AMSLF ont débuté au mieux leur championnat, pour une saison à propos de laquelle ils nourrissent, ils ne le cachent pas, de sérieux espoirs de montée.

Face à eux ce samedi 14 octobre, après un week-end sans match, et pour le compte de la 3e journée de championnat, le Centre National de volley-ball (CNVB). Ni plus ni moins que l’équipe de France U19, qui présente un bilan identique, à deux succès avec un set abandonné à Charenton (3-1) après avoir dominé Caudry en ouverture (3-0).
Le CNVB, c’est la sélection nationale cadets, le pôle France rassemblé en un lieu unique toute la saison (au Creps de Montpellier). Intégré au championnat Élite, il est automatiquement qualifié pour les play-off, car il prépare sur ces joutes les échéances internationales. Au nombre de trois en 2017 : championnat d’Europe en Slovaquie en avril (6e place pour les Tricolores, sortis 3es de poule, battus 0-3 en match pour la 5e place par la Pologne), le Festival olympique de la jeunesse européenne en juillet en Hongrie (médaille d’argent pour la sélection française, battue 1-3 en finale par un adversaire, l’Italie, auparavant battu 3-0 en match de poule) et enfin le Mondial U19 à Bahreïn (France 5e – 3-0 contre l’Égypte – après une défaite 2-3 en quarts devant la Russie).

Cadets aujourd’hui juniors…
avec un an de plus ensemble

Aujourd’hui, « ces cadets ont basculé juniors, l’ossature de l’équipe est la même – un départ, celui de Danny Poda, intégré à l’effectif pro du Paris Volley, Ndlr –, c’est donc un collectif parfaitement huilé ». Loïc Geiler, le coach amséliste se souvient encore avoir déjà vu la différence la saison passée entre la phase régulière (une seule victoire en 14 rencontres) et les play-off (avec notamment un succès… à Fréjus). « C’est un groupe qui s’est trouvé, qui sert très bien comme il l’avait prouvé lors de sa victoire contre nous. Alors, s’ils mettent dedans, il nous faudra tenir le choc en récep’, d’autant que derrière il y a des gabarits, sur le bloc-défense, ça aide. »

Maintenant, ce CNVB a les avantages de ses défauts, et vice-versa. Avec cette jeunesse, avantage – « ils peuvent prendre feu et tout rentrer » – mais aussi possible défaut – « ils peuvent paniquer si ça ne veut pas et balancer ». Ce sera alors « à nous de savoir profiter de ces temps faibles éventuels. Une chose est sûre en tout cas, ce sera un premier vrai teste pour nous ».

Fourneret OK, Gras KO (appendicite)

Un premier test abordé dans de bonnes conditions. « Nous avons pu profiter de la coupure pour récupérer, recharger un peu les accus et repartir sur un nouveau cycle de travail. Nous avons retrouvé Jules (Fourneret, déchirure quadriceps en phase de préparation), alors qu’Alexis (Gras) récupère tout doucement de son opération de l’appendicite fin septembre. Il sera trop juste bien sûr pour ce match. »

Avec la perspective d’un second match à domicile la semaine prochaine contre Charenton, l’AMSLF a en tout cas ici une belle opportunité d’affirmer ses ambitions. Et de marquer les esprits avant un délicat triptyque, à Mende, devant Martigues puis à Grenoble pour clore cette phase aller.


Volley-ball Championnat ÉLITE MASCULINE, Journée 3
AMSL FRÉJUS VB Vs CENTRE NATIONAL DE VOLLEY-BALL,
samedi 14 octobre, 20h, salle Sainte-Croix

Entrée gratuite, buvette/snack sur place
Organisation : AMSL Fréjus Volley-Ball

=> AMSL FRÉJUS
N°2 – Guillaume Vadon, 29 ans, réceptionneur/attaquant, 1,84 m
N°3 – Corentin Suc, 22 ans, passeur, 1,87 m
N°4 – Stanislav Simin (Serbie), 30 ans, central, 2,08 m
N°5 – Mihailo Pajic (Serbie), 27 ans, pointu, 1,95 m
N°6 – Franck Vincenti, 35 ans, libero, 1,90 m
N°7 – Lucas Duquesne, 16 ans, libero
N°8 – Bastien Prévit, 31 ans, pointu, 1,82 m
N°9 – Alexis Gras, 23 ans, réceptionneur/attaquant, 1,90 m -> CONVALESCENT
N°10 – Lorry Florent, 22 ans, central, 1,91 m
N°11 – Pierre Vivier, 25 ans, réceptionneur/attaquant, 1,93 m
N°12 – Jules Fourneret, 29 ans, central, 1,92 m
N°15 – Nemanja Vidovic (Bosnie), 25 ans, passeur, 1,95 m
Entraîneur : Loïc Geiler ; Assistant : Julien Laporte

=> CNVB
N°1 – Roman Labazehvich, 18 ans, central (AS Cannes)
N°2 – Lucas Soldner, 18 ans, passeur (Kingersheim)
N°3 – Thomas Gill, 17 ans, passeur (Asatia Strasbourg)
N°4 – François Rebeyrol, 18 ans, réceptionneur/attaquant (AS Cannes)
N°5 – Pierre Toledo, 17 ans, pointu (Rennes)
N°6 – Kevin François, 18 ans, réceptionneur/attaquant (Kingersheim)
N°7 – Célestin Cardin, 18 ans, réceptionneur/attaquant (Rennes)
N°8 – Pierre Derouillon, 18 ans, réceptionneur/attaquant (TOAC Toulouse UC)
N°10 – François Huetz, 17 ans, réceptionneur/attaquant (CNM Charenton)
N°11 – Simon Roehrig, 17 ans, central (Strasbourg UC)
N°12 – Luca Ramon, 17 ans, libero (Saint-Avertin)
N°14 – Rémi Bassereau, 18 ans, réceptionneur/attaquant (Yerres)
N°15 – Maxime Roatta, 18 ans, central (Asnières)
N°18 – Maxime Laumon, 17 ans, réceptionneur/attaquant (AS Cannes)
N° ?? – Boris Agesilas, 18 ans, central (Wattignies)
N° ?? – Wyllan Annicette, 16 ans, pointu (Bordeaux)
N° ?? – Grégory Gempin, 16 ans, réceptionneur/attaquant (Kingersheim)
N° ?? – Thomas Helfer, 16 ans, passeur (AS Cannes)
N° ?? – Paul Nicole, 17 ans, réceptionneur/attaquant (ASUL Lyon)


 

A ne pas manquer