Boxe : Gus’ “Marvelous“ Tamba défendra (enfin) sa couronne nationale le 16 novembre à Levallois-Perret

16 octobre 2019

Le 9 mars dernier, le Fréjusien Gustave Tamba, qui boxe en super-moyens, connaissait le plus beau jour de sa carrière professionnelle. À Grande-Synthe, tout en haut des Hauts-de-France, Gus’ “Marvelous“ Tamba devenait champion de France de sa catégorie en dominant dès la première reprise Shamil Ismailov.

Gus' “Marvelous“ Tamba tient son épaule droite prête à accueillir une deuxième ceinture nationale (© Sylvain Pellegrino)

Le règlement veut que la première défense du titre intervienne dans les six mois suivant l’obtention de celui-ci. Le Bayonnais Matiouze Royer devait être le challenger de Gus’, à l’occasion du combat vedette du Main Event #7 (organisé par le promoteur du Fréjusien, Malamine Koné), programmé le 15 juillet à Amiens. Mais le boxeur basque avait, pour la seconde fois, déclaré forfait quelques jours avant ce combat, récidiviste puisqu’il avait déjà adopté la même attitude en décembre 2017, juste avant de monter sur le ring de la salle Jean-Vilain.

Cette fois, c’est un Malouin que Gus’ Tamba devra dominer s’il veut conserver son titre et voir s’ouvrir de grandes, très grandes perspectives.

Le boxeur malouin, Steven Crambert, se dressera sur la route de Tamba pour l'empêcher de conserver son titre national des super-moyens

Une victoire précéderait
un avenir doré pour Gus’ Tamba

Avant d’autres rendez-vous explosifs, que nous annonce l’entraîneur Yannick Paget, pour l’année 2020, Tamba rechaussera les gants une dernière fois cette année du côté de la salle de Levallois-Perret, celle qui porte un nom illustre dans le monde de la boxe, la salle Marcel-Cerdan.

Dans les Haut-de-Seine, le Varois affrontera une “petite teigne“, Steven Crambert (27 ans). Le boxeur normand disputera à cette occasion le 14e combat d’une carrière aux résultats en dents de scie. Crambert reste sur un 2e KO technique en mai dernier à Glasgow face à l’invaincu Britannique, Zach Parker. Un 2e KO pour cinq revers au total, contre 8 succès (4 KO techniques).

Tamba attentif aux conseils de son coach, Yannick Paget (© Chris Henry)

Gus’ Tamba, lui, compte deux combats supplémentaires à son actif, et surtout 14 victoires (dont 10 KO) pour une seule défaite survenue en avril 2016 !

Le protégé de Yannick Paget partira donc avec les faveurs des pronostics, d’autant qu’il combattra presqu’à domicile en région francilienne, là où beaucoup de sa famille et de ses amis résident…

Yannick Paget, Julien Chamayou et Gus' Tamba : les trois champions de France professionnels siglés AMSLF. Le dernier pourrait même rejoindre son coach au sommet du palmarès s'il glane la ceinture le 16 novembre à Levallois

Classé dans
Sport