Face aux risques majeurs,
un guide au service des Fréjusiens

La loi du 22 juillet 1987, relative à l’organisation de la sécurité civile et à la prévention des risques majeurs, précise que les citoyens ont droit à l’information sur les risques naturels et technologiques auxquels ils pourraient être confrontés sur le territoire de leur commune.
La prévention s’adosse au préalable sur l’information. C’est la raison pour laquelle la connaissance des risques majeurs, des consignes de sécurité et des gestes qui sauvent ne peut rester exclusivement l’affaire des autorités.

Le contenu et la forme des informations qui doivent être diffusées, tant sur la prévention des risques que sur les dispositions à prendre, sont définies par le décret du 11 octobre 1990 relatif à l’exercice du droit à l’information sur les risques majeurs.
De surcroit, plus récemment, la loi de modernisation de la sécurité civile du 13 août 2004 est venue accentuer cette culture de la prévention des risques par le biais de la rédaction de documents pédagogiques.

Le but du Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (D.I.C.R.I.M.) n’est pas de faire une analyse exhaustive des risques majeurs, mais de présenter aux Fréjusiens et aux personnes séjournant sur le territoire de la commune :

  • ceux qui peuvent potentiellement toucher la commune,
  • les principales recommandations,
  • les mesures de prévention,
  • l’organisation des secours qui sont mis en œuvre dans l’hypothèse de la survenance d’un risque majeur.

La commune de Fréjus, suite aux évènements calamiteux auxquels elle a été confrontée ces dernières années, a souhaité poursuivre et renforcer sa mission d’information préventive auprès de la population sédentaire et touristique.

C’est dans cette optique que s’inscrit cette nouvelle version du D.I.C.R.I.M..

 

INONDATIONS : les bons comportements à adopter

Chaque année, les départements de l’arc méditerranéen sont exposés à des épisodes de pluies intenses (également appelés épisodes cévenols ou méditerranéens) pouvant conduire à des crues soudaines : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures. Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement à partir de la fin de l’été, de septembre à mi-décembre.

Quand une inondation survient, quelques comportements de sauvegarde s’imposent :

  • Il est recommandé de rester chez soi et de se tenir informé sur les sites de Vigicrues et de Météo-France (disponibles aussi sur mobile) ou par téléphone au 05 67 22 95 00.
  • Il ne faut pas prendre sa voiture, même pour aller chercher ses enfants à l’école : ceux-ci y sont en sécurité.
  • Moins de 30 cm d’eau suffisent pour emporter une voiture.

Les numéros utiles à retenir :

  • Ma mairie : 04 94 17 66 00
  • 112 ou 18 Pompiers
  • 15 SAMU
  • 17 Gendarmerie, Police

Il existe quatre niveaux de vigilance :

  • vert : pas de vigilance particulière ;
  • jaune : soyez attentifs. Si vous pratiquez des activités sensibles aux risques météorologiques ou exposées aux crues, des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux (mistral, orage d’été, montée des eaux…) sont prévus. Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation ;
  • orange : soyez très vigilant. Des phénomènes dangereux sont prévus. Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation et suivez les conseils de sécurité émis par les pouvoirs publics ;
  • rouge : une vigilance absolue s’impose. Des phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle sont prévus. Tenez-vous régulièrement au courant de l’évolution de la situation et respectez impérativement les consignes de sécurité émises par les pouvoirs publics.

Par ailleurs, sur les principaux cours d’eau, Vigicrues propose une vigilance spécifique sur les crues avec également quatre niveaux de vigilance :

  • vert : pas de vigilance particulière requise ;
  • jaune : risque de crue génératrice de débordements et de dommages localisés ou de montée rapide et dangereuse des eaux, nécessitant une vigilance particulière notamment dans le cas d’activités exposées ou saisonnières ;
  • orange : risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes ;
  • rouge : risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

 

 

Bien préparer son kit de sécurité

En cas d’inondation, les réseaux d’eau courante, d’électricité, de téléphone peuvent être coupés pendant plusieurs jours. Il est donc important de se préparer à vivre en autonomie pendant quelques jours. Le kit de sécurité doit être placé dans un endroit facile d’accès afin de pouvoir le récupérer le plus rapidement possible.

  • Placez-y une radio à pile
    • une lampe de poche avec des piles de rechange
    • des bougies, briquets ou allumettes
    • de la nourriture non périssable et de l’eau potable
    • des médicaments
    • des lunettes de secours (si besoin)
    • des vêtements chauds
    • le double des clés
    • une copie de vos papiers d’identité
    • une trousse de premier secours
    • de l’argent liquide
    • un chargeur de téléphone portable
    • des articles pour bébé et si besoin de la nourriture pour animaux.

Votre kit de sécurité doit être placé dans un endroit facile d’accès afin de pouvoir le récupérer le plus rapidement possible.