Chalet Handiplage : rien ni personne n’empêchera les handis de plébisciter Fréjus

16 août 2020

Depuis 10 ans maintenant, le chalet Handiplage de la base nature – entre la piscine Maurice-Giuge et le PC-plage Dominique-Barbé – ouvre chaque été pour accueillir “ses“ vacanciers.
Une activité… saisonnière, d’autant plus prisée qu’elle a été l’une des premières – avec La Croix-Valmer et La Londe / Les Maures dans l’ouest-Var – à offrir la possibilité aux handis (ou simplement “blessés de l’instant“) de pouvoir profiter des joies de la baignade. Car longtemps, très longtemps, Fréjus a été la seule plage handiplage dans l’est-Var. Tout autour, rien, le désert.

Depuis 2015, Anne-Sophie Grébert est la responsable du chalet handiplage, surnommée “le flamand“, un pied dans l'eau, l'autre en dehors... (photos : Mairie de Fréjus et © D.R. Facebook Handiplage)

Mais la ville de Fréjus a toujours mené une politique volontariste pour l’intégration des personnes à mobilité réduite. Encore renforcée depuis 2014.
Et, sous la conduite depuis 2015 du tandem Anne-Sophie Grébert et Fabien Dusserre, tous deux éducateurs sportifs à la Ville de Fréjus et responsables délégués sur le Handiplage en saison – on peut même parler de trio avec David Postigo – le chalet handiplage, initié par Raoul Orsini en son temps (2010), le chalet Handiplage est devenu combler ce vide laissé dans l’est-Var.

Quatre bouées depuis 2016 !

Au fil des années, à son rythme, apportant chaque été des nouveautés et étant là encore pionnière pour obtenir (dès 2016) le label quatre bouées quatre bouées certifiant la possibilité d’accueillir les personnes atteintes de l’une des quatre déficiences physiques – handicap moteur, visuel, avec possibilité pour les chiens-guides de partager la baignade avec leur maître(sse), auditif, mental. Mais là n’est pas l’essentiel…

Anne-So' et Fabien, THE binôme de Fréjus Handiplage

L’essentiel, pour toutes ces personnes qui fréquentent assidûment chaque été le chalet Handiplage de Fréjus, est bel et bien de proposer autre chose qu’un simple service (public). Un élément qui ne s’achète pas, qui ne se fabrique pas en deux tours de main ou en copiant simplement un modèle !
Cet élément, c’est l’esprit convivial, famille qui sied tant à Fréjus, “the place to be“ pour les handis. Un élément qui se construit été après été, mise à l’eau après mise à l’eau, conseil après conseil, échange après échange, rigolade après rigolade, café après rafraîchissement, moment après moment…

Et l’on ajoutera même apéro après apéro, l’on pense ici à ces soirées de mi-saison et de fin de saison où tout le monde, handis, équipe handiplagiste, autour d’un verre de l’amitié, d’un gâteau, d’une quiche préparée par les uns, les autres pour remercier et, surtout, vivre et partager un moment tous ensembles !!!

Les Ehpad “bloqués“ et prudents

Et cet été 2020 n’aura pas dérogé à la règle, malgré un contexte sanitaire bien délicat concernant la mise en place de l’activité, un confinement qui a considérablement retardé cette même mise en place, et des difficultés encore renforcées par des éléments extérieurs.

Bernard et Christian, des bénévoles très pros et indispensables !

Mais la réponse est là, dans la fidélité des handis – « certains, habitant les Hauts-de-France, m’ont même téléphoné me demandant si nous étions ouverts et si, de fait, ils venaient en vacances à Fréjus. C’est toujours réconfortant de tels moments », confie Anne-Sophie Grébert, cachant mal une pointe d’émotion dans la voix – même si les différents établissements, autres usagers courants de la plage handi, ne peuvent venir à leur guise.

« Certains Ehpad sont plus ou moins reconfinés, d’autres ne souhaitent pas prendre de risques, même s’ils savent que le protocole sanitaire est parfaitement respecté », continue Anne-So’.

À Fréjus et nulle part ailleurs !

« Port du masque, a fortiori pour les transferts, distanciation physique y compris sur la terrasse (néanmoins moins remplie qu’à l’accoutumée, NDLR), désinfection de l’ensemble des éléments de baignade et de la terrasse et des cabines, nous sommes très vigilants et très rigoureux. Mais je dois aussi remercier l’ensemble des usagers qui font preuve d’un immense bon sens et respectent à la lettre les consignes. »

Au 31 juillet, à mi-saison, et en dépit d’une entame retardée de deux semaines perdues à l’entame de l’été (le chalet a ouvert le 6 juillet), les chiffres faisaient été de 606 mises à l’eau. Excellente statistique qui permet de constater l’attrait toujours prégnant de la structure fréjusienne. Qui sait également pouvoir s’appuyer sur un réseau de bénévoles eux aussi fidèles derrière leur “chef“, Bernard Lopes.

« On ne se force pas, conclut Anne-Sophie Grébert. Ici, toute l’équipe est sur le chalet et la plage comme elle est dans la vie. Une bande d’amis, une petite famille » qui continue de perpétrer l’esprit handiplage, que vous ne retrouverez nulle part ailleurs…


“Chalet Handiplage Joëlle Colin“
Plage de la Base nature (à proximité de la piscine Maurice-Giuge et du poste de secours, PC plage Dominique-Barbé). Accès depuis le parking de la Base nature (9 places réservées PMR).
Ouverture : jusqu'au dimanche 30 août
- Du lundi au samedi : 9h -> 13h et 15h -> 18h
- Dimanche et jours fériés : 9h -> 13h 

Renseignements.
-> Chalet Handiplage Joëlle Colin - Tél. 06 11 72 43 28 - handiplage@ville-frejus.fr
-> page FACEBOOK Handiplage Fréjus
-> MP messenger “Handiplage Fréjus“
-> Mise à jour régulière sur le site www.ville-frejus.fr

Classé dans
Actualité générale