Athlétisme : Stéphane Valenti à la chasse aux records !

14 juin 2019

Mais on ne l’arrêtera donc jamais celui-là ?! S’il ne sera pas à briguer une nouvelle victoire, ou plus sûrement un accessit eu égard à la concurrence de plus en plus élevée avec notamment les coureurs des hauts plateaux africains, kenyans ou éthiopiens, ce samedi 15 juin sur les 10 Km de Fréjus, c’est parce qu’il sera engagé sur le 5000 m… piste, à La Garde, à l’occasion des championnats régionaux de la distance.

Car le coureur fréjusien, sacré champion de France de cross court cet hiver dans sa nouvelle catégorie (Master) intégrée au 1er janvier de cette année, s’est donné comme challenge de « chasser tous les records de France dans cette nouvelle catégorie ». Histoire de laisser un peu plus encore son nom sur les tablettes de l’athlétisme tricolore.

Meilleure perf’ nationale sur 10.000…

Stéphane Valenti a ainsi effacé la meilleure perf’ nationale du 10.000 m vétérans le 13 avril dernier à Pacé (banlieue rennaise), en réalisant un chrono de 29’42’’41, ajoutant la mention RP, soit record personnel. Et l’athlète est-varois a de la marge sur cette distance puisque son dauphin actuel, Olivier Caillère, sur la même épreuve, pointe plus de 2’ derrière (35’51’’81).

… la deuxième sur 3000 m !

Valenti a failli ajouté une 2nde meilleure performance hexagonale sur une distance moindre, le 3000 m. Mais le Fréjusien n’a parcouru la distance à Orange le 19 mai dernier “qu’en“ 8’36’’84. À quelque six secondes d’un certain James Kibocha Theuri, son dauphin kenyan aux “France“ de cross, le licencié du SCO Sainte-Marguerite Marseille s’étant montré l’auteur deux semaines plus tôt à Nice d’une marque à 8’30’’35 ! « Mais je pense faire mieux sur le 3000 m, remarque Stéphane Valenti. Je suis un peu fatigué, la saison a été longue, donc je réessaierai. »

Stéphane Valenti a été reçu par le maire, David Rachline, après son titre national Master sur le cross hivernal, qui lui a remis l'Hermès bicéphale, emblème de la ville de Fréjus

Et à l’assaut du 5000 samedi !

Dès ce samedi en tout cas, Stéphane tentera de faire bonne figure sur ces Régionaux du 5000 m piste à La Garde. À tout le moins essayer d’approcher le record actuel (14’46’’81) détenu par le Rhodanien de Décines-Meyzieu, Samir Tatah. Un chrono qui semble encore loin pour l’athlète varois qui n’a fait jamais fait mieux, même lors de ses belles années qu’un 14’48’’88 (en 2007), finissant une deuxième fois sous les 15’ (14’54’’83 en 2012). Pour autant, voici un an tout juste à Tourrettes, Valenti a couru un 5000 en 15’02’’65. C’est dire s’il a le record dans les jambes. Peut-être pas ce samedi, à moins de conditions favorables, mais certainement dans les semaines à venir après un peu de repos.

Maintenant, tout le monde sait qu’avec Stéphane Valenti, tout est possible ! Alors d’ici à ce qu’il descende sous les 14’45 samedi, il n’y a qu’un pas…

Photo © D.R. Tri Max Mag'

Classé dans
Sport